Archives par mot-clé : découverte

COMPLET // Le quartier de Caudéran // Dimanche 7 avril 2019 à 15h

Pour cette visite, nous naviguerons entre documents d’archives et déambulations dans les rues pour observer la façon dont le quartier autour du Parc Bordelais s’est construit. Le réaménagement du parc, inauguré en 1888, donna en effet lieu à un engouement pour ses abords qui conduisit à la construction de rues entières, en faisant un ensemble extrêmement intéressant d’histoire architecturale de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe. Cette balade sera l’occasion d’observer ensemble les détails des façades afin d’obtenir les clés permettant de reconnaître les styles architecturaux majeurs qui furent choisis à cette époque, du traditionnel néo-classique au modernisme.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 7 avril 2019, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée principale du Parc Bordelais, rue du Bocage

Intervenante : Audrey Dubernet, Docteure en Histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

COMPLET ! Inscrivez sur liste d’attente en cas de désistement par mail : contact@toutartfaire.com

Oppression et combats, la quête de liberté pour les LGBT // Mardi 9 avril 2019 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les archives de Bordeaux Métropole !

L’homophobie est la cause du développement de la « communauté gay ». Bordeaux n’y a pas échappé, grande ville active la nuit – et pas seulement dans son port – elle a connu de 1878 à 1978 de nombreuses affaires mêlant des homosexuels civils ou militaires victimes de l’homophobie législative et policière. Les sentences étaient terribles, allant de la prison au meurtre.

Une oppression sociale permanente qui a suscité de 1975 à nos jours, des associations de militant(e)s homosexuel(le)s telles que le Groupe de Libération Homosexuel, For’Hommes, Sapholle ou encore le Girofard à réclamer d’abord le droit à la différence, puis le droit à l’égalité, notamment à cause des injustices sociales, administratives, médicales et professionnelles vécues par les Lesbiennes, Gays, Bis, Trans* face au Sida.

Nos archives possèdent un fond précieux de documents attestant en détail de ces conditions de vie et de mort, de ces combats pour des libertés qu’ont les hétérosexuels, mais que pour certaines les LGBT* doivent encore acquérir.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 9 avril 2019 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rothonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Alexandre Sentucq, guide-conférencier

Gratuit

Inscrivez-vous en ligne ici

Jean-Michel Basquiat // Jeudi 25 avril 2019 à 19h

Jean-Michel Basquiat eut une vie brève et tumultueuse. Comme d’autres monstres sacrés américains, son ascension fut fulgurante, son succès puissant et sa chute encore plus rapide. Comme d’autres avant lui, il fut le représentant d’un certain rêve américain mais aussi son cauchemar intime. Sa peinture reste un objet météoritique détonnant qui mélangea les influences. On sent chez lui des réminiscences de Pop Art. Il fréquenta longtemps Andy Warhol qui fut pour lui une sorte de pygmalion. On sent aussi chez lui cette fascination pour le monde de l’enfance et pour la magie des comics books, véritable iconographie irréelle à la croisée du monde enfantin et du monde adulte. Chez Jean-Michel Basquiat, c’est une facette de l’underground new-yorkais des années 80 qui se dévoile : punk rock, naissance du hip hop, drogues et vies nocturnes font partie de la légende d’un New-York qui à cette époque semble crouler sous le « fric » des spéculations immobilières et des traders de Wall Street.

Une partie de sa peinture, peut-être la plus séduisante, est aussi à chercher dans les ténèbres des pratiques Vaudou héritées d’Haïti et du pourtour caribéen. Son travail est également à placer sous le signe de l’affirmation de son identité afro-américaine; il est aussi un labeur d’émancipation et d’accessions aux plus hautes positions sur le marché de l’Art. Jean-Michel Basquiat aura eu une vie brève mais son œuvre reste un moment de bravoure plastique, une déflagration esthétique aux multiples facettes que je vous propose de découvrir lors de ce rendez-vous.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 25 avril 2019, de19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Inscrivez-vous en ligne ici

COMPLET – Le Moyen Âge croyait-il aux monstres ? // Lundi 29 avril 2019 à 19h

Au Moyen Âge, le monstre est omniprésent dans la production artistique, la littérature, la vie quotidienne comme dans l’imaginaire. Il apparaît sous des formes innombrables et inquiétantes. Image de la démesure, il est aussi un miroir inversé de l’homme. Parmi toutes ces constructions surprenantes, on peut se demander si le Moyen Âge y a vraiment cru : réel ou imaginé, le monstre est un aussi signe des mentalités médiévales.

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 29 avril 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Café entre parenthèses, bibliothèque Mériadeck, 33 000 Bordeaux (café de la bibliothèque)

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Gratuit

COMPLET ! Inscrivez sur liste d’attente en cas de désistement par mail : contact@toutartfaire.com

[JEP 2018] LES VISITES FLASH TOUT ART FAIRE // ARTOTHEM

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine 2017 sur le thème de « L’art du partage », Tout Art Faire en partenariat avec Artothem, vous propose de découvrir l’histoire de 3 lieux bien connus de la jeunesse bordelaise !

Toutes les visites proposées sont gratuites.
Inscriptions obligatoires : contact@toutartfaire.com

Samedi 15 septembre 2018

> L’église baroque de Notre-Dame
Départ 11h – Rdv devant l’entrée de l’église, 1 rue Mably, Bordeaux

Conçue par les architectes Pierre Duplessy-Michel et Mathieu Labat, cette église inspirée du Gesù de Rome constitue un édifice à part dans l’architecture classique de Bordeaux.
Lors de cette visite, nous nous proposons de saisir avec vous la singularité de sa richesse architecturale.
> Le marché des Grands-Hommes     COMPLET !
Départ 15h – Rdv devant l’entrée de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux
De sa conception jusqu’à aujourd’hui, ce sera l’occasion d’en savoir plus sur cet ouvrage emblématique du quartier du triangle d’or et sur les architectes qui l’ont imaginé.
> L’Eglise Orthodoxe Saint-Joseph (par Maria Paleolog, historienne de l’art) 

Départ des visites à 10h00, 11h00 et 14h00 – 56-60, rue Paul Louis Lande, Bordeaux

L’église Saint-Joseph est un témoin de l’architecture baroque du XVIIe siècle à Bordeaux. Cette ancienne chapelle a été affectée au culte orthodoxe en 1999 sous la juridiction du Patriarcat de Roumanie et présente toutes les caractéristiques d’une église
orthodoxe dans l’organisation de l’espace et de l’iconographie. Face à la sobriété du décor de la façade, on est loin d’imaginer ce que réserve la décoration intérieure de cet édifice aux multiples peintures et icônes de tradition byzantine.

 

Dimanche 16 septembre 2018

> Les Allées de Tourny    COMPLET !
départ 11h – Rdv devant le Carrousel des Allées de Tourny, Bordeaux

Aménagé au XVIIIe siècle par le Marquis de Tourny, cet axe constitue avec le cours Clémenceau et le cours de l’Intendance l’une des limites du Triangle d’or de Bordeaux.
Venez découvrir avec nous l’histoire de sa construction et les nombreux changements qui lui ont donné  tout son caractère d’aujourd’hui !

A la rencontre du peuple de pierre, les mascarons 2.0
départ 15h – Rdv devant l’entrée de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux

Qualifiés par Tourny « d’ornements de peu d’importance » car peu onéreux, les mascarons se sont imposés depuis le XVIIIsiècle comme l’un des motifs décoratifs les plus employés sur les bâtiments bordelais.
Venez découvrir toute la richesse de ce « peuple de pierre » dans ce nouveau parcours des mascarons 2.0

COMPLET / Le quartier Saint-Pierre de Bordeaux // Dimanche 7 octobre 2018 à 15h

Du Port antique aux ruelles de bars et restaurants, des églises aux belles maisons, des Places aux habitants célèbres, Saint-Pierre est l’histoire miniature de Bordeaux et son quartier le plus agréable !

Laissez-vous surprendre par ce petit coin de Paradis !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 7 octobre 2018 , de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : 1 rue des Argentiers, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Sentucq,  guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Complet / Frida Kahlo et Diego Rivera // Mardi 27 novembre 2018 à 19h

Cette conférence est complète !
La liste d’attente mise en place est également close.

Mariés deux fois, entre 1929 –1939 et entre 1940 – 1954, les peintres mexicains Diego Rivera et Frida Kahlo  ont formé un couple légendaire, malgré les différences qui les séparent.

De 22 ans son aîné, Diego Rivera est un artiste diplômé de l’Ecole Nationale des Arts San Carlos (Mexico City) ayant fréquenté les avant-gardistes français du début du  XXe siècle, tandis que Frida Kahlo est autodidacte. Il appartient au réalisme mexicain, elle reste inclassable et refuse toutes les étiquettes.

Représentant important du muralisme mexicain, Rivera privilégie la peinture murale, la monumentalité et les sujets issus de la réalité de son pays. Frida Kahlo pratique le petit format et une peinture essentiellement autobiographique qui révèle les moments importants de sa vie de femme et d’artiste, et surtout ses souffrances. Tous les deux sont des artistes engagés, leur art étant au service de leurs idées politiques et sociales.

Nous vous invitons à découvrir au  travers de leurs œuvres si différentes, leurs points communs et leur originalité ainsi que les liens qui en font un couple d’artistes.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 27 novembre de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Entre art celte et chrétien, les manuscrits insulaires // Jeudi 13 décembre 2018 à 19h

CHANGEMENT DE SALLE – conférence déplacée à la salle Son Tay, 47 rue Son Tay, Bordeaux

Aux VIIIe et IXe siècles, une production manuscrite originale se développe dans les îles britanniques. On parle d’ « enluminure insulaire » pour désigner ce groupe d’ouvrages réalisés en Irlande et en Northumbrie (Nord de l’Angleterre) et sans équivalent sur le continent. Leur facture très précieuse, proche de l’orfèvrerie, leur confère un statut particulier.

Leur luxe provient de leur contenu : il s’agit essentiellement d’évangéliaires, réunissant les textes destinés à la diffusion des Ecritures par les prédicateurs. De fait, ces ouvrages possèdent une riche symbolique. Ils sont parfois considérés comme de véritables trésors, à l’image du livre de Kells, longtemps décrit comme l’objet le plus précieux d’Occident. En outre, certains de ces manuscrits ont une histoire mouvementée, protégés des raids vikings qui traversaient alors les îles.

Poussant parfois très loin la complexité de la ligne, l’art insulaire aurait été inspiré par un ange… Ces motifs ont souvent été interprétés comme mystiques. L’esthétique insulaire serait plutôt une recherche du Beau, de la perfection divine. Toutefois, certaines hypothèses démontrent la forte influence des mentalités insulaires celtiques, notamment au niveau de la spatialité. La conception des enluminures serait à lier aux premières structures de pouvoir, récupérées par le christianisme.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 13 décembre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux
CHANGEMENT DE SALLE – conférence déplacée à la salle Son Tay, 47 rue Son Tay, Bordeaux

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Sculpture et BD // Jeudi 20 décembre 2018 à 19h

Art souvent méconnu et dénigré, la bande dessinée regorge pourtant d’ingéniosités artistiques. Les dessinateurs introduisent dans leurs histoires de nombreuses références et allusions aux autres arts.

Les sculptures sont nombreuses dans les bandes dessinées biographiques, historiques, d’humour ou encore d’aventures. Elles se trouvent principalement chez certains artistes comme Jacques Tardi, Chantal Montellier, François Schuiten, Catherine Meurisse ou Philippe Geluck. Les dessinateurs reproduisent des sculptures qui existent : il s’agit alors souvent de celles identifiables par un maximum de lecteurs : le Penseur d’Auguste Rodin, la Vénus de Milo ou la Victoire de Samothrace. Mais les auteurs inventent aussi de nouvelles œuvres, créées en lien avec leurs personnages, un monde futuriste ou magique.

Cette conférence permettra de voir à quel point la bande dessinée permet toutes les transgressions et comment elle réinvente avec brio l’art de la sculpture.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 20 décembre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Adeline Bastien, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COMPLET – Xenakis, compositeur et architecte // Jeudi 1er mars 2018 à 19h

Iannis Xenakis (1922-2001) à la fois compositeur et architecte pratiquait les deux expressions artistiques avec une même puissance créative. Un temps collaborateur de Le Corbusier, ses propres recherches en architecture eurent une influence considérable sur l’élaboration de sa musique. À l’inverse, certaines expériences musicales trouvèrent un développement original dans une mise en espace architecturale. Des points de convergences subtils et souvent surprenants dans plusieurs de ses créations seront mis en évidence à travers quelques exemples choisis, illustrés d’images et de sons.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 1er mars 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Patrick Butin, musicologue

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici