Archives de catégorie : Activités passées

COMPLET / Art nouveau – Art déco // Samedi 14 octobre 2017 à 11h et 15h

Les deux visites (11h et 15h) sont désormais complètes !

De la tendance Art Nouveau, à travers les rares exemples bordelais, jusqu’à l’Art Déco reconnu officiellement par la ville, ces deux styles n’auront plus aucun secret pour vous.

Un mix de nos deux plus célèbres visites à l’occasion de la 1ère édition des journées nationales de l’architecture !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 14 octobre à 11h et 15h00

Lieu de rendez-vous : Devant le Musée d’Aquitaine, 20 cours Pasteur, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, Guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

 

COMPLET / Bordeaux médiéval // dimanche 15 octobre 2017 à 14h

Dans le cadre de la 1ère édition des Journées Nationales de l’Architecture, Tout Art Faire vous propose ses visites cultes !

Entre le XIIe et le XVe siècles, Bordeaux devient une puissante place commerciale et politique, grâce au négoce du vin et à sa position stratégique sur la Garonne. De grands prélats et d’importantes communautés religieuses embellissent les monuments de la cité et de ses environs, pour témoigner de leur prospérité et de leur piété.

Le rôle joué par les autorités civiles n’est pas à négliger. Tandis que les jurats et les bourgeois de la ville aspirent à plus d’autonomie, Anglais et Français se disputent sa gouvernance. Remparts et forteresses viennent progressivement protéger le centre économique de la ville, son port et son marché, où sont négociés et expédiés vins, céréales et tissus. Les témoins de cette richesse médiévale sont encore nombreux, dans l’architecture religieuse et civile, dans la sculpture et dans l’urbanisme. Ces témoignages nous livrent une histoire multiséculaire des Bordelais d’un autre temps.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Dimanche 15 octobre 2017 à 14h – Balade à pied

Lieu de rendez-vous : devant le portail de la basilique Saint-Michel, 33800 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET / Bordeaux XIXe siècle // Dimanche 15 octobre 2017 à 16h

Cette visite est désormais complète !

Dans le cadre de la 1ère édition des Journées Nationales de l’Architecture, Tout Art Faire vous propose ses visites cultes !

L’art du XIXe siècle est souvent mal accepté par ceux qui apprécient le classique, et ignoré de ceux qui aiment les audaces du monde contemporain. Pourtant, Bordeaux à la fin du XVIIIe siècle est une cité inachevée où de somptueux ensembles classiques côtoient des noyaux vétustes.

Des architectes, tels que Deschamps, Combes, Durand, Burguet, Thiac, et Lafargue, vont enrichir ce Bordeaux du XVIIIe siècle grâce à différentes démarches, en adaptant leurs ambitions aux besoins de cette grande ville de province ainsi qu’à la culture des commanditaires. Les productions seront également le reflet des changements politiques de cette période qui nous plongeront dans l’histoire de la ville.

A travers cette visite des monuments comme  ou le Théâtre-Français ainsi que l’architecture domestique, nous verrons la création d’un urbanisme efficace et l’utilisation d’une architecture diversifiée. Nous verrons ainsi un XIXe siècle qui à fait de Bordeaux une ville surprenante variée et moderne, et qui pourtant reste énormément dans l’ombre.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Dimanche 15 octobre à 16h – balade à pied

Lieu de rendez-vous : Place Lainé, coté Quai, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52.

Programme TOUT ART FAIRE // Janvier-Juin 2017

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Janvier-Juin 2017 !

Pour cette nouvelle année Tout Art Faire vous propose près de 35 conférences, visites guidées et afterwork patrimoine ! Au programme : les coulisses du marché de l’art, le Corbusier au patrimoine mondial de l’Unesco, les prostituées dans l’œil des peintres au XIXème siècle l’Art nouveau en Poitou-Charentes, les plantes au Moyen Age et beaucoup d’autres sujets inédits… !

Comme chaque semestre, nous vous proposons également un cycle de conférences sur la thématique du patrimoine régional.

Programme TOUT ART FAIRE // Été 2017

C’est l’été et Tout Art Faire vous a préparé un programme sur mesure pour découvrir Bordeaux et ses quartiers ! Nous vous donnons rendez-vous dans la fraicheur du Jardin Public ou du Parc Bordelais, lors de parcours dans les quartiers des Chartrons, de Bacalan et dans toute la ville à la découverte de l’Art déco, des boutiques et vieilles enseignes bordelaises, l’histoire des gares et bien d’autres surprises !

L’art ancestral de Nouvelle-Calédonie // jeudi 12 janvier 2017 à 19h

L’art ancestral de Nouvelle-Calédonie illustre l’évolution des sociétés depuis les premiers peuplements, jusqu’à l’arrivée des colons européens et des missionnaires, en passant par l’émergence des tribus kanaks et les échanges avec les sociétés environnantes d’Asie, de Mélanésie, de Micronésie et de Polynésie.

La production artistique ancestrale se traduit principalement par la production d’objets nécessaires à la vie quotidienne ou aux rites religieux. Ces objets sont  produits uniquement à partir de matériaux organiques (végétal, animal) ou lithiques. Certains matériaux bruts ou objets finis échangés avec d’autres sociétés ont été retrouvé loin de leur site d’origine, parfois jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de distance.

L’inventaire de ce patrimoine, autant matériel qu’immatériel permet aujourd’hui de comprendre l’histoire de la Nouvelle-Calédonie de manière plus objective et scientifique que celle proposée au XIXe siècle par les premiers historiens.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 12 janvier 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Laure-Amélie Baranger, Guide-conférencière

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Le symbolisme des jardins // samedi 21 janvier 2017 à 10h

Le jardin est le symbole du paradis terrestre, mais aussi celui du paradis céleste. Le paradis terrestre de la genèse est un jardin. La nostalgie du jardin du paradis aurait-il poussé les hommes à créer un art des jardins ? Le jardin est aussi le symbole de la puissance de l’homme, de son pouvoir sur une nature qu’il veut maîtriser. Symbole de la culture opposée à la nature sauvage, le jardin s’oppose à la forêt pleine de dangers.

Dans l’Extrême Orient le jardin est le résumé de l’ordre cosmique, c’est le monde en petit. Dans les civilisations amérindiennes le jardin était aussi conçu comme un résumé de l’univers.

Jardins sacrés ou jardin de plaisance, les jardins cachent aussi des symboles. A nous de les découvrir !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Samedi 21 janvier 2017 de 10h à 12h

Lieu de rendez-vous : Maison du Jardinier, Parc Rivière, rue de Rivière, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Gratuit

Réservations : maisondujardinier@mairie-bordeaux.fr / 05.56.43.28.90.

Alesia // Jeudi 26 janvier 2017 à 19h

Cette conférence abordera le thème de la guerre des Gaules et de la romanisation du territoire à travers un site emblématique de la fin de la Protohistoire : Alesia. En effet, le site présumé d’Alésia, situé à Alise-Sainte-Reine a livré de nombreux vestiges archéologiques qui apportent différentes et précieuses informations sur le système défensif de certains oppidum protohistoriques, autant que sur la vie quotidienne avant et après la « Guerre des Gaules ».

Enfin, nous aborderons une question qui fait encore débat entre certains historiens et archéologues : la localisation d’Alesia. En effet, depuis le XIXe siècle, la localisation du site archéologique d’Alésia a suscité de nombreux débats entre les historiens et les archéologues. Encore aujourd’hui, certaines personnalités, comme Franck Fernand, écrivain et journaliste spécialisé en histoire, certifie que le site d’Alise-Sainte-Reine, attesté désormais par la plupart des historiens ne correspondrait pas à l’authentique et historique Alesia…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 26 janvier 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Aurore Saint-André, Historienne

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Les villas gallo-romaines en Gironde // mardi 31 janvier 2017 à 19h

Les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule sont essentiellement connues par leurs différentes phases de constructions pendant l’Antiquité. La plupart des études montrent que ces villas étaient considérées comme un « pur produit » de la culture romaine.

Mais de nouvelles publications mettent en évidence un intérêt pour la période qui précède, et celle qui succède à l’ère gallo-romaine. Cet intérêt pour les périodes de transition que la prégnance de l’Antiquité et le conflit médiéviste ont relégué au second plan vont être mis à l’honneur ici.

Cette conférence propose de faire découvrir les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule à travers un nouvel aspect, en faisant la lumière en particulier sur les différentes périodes de transitions architecturales. Il s’agit de mettre en avant les nombreuses transformations liées aux passages des différentes ères historiques et culturelles, afin de dissiper cette césure des périodes historiques enseignées et délimitées de manière trop stricte, et de de façon à appréhender de manière plus globale le phénomène des villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 31 janvier 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Elody Poisson, Historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Brève Histoire de la stéréoscopie // Jeudi 2 février 2017 à 19h

Les images stéréoscopiques sont constituées de deux vues de la même scène, présentées côte à côte. L’une correspond à l’œil droit, l’autre à l’œil gauche. Différents procédés permettent au cerveau de l’observateur de fusionner les deux images reçues séparément par les yeux et de percevoir ainsi le relief. Ces images, nées au XIXe siècle, ont connu un succès considérable et constituent aujourd’hui une ressource documentaire inépuisable pour l’étude de notre patrimoine.

Tout démarre en 1838 avec l’invention du premier appareil permettant de reconstituer artificiellement l’illusion du relief : le stéréoscope. Cette invention serait sans doute tombée dans l’oubli sans l’invention en 1839 du premier appareil photographique, le daguerréotype.

C’est avec l’Exposition universelle de Londres en 1851 que l’engouement pour la stéréoscopie débute. Très vite, l’Europe et les Etats-Unis sont conquis et les premiers appareils photographiques stéréoscopiques sont inventés. Une véritable industrie se met en place et des millions d’images en relief sont diffusées dans le monde entier.

En une dizaine d’années, les sujets se multiplient : monuments, paysages, vie quotidienne, grands événements ou personnages célèbres.

Les salons bourgeois puis la population toute entière trouvent dans ces vues un moyen de se divertir et d’apprendre.

A la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 30, les amateurs découvrent la pratique grâce à l’utilisation d’appareils simplifiés. De très nombreux clichés sont alors pris dans la sphère privée et familiale. Cet engouement durera jusqu’après la Seconde Guerre mondiale ; l’usage cessera brutalement au début des années 1950.

Cette conférence vous propose un « voyage stéréoscopique » à travers la collection du CLEM (Comité de Liaison de l’Entre-deux-Mers). À cette occasion, des lunettes de vision 3D pour anaglyphes (lunettes à films rouge et bleu) vous seront prêtées afin de voir le relief créé par ces vues.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 2 février 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Mairie de Caudéran, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux

Intervenante : Catherine Carponsin-Martin, Directrice du CLEM

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52