Bordeaux occupé, bordeaux libéré // dimanche 7 mai 2017 à 15h

Bien qu’éloignée des champs de bataille, la ville de Bordeaux a joué un rôle stratégique durant toute la Seconde Guerre mondiale, tant pour la vacillante Troisième République française que pour le IIIe Reich allemand. En devenant pour la troisième fois de son histoire la capitale de la France, la cité girondine assure un rôle majeur jusqu’au mois de juin 1940. Point de repli pour plusieurs millions de réfugiés français, belges et hollandais, l’agglomération de Bordeaux voit alors sa population multipliée par trois jusqu’à l’arrivée des premiers officiers allemands, le 28 juin 1940.

Dès lors, Bordeaux vit à l’heure allemande. Les lieux de vie, restaurants, cinémas, hôtels, sont pour la plupart réservés aux quelques 60 000 soldats en poste dans la villle. Couvre-feu, rationnement, réquisitions et marché noir deviennent ainsi le quotidien pour de nombreux bordelais. Cette visite inédite vous propose de découvrir les lieux et les figures – parfois oubliées ou controversées – qui ont marqué l’histoire de l’Occupation et de la Libération de la cité girondine.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto balade vélo  Dimanche 7 mai 2017 de 15h à 16h30 – Balade à vélo (vélos non fournis)

Lieu de rendez-vous : Arrêt « Stalingrad» – Tramway ligne A

Intervenant : Mathieu Marsan, historien de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *