Archives de catégorie : Circuits

Visite « L’architecture contemporaine des Chartrons » samedi 14 juin 2014 de 15h à 17h

Visite « L’architecture contemporaine des Chartrons » – samedi 14 juin 2014 de 15h à 17h

par Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Le quartier des Chartrons est bien connu pour son parcellaire unique en France, s’adaptant à la disposition en tout en longueur des espaces de stockage vinaire. Ces nombreux chais et entrepôts, aujourd’hui témoins de l’histoire viticole de la ville, font l’objet de multiples expérimentations architecturales. Le quartier s’est doté de plusieurs exemples remarquables d’adaptation de l’architecture contemporaine aux vestiges et marques du passé.

Lieu : Devant l’Hôtel SeeKo’o, 54 Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Visite à vélo « Bordeaux Art Nouveau » dimanche 6 juillet de 15h à 17h

Visite à vélo « Bordeaux Art Nouveau » dimanche 6 juillet de 15h à 17h

par Alexandre Paleologue, doctorant en histoire de l’art

En dehors des grands foyers comme Bruxelles, Barcelone, Nancy ou Paris, l’Art Nouveau est plus difficilement décelable et a plutôt tendance à se fondre dans l’éclectisme architectural ambiant. Quelles sont les éléments caractéristiques qui nous permettent de le reconnaitre ? Comment le différencier de l’Art Déco ? Comment ce renouvellement artistique est reçu par les architectes et les commanditaires bordelais ?

Lieu : Musée d’Aquitaine, 20, cours Pasteur 33000 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Le patrimoine insolite de Bordeaux

Une promenade à vélo permettra de dénicher des détails architecturaux singuliers, des bizarreries monumentales. Légendes, devantures d’usines, graffitis hébraïques, arbres centenaires, cromlech, cadrans solaires, bestiaire exotique, façade énigmatiques, café rococo, dog’s bar, noms de rues, borne kilométrique, mystérieux bas reliefs : Bordeaux recèle de trésors et secrets incongrus qui ne se laissent dévoiler qu’aux plus curieux des promeneurs.

Intervenant : Laetitia Bélanger

Durée : environ 2h

Samedi 15 juin 2013 : La commande publique dans la ville, 1e partie : les statues

Au XIXe siècle, les œuvres destinées à être installées dans l’espace public, devaient  évoquer les grands hommes ou les grands moments de l’histoire, et reflétaient plus souvent les exigences de la commande que l’originalité de l’artiste, obligé de se plier à ces contraintes.

Pour découvrir ces œuvres issues de la commande publique, Tout Art Faire vous propose un itinéraire qui commencera Place de la République avec la présentation du Monument aux morts de 1870 et qui s’achèvera devant les Colonnes rostrales de l’Esplanade des Quinconces. Ce sera un circuit d’évocations à la fois historiques, mythologiques et symboliques.

Date et horaires : samedi 15 juin, 15h00

Durée : environ 2h00

Lieu de rendez-vous : place de la République, devant le Monument aux morts

Accès handicapé : oui

Tarifs : 5 € non-adhérent, 3 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 30 personnes)

Des bassins à flot à la base sous-marine de Bordeaux

À l’heure du projet d’aménagement des bassins à flot de Bacalan, découvrez le patrimoine méconnu de ce quartier, entre histoire résidentielle, militaire, industrielle et culturelle.

Petits et grands édifices illustreront une riche histoire fortement liée au développement économique de la ville de Bordeaux.

La visite comporte une présentation de la base sous-marine de Bordeaux. Actif durant à peine plus d’un an sous l’Occupation allemande, ce bunker cristallise encore les souvenirs douloureux des heures sombres du Port de la Lune. Après avoir attiré divers artistes fascinés par l’esprit du lieu dès les années 1960, le bunker est institutionnalisé au début des années 1990. La base sous-marine devient un espace dédié au nautisme avant d’être consacrée à l’art contemporain au début du XXIe siècle.

Tout Art Faire veut ainsi contribuer à la valorisation d’un travail de recherche universitaire produit par Mathieu Marsan, dans le cadre de son Master I Recherche en Histoire de l’art et Patrimoine à l’université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, intitulé  La base sous-marine de Bordeaux : une expérimentation culturelle (2010/2011).

Durée : 2h

Intervenant : Mathieu Marsan

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Promenade-découverte dans le quartier de Mériadeck

Tout Art Faire vous propose de partir à la découverte  de Mériadeck. Au fil d’une promenade d’1h30 environ, les différents projets et les édifices marquant seront présentés au public afin de le familiariser avec l’architecture moderne issue majoritairement des travaux des Trente-Glorieuses.  Un petit carnet de visite sera donné au public, permettant de confronter le bâti actuel avec les vues anciennes du quartier et les différents projets inachevés.

Le quartier Mériadeck porte le nom de l’archevêque Ferdinand Maximilien Mériadec de Rohan. Ce grand prélat du XVIIIe siècle a fait construire l’archevêché (actuel Hôtel de Ville) et fait assainir les marécages situés à l’Ouest afin de les lotir. Ce quartier récent, qui n’apparaît réellement qu’au XIXe siècle, est en constante mutation depuis les années 1950. L’ancien quartier populaire fait place durant cette décennie à l’architecture de béton. Reflet des ambitions de Jacques Chaban-Delmas pour la nouvelle métropole d’équilibre, le quartier change plusieurs fois de destination. D’abord résidentiel, sous la plume de l’architecte et urbaniste Jean Royer, les projets font basculer l’ensemble dans le domaine tertiaire. On tente de renommer les lieux « Quartier de l’Hôtel de Ville », mais, même si la structure est axée d’Ouest en Est sur les jardins de la mairie, le nom de Mériadeck reste dans les esprits. Achevé dans les années 1970,  l’ensemble urbain propose des solutions élaborées par l’architecture moderne durant les Trente-Glorieuses. Reflet d’une modernité déjà dépassé, Mériadeck est depuis le terrain d’expériences architecturales menées par de nombreux cabinets d’architecture. Seules les normes fixées par Jean Royer (aplomb, plan cruciforme, R+4) permettent aux différents éléments constitutifs de garder une unité. Entre échec urbanistique et modernité résolument assumée, cette promenade dans Mériadeck vous permettra de découvrir un patrimoine peu connu.

Durée : 2h environ

Intervenant : Samuel Drapeau

Balade : enceintes et portes de Bordeaux

Bordeaux reçoit sa première enceinte dès le IVe siècle de notre ère. La période médiévale, aux XIIIe et XIVe siècles, laissera aussi deux enceintes et de nombreuses portes. Au XVIIIe siècle, les intendants Boucher et Tourny vont repenser l’entrée dans la ville. Ils vont créer une véritable mise en scène des accès à cette dernière par le biais de portes monumentales et de places. Au fil du temps, les besoins ont changé. S’il n’est plus question aujourd’hui de défenses, la problématique de l’entrée dans la ville est toujours omniprésente dans les études contemporaines. En partant à la rencontre des enceintes et portes de Bordeaux, vous découvrirez ces réflexions de tous âges autour de l’urbanisme et de la perception de la ville.

Durée : 2h environ

Intervenant : Alexandre Paléologue

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Balade des Fontaines

Tout Art Faire propose une balade  d’environ 2h, à la découverte des fontaines de Bordeaux. Elle vous permettra de découvrir notamment les fontaines de Fondaudège, le célèbre monument aux Girondins, les Trois Grâces de la Place de la Bourse, et le miroir d’eau qui leur fait face, la fontaine de la place du Parlement, cette de Saint-Projet, mais aussi d’en apprendre plus sur les fontaines Wallace

La majorité des fontaines de Bordeaux est construite au XIXe siècle. La fonction utilitaire de ces fontaines n’a été abandonnée qu’autour de 1857, pour orner les allées de Tourny et la place de la Bourse. Mais ensuite, toutes les fontaines, aussi élégantes soient-elles, sont conçues pour permettre également aux habitants de venir s’y approvisionner. La commodité et le souci esthétique ne s’excluent pas, mais s’allient.

A la fin du XIXe siècle, on voit tout de même le triomphe des eaux décoratives, leur puissance évocatrice exploitée sans réserve par les artistes.

Cette visite peut être organisée à pied ou à vélo.

Durée : environ 2h

Intervenant : Alexandre Paleologue

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Promenade dans Bordeaux Médiéval

Promenade dans Bordeaux Médiéval

Bordeaux possède trois grandes églises médiévales classées au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de l’Itinéraire européen des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (cathédrale Saint-André, basilique Saint-Seurin et basilique Saint-Michel). Outre ces trois grands édifices, Bordeaux est riche d’un patrimoine médiéval qui a contribué à façonner le visage actuel de la cité. Il s’exprime sous différentes formes (architecture, peinture, sculpture, arts précieux) et dans différents domaines (édifices religieux, architecture civile et militaire). Suivez le guide et découvrez 500 ans de l’histoire artistique bordelaise, des débuts de l’art roman à la fin de l’art gothique.

Balade dans Bordeaux à travers les âges

Balade dans Bordeaux à travers les âges

Depuis 2007, le patrimoine de la ville de Bordeaux est internationalement reconnu. Si la façade harmonieuse du port de la Lune est la première image qui vient en mémoire, le paysage artistique bordelais est extrêmement diversifié. Au sein-même de nos quartiers cohabitent architecture gallo-romaine, sculpture médiévale, immeubles d’habitation du Grand Siècle, jardins du XIXe siècle, architecture industrielle et constructions contemporaines pour ne citer que ces exemples. Cette visite itinérante vous permettra d’apprécier avec un regard neuf les multiples facettes qu’offre Bordeaux à travers les âges.