Archives de catégorie : Conférence

Annulée – Conférence | Les églises romanes du réolais : l’histoire religieuse, sociale et artistique d’un territoire (IX-XIIe siècle) | Mardi 06 décembre 2022

Cette conférence sera reportée en 2023.

Si certaines études monographiques présentent les églises romanes de Gironde, le secteur du réolais n’a fait l’objet d’aucune étude d’ensemble depuis les travaux de l’historien et archéologue Léo Drouyn (1816-1896). Cette zone géographique (délimitée par le ruisseau du Dropt au nord, du Beuve à l’ouest, la source de la Bassanne au sud et le Lissos à l’est ) comporte plusieurs églises remarquables, connectées aux chantiers plus importants de Saint-Macaire, Bazas, La Sauve, eux-mêmes inscrits dans le rayonnement de Bordeaux, Agen, Toulouse…

Ces édifices d’origines romanes et même carolingiennes témoignent de l’occupation du sol à une époque de restructuration du territoire. Elles illustrent l’histoire des populations rurales dans la région, la constitution du réseau paroissiale ainsi que l’histoire des techniques constructives et des préoccupations plastiques des sculpteurs des XIe et XIIe siècles.

Au travers d’une étude de corpus, nous nous attacherons ici à (re)découvrir ces monuments qui, aujourd’hui encore, ne sont pas tous concernés par une protection au titre des Monuments historiques.

Illustration : peintures murales, église Notre-Dame, Aillas-le-Vieux (crédit photo : Alice Elbaz)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Mardi 06 décembre 2022 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Alice Elbaz, guide-conférencière

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

L’art du nu | Mardi 13 décembre 2022 à 19h

Découvrez l’histoire de l’art du Nu au travers de chefs-d’œuvres mais aussi d’œuvres moins célèbres. Le Nu, devenu un style à part entière, a connu des tâtonnements, des censures mais aussi des moments de gloire.

L’art antique, celui du Moyen Âge, la Renaissance ou l’art contemporain ont abordé cet art de manière différente et ont chacun marqué à leur manière ce style par leurs idées, croyances et visions de l’homme et du monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Mardi 13 décembre 2022 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

Vignobles et vins du Bordelais médiéval : quelles archives pour quelle histoire ?| Mardi 08 février 2022 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les Archives de Bordeaux métropole

Les archives du vin n’existent pas d’un point de vue archivistique : pas de fonds dénommé comme tel, pas de séries qui lui soient consacrées dans le cadre du classement et de l’inventaire mis en œuvre, depuis l’instruction du 24 avril 1841, par les dépôts d’archives. L’étude des vignobles et des vins du passé, pour laquelle l’historien est condamné au butinage en vue de la constitution d’un corpus, souvent protéiforme et dont les sources sont parfois difficilement conciliables et comparables entre elles. Si le Moyen Âge passe pour un premier « âge d’or » des vignobles bordelais, alors dynamisés par l’union anglo-gasconne et le grand commerce vinaire, ses traces documentaires, écrites ou matérielles, sont composites et lacunaires, ne permettant qu’une connaissance fragmentaire. Comme souvent pour le médiéviste, le corpus d’étude à sa disposition est majoritairement dominé par les textes qui, en Bordelais comme ailleurs, deviennent croissants avec la « révolution de l’écrit » du Moyen Âge central. Néanmoins la prise en compte récente des traces matérielles, mises au jour par l’archéologie, ouvre de nouvelles pistes encore à assurer. On peut regretter, en revanche, la rareté des productions icono-cartographiques, dont le corpus est réduit à quelques fresques ou sculptures dans des églises, à de rares enluminures, comme celles des marginalia de scribes anglais. Cette matière archivistique a permis aux historiens depuis la fin du XIXe siècle d’ouvrir des focales sur les vignobles et vins du Bordelais ; d’abord fascinés par le grand commerce, ils se sont ensuite intéressés à la construction des territoires viticoles et à l’élaboration du produit ; néanmoins l’histoire du vin de Bordeaux présente encore des zones d’ombre qui mériteraient d’être éclairées.

Illustration : Sculpture sur bois d’une scène de taverne, représentée sur une miséricorde de la collégiale Saint-Seurin de Bordeaux. © Alain Begueyrie, 2012

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Mardi 08 février 2022 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rotonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Sandrine Lavaud, historienne

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation ici

REPORTÉ – Jeff Koons | Mardi 6 octobre 2020 à 19h

La conférence est annulée en raison des mesures sanitaires et sera reportée à une date ultérieure.

Jeff Koons est-il en train de devenir cet artiste iconique quelque part entre Warhol et Duchamp ? Place à laquelle il aspire sans doute. La plupart de ses propositions créent de micro-scandales dans le monde feutré de l’Art contemporain ainsi que chez le grand public qui lui reproche parfois ses provocations alors que l’ensemble de la modernité est, en parti, construite sur la provocation. Nous présenterons pour cette conférence les œuvres les plus emblématiques : le « Puppy » situé à l’entrée du Guggenheim de Bilbao, le homard « Lobster » présenté à Versailles, deux œuvres parmi les plus politiquement correctes de l’artiste. D’autres travaux plus controversés seront abordés : ses photos érotiques en compagnie de son épouse la Cicciolina ou ses fameuses fleurs de tulipes offertes à la ville de Paris. Jeff Koons est bien ce représentant d’un Kitch total et outrancier, et son œuvre est à la croisée du ready-made, du Pop art et du Surréalisme. C’est un Jeff Koons au sommet de sa notoriété post-moderne que nous découvrirons lors de cette conférence.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Mardi 6 octobre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

ANNULÉ – Le design selon Charles et Ray Eames | Jeudi 19 novembre 2020 à 18h30

Essentiellement connu pour son mobilier moderniste, le célèbre couple, composé de Charles (1907-1978) et Ray (1912-1988), fait aussi figurine de pionnier en architecture, scénographie dexposition, photographie ou cinéma. Aux origines du design organique, avec leurs premiers modèles en contreplaqué moulé, primés par le Museum of Modern Art de New-York en 1940, et leurs 150 000 gouttières médicales destinées aux blessés de la Navy lors du second conflit mondial, Charles et Ray Eames investissent de larges domaines créatifs. Leur participation au programme architectural des Case Study House, au lendemain de la guerre, annonce trois décennies consacrées à l’expérimentation, en jonglant avec de nouveaux matériaux (fibre de verre et aluminium) et des formes jusqualors inédites, avec pour ambition de connecter gens, idées et objets.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 19 novembre 2020 de 18h30 à 20h

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Mathieu Marsan, médiateur culturel

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne 

Les bassins à flot, le quartier de tous les espoirs | Jeudi 10 décembre 2020 à 19h

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule.  Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international,  la vision d’un Bordeaux 2030 émerge et avec elle la volonté d’ancrer la ville dans le modernisme et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon, il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ces bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent  un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan,  les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés aux idéaux.

L’hôtel Seekoo de l’agence d’architecture King Kong qui innove technologiquement à l’internationale tout en dialoguant avec la façade des quais des Chartrons ou encore le pont Chaban, pionnier pour créer un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Autant de bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine sauvegardé de Bordeaux tout en  s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 10 décembre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

ANNULÉ – Chartreuses et vignobles de Mérignac, la vie à la campagne de l’élite bordelaise à l’époque moderne | Mardi 10 novembre à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les Archives de Bordeaux métropole

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Mardi 10 novembre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rotonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Floriane Retours, historienne de l’art

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

Le romantisme en sculpture l Jeudi 12 mars 2020 à 19h

Le romantisme, courant artistique du début du XIXe siècle, ne gagna le domaine de la sculpture qu’à partir de 1831. Les artistes romantiques proposèrent une sensibilité nouvelle dans leurs créations en s’éloignant de la référence antique qui était au centre de la création depuis plusieurs siècles. Cest un courant qui simpose par opposition au style néo-classique qui apparut à la fin du 18e siècle. Moins figée que la sculpture néo-classique, la sculpture romantique comprend souvent des traces matérielles de la main de lartiste et une approche plus réaliste dans la représentation des tourments de l’âme humaine. Alors que la sculpture néo-classique était construite selon des normes précises, lordre et la mesure, inspirées de la sculpture antique, la sculpture romantique est plus sensible, avec des courbes, des lignes plus souples et une importance grandissante pour les émotions.

Le nom de ce courant pourrait indiquer un intérêt pour la tendresse et lamour partagé, mais il nen est rien. Les artistiques romantiques s’intéressent davantage à l’amour non partagé, à la souffrance, au deuil, au danger de la nature déchainée ainsi qu’à des thèmes plus mystérieux comme le fantastique, le rêve ou la résurrection. Ils sinspirent souvent dhistoires littéraires dont certaines ont été écrites au Moyen Âge car cette période est redécouverte au XIXe siècle et créée chez certains artistes une réelle fascination. En abordant des thèmes liés à la douleur, au désespoir ou à la violence, les sculpteurs témoignent dune approche plus sensible pour émouvoir le public.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 12 mars 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Accès salle :

Intervenante : Adeline Bastien, médiatrice culturelle

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

Reporté – L’exposition universelle de Londres de 1851 | Mardi 17 mars 2020 à 19h

Le XIXe siècle, siècle des expositions, est aussi le siècle des Expositions universelles, manifestations monstres mettant en scène le progrès en marche tout en forgeant, sur fond de rivalités entre les nations, tout un système de représentations. Cette conférence se propose de revenir sur la première d’entre elles, celle de Londres, en 1851, sur ses modalités comme sur ses enjeux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  mardi 17 mars 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Laurent Houssais, professeur d’histoire de l’art à l’université Michel de Montaigne

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

ANNULÉ – L’art du nu | Jeudi 5 novembre 2020 à 19h

Découvrez l’histoire de l’art du Nu au travers de chefs-d’œuvres mais aussi d’œuvres moins célèbres. Le Nu, devenu un style à part entière, a connu des tâtonnements, des censures mais aussi des moments de gloire.

L’art antique, celui du Moyen Âge, la Renaissance ou l’art contemporain ont abordé cet art de manière différente et ont chacun marqué à leur manière ce style par leurs idées, croyances et visions de l’homme et du monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 5 novembre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne