Tous les articles par admin

Visites d’été / Bordeaux Mystique

Une petite visite à la rencontre d’événements fortuits tels que la naissance d’une secte, l’intérêt pour l’hypnose, un atelier d’artiste  et de petites choses cachées du patrimoine bordelais, en centre ville.

Au cours d’une marche d’été, dans le centre ville de Bordeaux, nous verrons comment a pu éclore la secte des Mesminiques ; nous verrons également le bâtiment dans lequel un célèbre hypnotiseur officia à la fin du 19e siècle et aussi l’endroit  où certaines Recluses furent emmurées vivantes au temps du Moyen Âge dans le quartier Gambetta.

Les rues sont parsemées de détails typiquement bordelais : fontaine pour chien, atlantes-triton et caryatides, grattoirs pour les bottes crottées, statue de Goya en bronze… De célèbres monuments néoclassiques comme le Grand Théâtre ou moins connus comme la salle capitulaire de la cour Mably et le très discret ancien Muséum de Bordeaux seront évoqués au détour de la promenade. Une promenade placée sous le signe du mystère et des choses curieuses et notables du quartier des Quinconces et de Gambetta.

Une bonne forme physique est recommandée car nous marcherons ! Pensez à prendre de l’eau et de quoi vous protéger du soleil !

Masque obligatoire, visites limitées à 15 personnes

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Samedi 4 juillet 2020 de 15h à 16h30 et 17h à 18h30

Lieu de rendez-vous : Monument aux Girondins, place des Quinconces, Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, guide conférencier et artiste plasticien

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 15 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bordeaux médiéval

Derrière les façades bordelaises typiques du XVIIIe siècle, difficile d’imaginer le Bordeaux médiéval ! Au travers des quartiers de Saint-Pierre et de Saint-Michel, cette visite vous propose de retrouver l’histoire pluricentenaire de la belle endormie. Le parcours permettra, en outre, de traverser certaines rues et places qui ont forgé le visage actuel de Bordeaux et qui rappellent le souvenir de ses commerçants.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Samedi 11 juillet 2020 à 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Parvis de la Grosse Cloche, côté cours Victor Hugo

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 8 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bordeaux néoclassique

L’art néoclassique se situe dans un mouvement de retour à l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann, fervent représentant de ce mouvement. Les artistes prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture ont toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes est d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Samedi 18 juillet 2020, 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Place Jean Jaurès, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 8 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bassins à flot

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule. Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international, la vision d’un bordeaux 2030 émerge et, avec elle, la volonté d’ancrer la ville dans la modernité et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce, grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ses bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique. À l’image de l’hôtel Seekoo (agence d’architecture King Kong) qui innove technologiquement à l’international tout en dialoguant avec la façade des quai des Chartrons ou encore du pont Chaban Delmas, pionnier pour crée un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés au idéaux.

Ce sont ces bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine à sauvegarder de Bordeaux tout en s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 25 juillet 2020, à 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Hotel Seek’o, 54 quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, médiateur culturel

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 9 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

REPORTE – Petite histoire de l’illustration dans les publications scientifiques

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Dès le XVe siècle, les premiers ouvrages publiés, en dehors de la Bible, étaient majoritairement à vocation scientifique, principalement des récits de voyage, mentionnant les ruines contemplées, la nature observée… Il fut dès le départ nécessaire d’illustrer ces ouvrages. L’invention de l’imprimerie permettant une grande liberté, de nombreuses techniques permettant de reproduire dessins, cartes et plans furent inventées au cours des XVe-XVIIIe siècles. Nous reviendrons sur ces différentes techniques en les expliquant et les illustrant par des exemples d’ouvrages présents à la Bibliothèque Mériadeck.

Illustration : Le saint voyage et pèlerinage de la cité saincte de Jérusalem, par Bernhard de Breydenbach, édité par Michelet Topie de Pymont à Lyon, 1489 (réédition 1519) ; gravure en taille-douce.

Bibliothèque Mériadeck, Fonds Patrimoniaux, cote : H 2185 Rés.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 27 avril 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservation en ligne bientôt disponible

Comment être un bon routard durant le siècle des Lumières ? Lundi 27 janvier 2020 à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Le tourisme n’est pas un phénomène nouveau propre au XVIIIe siècle. Durant l’Antiquité déjà, des monuments, villes, sanctuaires ou encore curiosités naturelles attiraient un public qui venait spécifiquement pour les voir. Des récits avec des observations critiques de choses vues qui pourraient s’apparenter aux ancêtres des guides de voyage naissent à la même période.

Durant l’époque moderne, nobles, bourgeois et artistes complètent leur éducation par un voyage. La destination de loin la plus populaire est alors l’Italie qui tient lieu de centre religieux, artistique et archéologique. Fleurissent alors des guides sous des formes diverses. Le XVIIIe siècle voit un renouveau dans cette production littéraire et dans le public qui se lance dans ce voyage appelé communément par les Anglais « Grand Tour ».

Durant cette conférence, nous suivront les voyageurs du siècle des Lumières au fil des ouvrages qui les ont guidé, mais également à travers les productions des artistes et les souvenirs qu’ils ont ramené.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 27 janvier 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Audrey Dubernet, docteure en histoire de l’art

Gratuit

Réservation en ligne ici

Origine et construction des boulevards de Bordeaux | Mardi 11 février 2020 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les Archives de Bordeaux métropole

Au XIXe siècle, les rues de Bordeaux, encore en grande partie enclose dans son emprise médiévale, sont engorgées par le trafic naissant. Décision est alors prise de créer une gigantesque tranchée ceinturant le cœur historique de la cité. La mise en place de cette grande voie, nommée « boulevards », changea définitivement la physionomie de la ville, permettant de l’ouvrir un peu plus sur l’extérieur et marquant de son empreinte le paysage bordelais. Elle constitue désormais un trait majeur de son caractère. Mais sa mise en place engagea des ressources et des moyens colossaux.

Cette conférence a pour but de revenir sur les différentes étapes qui ont mené à sa création et sur les travaux, gigantesques pour l’époque, qui furent entrepris. L’architecture des immeubles bordant les boulevards, typique des styles alors en vogue comme l’Art Nouveau et l’Art Déco, sera aussi abordée.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 11 février 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rotonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservation en ligne ici

Paul Cézanne l Jeudi 13 février 2020 à 18h30

Cette conférence se propose de revenir sur la vie et la carrière de Paul Cézanne (1839-1906) avant d’engager une réflexion sur les raisons pour lesquelles cette figure majeure fut considérée comme l’un des pères de l’art moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 13 février 2020 de 18h30 à 20h

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Laurent Houssais, professeur d’histoire de l’art à l’université Michel de Montaigne

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

Histoires de bijoux : la parure durant le haut Moyen Âge | Mardi 18 février 2020 à 18h30

Les trésors de l’orfèvrerie mérovingienne, mondialement connus, évoquent immanquablement dans l’imaginaire collectif les bijoux d’or et de gemmes mis au jour dans les sépultures des puissants, à l’instar de la reine Arégonde ou du roi Childéric. Durant le haut Moyen Âge, qu’elle soit objet du quotidien ou des grandes occasions, la parure est effectivement la manifestation de la richesse d’un individu et de sa famille. Les histoires de bijoux, ce sont celles que les archéologues s’efforcent de restituer grâce à l’étude des objets et de leurs contextes de découverte. Car l’itinéraire de ces biens précieux, depuis leur acquisition à leur dépôt dans les sépultures, est riche d’informations sur l’organisation des sociétés de la Gaule. Dans cette enquête, il s’agit de dérouler le fil du temps à rebours, pour retracer le parcours des bijoux depuis leur découverte jusqu’à leur fabrication, entre le Ve et le VIIIe siècle de notre ère.

Cette conférence est une invitation à découvrir le cheminement de l’enquête archéologique, en abordant pas à pas l’ensemble des domaines auquel le spécialiste de la parure doit se confronter. Cette introduction sera l’occasion de découvrir le paysage archéologique du Sud-Ouest et quelques-uns des plus beaux objets mis au jour depuis le XIXe siècle, en abordant – entre autres – les techniques d’orfèvrerie du haut Moyen Âge, les différentes pratiques de port des bijoux, et leur instrumentalisation dans les pratiques de compétition entre les élites.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 18 février 2020 de 18h30 à 20h

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Julie Renou, docteure en archéologie médiévale

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici