Archives par mot-clé : Tout Art Faire

Samedi 15 juin 2013 : La commande publique dans la ville, 1e partie : les statues

Au XIXe siècle, les œuvres destinées à être installées dans l’espace public, devaient  évoquer les grands hommes ou les grands moments de l’histoire, et reflétaient plus souvent les exigences de la commande que l’originalité de l’artiste, obligé de se plier à ces contraintes.

Pour découvrir ces œuvres issues de la commande publique, Tout Art Faire vous propose un itinéraire qui commencera Place de la République avec la présentation du Monument aux morts de 1870 et qui s’achèvera devant les Colonnes rostrales de l’Esplanade des Quinconces. Ce sera un circuit d’évocations à la fois historiques, mythologiques et symboliques.

Date et horaires : samedi 15 juin, 15h00

Durée : environ 2h00

Lieu de rendez-vous : place de la République, devant le Monument aux morts

Accès handicapé : oui

Tarifs : 5 € non-adhérent, 3 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 30 personnes)

Electrik’art

Depuis 2011, l’association Tout Art Faire participe à une action d’insertion sociale locale, nommée Electrik’art,  en y apportant son expertise dans le domaine culturel et artistique.

ELECTRIK’ART est une action financée par le Fonds de Solidarité Européen et se situe dans le cadre de l’accompagnement renforcée des participants du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE TECHNOWEST).

Cette action s’adresse à des personnes qui ont des difficultés à trouver un emploi (personnes sans emploi depuis plusieurs années, bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée, femmes seules avec enfants, jeunes sans qualification et sans expérience, personnes isolées, gens du voyage, personnes ayant des problèmes de mobilité…)

Cette action expérimentale « Electrik’Art » a débuté en juillet 2011 et se poursuit actuellement jusqu’en 2013.

L’objectif de ce projet social est l’insertion par la mise à disposition, la professionnalisation des compétences, l’aide au règlement des difficultés, le soutien à l’élaboration des projets, la rupture de l’isolement et la valorisation de l’image des participants.

Cette action donne aux participants la possibilité de signer un contrat de travail à temps partiel d’une durée de six mois. Ce contrat tripartite, entre le PLIE les associations intermédiaires Mérignac Association Service et Jalles Solidarités et le salarié, met le participant à disposition de la structure qui l’accueille.

Les salariés, un groupe de 12 personnes, ont pour mission l’embellissement des transformateurs ERDF des communes de la zone TECNHOWEST (Mérignac, St Médard, le Haillan…). C’est dans ce cadre que l’association Tout Art Faire intervient : elle propose aux associations intermédiaires l’intervention de médiateurs, d’artistes, de graphistes ou de plasticiens, qui aident à la mise en œuvre et à la réalisation de ce projet.

Cette dimension est novatrice, car elle permet d’une part aux participants d’aborder leur insertion professionnelle sous un nouvel aspect (culturel, artistique…) et d’autre part de proposer aux communes des œuvres uniques sur l’ensemble des transformateurs ERDF des communes précitées.

Les salariés sont sensibilisés à leur environnement par une visite guidée, culturelle (exposition, musée) ou patrimoniale (découverte de la ville). Puis, dans le cadre des ateliers, ils proposent leurs idées qui seront réalisées grâce à un encadrement technique et socioprofessionnel. La conduite de chaque projet leur fait prendre conscience des méthodologies d’élaboration à appliquer d’abord dans leur activité professionnelle, puis dans leur projet d’insertion durable.

C’est une action particulièrement valorisante puisque les participants contribuent directement à l’embellissement des quartiers par leur intervention sur des transformateurs ERDF. Le volet artistique du projet est aussi un véritable facteur de redynamisation.

L’importante implication des salariés, des structures d’accueil, du PLIE et des communes a permis d’obtenir des résultats significatifs au niveau des réalisations artistiques et au niveau de l’insertion professionnelle durable des participants.

La satisfaction de l’ensemble des partenaires a donné lieu à plusieurs renouvellements de convention avec l’association Tout Art Faire dont le projet associatif s’intègre parfaitement dans le cadre du projet global.

Tout Art Faire a ainsi proposé des visites de découverte, avec Laetitia Bélanger, et des ateliers de pratique artistique : mosaïque avec Emma Simon, et trompe-l’œil avec Florian Delvincourt.

Initiation à l’histoire de l’art : Honoré Daumier « Les célébrités du juste milieu » (1832-1835)

Mardi 13 novembre 2012 de 19h00 à 20h30

à l’Athénée Municipal

&

Samedi 17 novembre 2012 de 11h00 à 12h30

Salle des Serrages – 72, rue Emile Fourcand à Bordeaux

Les 36 petits bustes en terre crue polychrome qui servirent de modèle à Daumier pour les caricatures parues dans LA CARICATURE et LE CHARIVARI constituent un aspect moins connu de la création de l’artiste, renommé surtout pour ses lithographies. Ce grand dessinateur  fut aussi peintre et sculpteur.

Ces bustes sont connus sous le nom de « Célébrités du juste milieu ». Parmi eux  il y a des parlementaires, ministres, magistrats, banquiers, publicistes républicains, une vraie galerie de portraits qui témoignent du sens de l’observation ainsi que du talent de l’artiste à accentuer les défauts et les tics des personnages tout en conservant la ressemblance avec ses modèles.

Conservés au musée d’Orsay, « les célébrités du juste milieu » constituent un ensemble exceptionnel dans la production de l’artiste par la technique utilisée, par leur caractère drôle, le modelage expressif et le coloris raffiné.

Athénée Municipal – Place Saint-Christoly 33000 Bordeaux

10€/7€ adhérents / gratuit : étudiants, demandeurs d’emploi

Des bassins à flot à la base sous-marine de Bordeaux

À l’heure du projet d’aménagement des bassins à flot de Bacalan, découvrez le patrimoine méconnu de ce quartier, entre histoire résidentielle, militaire, industrielle et culturelle.

Petits et grands édifices illustreront une riche histoire fortement liée au développement économique de la ville de Bordeaux.

La visite comporte une présentation de la base sous-marine de Bordeaux. Actif durant à peine plus d’un an sous l’Occupation allemande, ce bunker cristallise encore les souvenirs douloureux des heures sombres du Port de la Lune. Après avoir attiré divers artistes fascinés par l’esprit du lieu dès les années 1960, le bunker est institutionnalisé au début des années 1990. La base sous-marine devient un espace dédié au nautisme avant d’être consacrée à l’art contemporain au début du XXIe siècle.

Tout Art Faire veut ainsi contribuer à la valorisation d’un travail de recherche universitaire produit par Mathieu Marsan, dans le cadre de son Master I Recherche en Histoire de l’art et Patrimoine à l’université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, intitulé  La base sous-marine de Bordeaux : une expérimentation culturelle (2010/2011).

Durée : 2h

Intervenant : Mathieu Marsan

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Promenade-découverte dans le quartier de Mériadeck

Tout Art Faire vous propose de partir à la découverte  de Mériadeck. Au fil d’une promenade d’1h30 environ, les différents projets et les édifices marquant seront présentés au public afin de le familiariser avec l’architecture moderne issue majoritairement des travaux des Trente-Glorieuses.  Un petit carnet de visite sera donné au public, permettant de confronter le bâti actuel avec les vues anciennes du quartier et les différents projets inachevés.

Le quartier Mériadeck porte le nom de l’archevêque Ferdinand Maximilien Mériadec de Rohan. Ce grand prélat du XVIIIe siècle a fait construire l’archevêché (actuel Hôtel de Ville) et fait assainir les marécages situés à l’Ouest afin de les lotir. Ce quartier récent, qui n’apparaît réellement qu’au XIXe siècle, est en constante mutation depuis les années 1950. L’ancien quartier populaire fait place durant cette décennie à l’architecture de béton. Reflet des ambitions de Jacques Chaban-Delmas pour la nouvelle métropole d’équilibre, le quartier change plusieurs fois de destination. D’abord résidentiel, sous la plume de l’architecte et urbaniste Jean Royer, les projets font basculer l’ensemble dans le domaine tertiaire. On tente de renommer les lieux « Quartier de l’Hôtel de Ville », mais, même si la structure est axée d’Ouest en Est sur les jardins de la mairie, le nom de Mériadeck reste dans les esprits. Achevé dans les années 1970,  l’ensemble urbain propose des solutions élaborées par l’architecture moderne durant les Trente-Glorieuses. Reflet d’une modernité déjà dépassé, Mériadeck est depuis le terrain d’expériences architecturales menées par de nombreux cabinets d’architecture. Seules les normes fixées par Jean Royer (aplomb, plan cruciforme, R+4) permettent aux différents éléments constitutifs de garder une unité. Entre échec urbanistique et modernité résolument assumée, cette promenade dans Mériadeck vous permettra de découvrir un patrimoine peu connu.

Durée : 2h environ

Intervenant : Samuel Drapeau

Parc de Bourran à Mérignac

Classé monument historique en 1992, le parc de Bourran a été créé par le paysagiste Le Breton en 1870 autour du château du même nom. Le Breton a choisi le style paysager, très à la mode à cette époque. Nous vous invitons à découvrir ce beau parc, véritable jardin à l’anglaise riche en arbres originaires des quatre continents, apprécié comme «une réserve botanique unique au cœur de Mérignac ».

Durée : 1h30 environ

Intervenant : Maria Paleolog

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Balade : enceintes et portes de Bordeaux

Bordeaux reçoit sa première enceinte dès le IVe siècle de notre ère. La période médiévale, aux XIIIe et XIVe siècles, laissera aussi deux enceintes et de nombreuses portes. Au XVIIIe siècle, les intendants Boucher et Tourny vont repenser l’entrée dans la ville. Ils vont créer une véritable mise en scène des accès à cette dernière par le biais de portes monumentales et de places. Au fil du temps, les besoins ont changé. S’il n’est plus question aujourd’hui de défenses, la problématique de l’entrée dans la ville est toujours omniprésente dans les études contemporaines. En partant à la rencontre des enceintes et portes de Bordeaux, vous découvrirez ces réflexions de tous âges autour de l’urbanisme et de la perception de la ville.

Durée : 2h environ

Intervenant : Alexandre Paléologue

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Bordeaux : Monument aux Girondins

A la fin du XIXe siècle, les élus bordelais décident de doter leur ville d’une œuvre d’art destinée à glorifier la République et à honorer les Girondins. Ce monument, qui comprend deux fontaines grandioses autour d’une colonne centrale, est installé sur l’esplanade des Quinconces. La sculpture est utilisée comme instrument politique, exaltant la République, qui triomphe du vice et mensonge par l’Éducation.

Programme des Journées Européennes du Patrimoine 2012

Cette année , le thème des Journées Européennes du Patrimoine est le « patrimoine caché ».

L’association Tout Art Faire vous proposera sur les deux jours, samedi 15 et dimanche 16 septembre, un programme très riche avec des visites et des circuits insolites, de nombreux intervenants, et des membres actifs qui vous accueilleront pendant tout le week-end au stand de l’association, situé dans la Cour Mably.

Vous pourrez donc nous rencontrer, vous tenir informés du programme du week-end et du programme à venir, vous rafraichir, et, si vous le souhaitez vous pourrez visiter la Cour Mably et/ou de l’église Notre-Dame en compagnie des étudiants d’histoire de l’art de l’association Artothem qui seront là pour vous !

Bien sur, toutes nos visites et circuits organisés seront gratuits durant tout le week-end!

CONFERENCE « BORDEAUX VILLE D’ART ET D’HISTOIRE »

Vendredi 25 mai 2012

BORDEAUX VILLE D’ART ET D’HISTOIRE

Présentée par DAVID JURIE, animateur du patrimoine et de l’architecture de la ville de Bordeaux

Le label “ Ville ou Pays d’art et d’histoire ”, déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), qualifie des territoires, communes ou regroupements de communes qui, conscients des enjeux que représente l’appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s’engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien et à la qualité architecturale et du cadre de vie. Le terme de patrimoine doit être entendu dans son acception la plus large, puisqu’il concerne aussi bien l’ensemble du patrimoine bâti de la ville que les patrimoines naturel, industriel, maritime, ainsi que la mémoire des habitants. Il s’agit donc d’intégrer dans la démarche tous les éléments qui contribuent à l’identité d’une ville ou d’un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

http://www.vpah.culture.fr/label/label.htm

LA CONFÉRENCE SERA SUIVIE PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE TOUT ART FAIRE

Pour pouvoir prendre part au vote et faire entendre votre voix, vous devez être membre adhérent de l’association.

Si ce n’est pas encore le cas vous trouverez un bulletin d’adhésion à nous remettre jusqu’au jour de l’Assemblée Générale.

Si vous souhaitez vous présenter comme membre du nouveau bureau ou simplement participer à nos activités en tant que membre actif n’hésitez pas ! Vous êtes force de nouvelles propositions et énergies !

Enfin, si vous ne pouvez vous rendre à notre AG mais souhaitez malgré tout faire valoir votre droit de vote, vous pouvez voter par procuration en laissant votre feuille de pouvoir à la personne membre de votre choix. La dite feuille de pouvoir devra être présentée le jour de l’AG, sans quoi nous ne pourrons prendre en compte votre vote.

La soirée sera clôturée par un buffet dinatoire en musique.

Vendredi 25 mai 2012

à la Maison des Basques

au 7 rue Palais de l’Ombrière à Bordeaux,

à partir de 18 heures.


Programme de la soirée

17 h 30 h : accueil des membres de l’association

18 h à 19 h: allocution de David JURIE sur les Villes et Pays d’Art et d’Histoire

19 h à 20 h : Assemblée Générale (présentation des bilans moral, d’activité et financier de l’exercice 2011-2012, élection du nouveau bureau*, questions et discussion ouverte sur les projets à venir)

20 h 30 : buffet dinatoire (sur réservation) avec ambiance musicale

Pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse  toutartfaire@gmail.com ou par téléphone au 06.82.18.73.46