Archives de catégorie : Conférence

Oppression et combats, la quête de liberté pour les LGBT // Mardi 9 avril 2019 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les archives de Bordeaux Métropole !

L’homophobie est la cause du développement de la « communauté gay ». Bordeaux n’y a pas échappé, grande ville active la nuit – et pas seulement dans son port – elle a connu de 1878 à 1978 de nombreuses affaires mêlant des homosexuels civils ou militaires victimes de l’homophobie législative et policière. Les sentences étaient terribles, allant de la prison au meurtre.

Une oppression sociale permanente qui a suscité de 1975 à nos jours, des associations de militant(e)s homosexuel(le)s telles que le Groupe de Libération Homosexuel, For’Hommes, Sapholle ou encore le Girofard à réclamer d’abord le droit à la différence, puis le droit à l’égalité, notamment à cause des injustices sociales, administratives, médicales et professionnelles vécues par les Lesbiennes, Gays, Bis, Trans* face au Sida.

Nos archives possèdent un fond précieux de documents attestant en détail de ces conditions de vie et de mort, de ces combats pour des libertés qu’ont les hétérosexuels, mais que pour certaines les LGBT* doivent encore acquérir.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 9 avril 2019 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rothonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Alexandre Sentucq, guide-conférencier

Gratuit

Inscrivez-vous en ligne ici

Jean-Michel Basquiat // Jeudi 25 avril 2019 à 19h

Jean-Michel Basquiat eut une vie brève et tumultueuse. Comme d’autres monstres sacrés américains, son ascension fut fulgurante, son succès puissant et sa chute encore plus rapide. Comme d’autres avant lui, il fut le représentant d’un certain rêve américain mais aussi son cauchemar intime. Sa peinture reste un objet météoritique détonnant qui mélangea les influences. On sent chez lui des réminiscences de Pop Art. Il fréquenta longtemps Andy Warhol qui fut pour lui une sorte de pygmalion. On sent aussi chez lui cette fascination pour le monde de l’enfance et pour la magie des comics books, véritable iconographie irréelle à la croisée du monde enfantin et du monde adulte. Chez Jean-Michel Basquiat, c’est une facette de l’underground new-yorkais des années 80 qui se dévoile : punk rock, naissance du hip hop, drogues et vies nocturnes font partie de la légende d’un New-York qui à cette époque semble crouler sous le « fric » des spéculations immobilières et des traders de Wall Street.

Une partie de sa peinture, peut-être la plus séduisante, est aussi à chercher dans les ténèbres des pratiques Vaudou héritées d’Haïti et du pourtour caribéen. Son travail est également à placer sous le signe de l’affirmation de son identité afro-américaine; il est aussi un labeur d’émancipation et d’accessions aux plus hautes positions sur le marché de l’Art. Jean-Michel Basquiat aura eu une vie brève mais son œuvre reste un moment de bravoure plastique, une déflagration esthétique aux multiples facettes que je vous propose de découvrir lors de ce rendez-vous.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 25 avril 2019, de19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Inscrivez-vous en ligne ici