Archives par mot-clé : culture

Histoire des consoles de jeux vidéos // jeudi 24 novembre à 19h

En septembre 1972, l’entreprise Magnavox sort la première console de jeux vidéo de salon de l’histoire, l’Odyssey, et marque le début de la grande aventure du jeu vidéo à la maison. En 2016, ce ne sont pas moins de huit générations de machines qui se sont succédées. Près de soixante consoles commercialisées qui ont fait exister des jeux de légende, des avancées techniques notables, mais aussi fait émerger des rivalités commerciales entre les constructeurs qui ont marqué la société.

Au fil de ces huit générations, la conférence retracera cette histoire mouvementée et passionnante des jeux vidéo en évoquant les machines les plus emblématiques, leur héritage, la genèse parfois mouvementée de jeux cultes ou des anecdotes peu connues du grand public. Qu’il s’agisse des coups bas entre les différents acteurs de l’industrie, la mise en évidence du génie de certains créateurs, de titres mythiques, cette conférence montrera qu’il existe toujours une  possibilité un rebondissement dans cette histoire !

L’intervention sera ponctuée d’extraits vidéo et musicaux permettant de s’immerger dans l’époque des machines qui seront évoquées.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 24 novembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Auditorium de Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Antoine Puentès, historien

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Les châteaux de Roumanie // Jeudi 1er décembre à 19h

Les châteaux de Roumanie témoignent de l’histoire mouvementée de ce pays où guerres, révolutions, changements de régime ont laissé leur empreinte. Beaucoup de ces châteaux sont tombés en ruines, d’autres ont été utilisés par le régime communiste, qui a chassé leurs propriétaires, comme sièges de l’administration des communes ou en hôpitaux psychiatriques. Dans les cas les plus heureux, ils sont devenus des musées tels que le château Peles à Sinaia ou le château des Corvins à Hunedoara.

En plus de de l’évocation de l’histoire nationale, ces châteaux nous racontent les récits des vies, non moins agitées, de leurs occupants. Des légendes, des histoires de fantômes ou de vampires leurs sont associées. Héros de roman et de films de fiction, Dracula aurait ainsi siégé dans un château de Transylvanie, que nous allons découvrir ensemble.

Du point de vue architectural, les châteaux de Roumanie illustrent tous les styles qui se sont succédés sur son territoire, depuis l’époque gothique (château des Corvins à Hunedoara) jusqu’au XIXe siècle, illustré par le néoclassicisme du château royal de Savârsin ou le néogothique du château Sturdza de Miclauseni, en passant par la Renaissance et le Baroque. Le début du XXe siècle sera illustré par des édifices de style néo-roumain dont le château du prince Cantacuzino de Busteni fournit un des plus beaux exemples.

flag_of_romania-svgConférence programmée à l’occasion de fête nationale de Roumanie

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 1er décembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Babylone : mythe et réalité // Jeudi 8 décembre 2016 à 19h

Dans l’Antiquité, les arts consacrent la Mésopotamie comme « berceau des civilisation », à la fois lieu d’invention de l’écriture, de la révélation divine et d’une culture rayonnante. Située sur les rives de l’Euphrate, en Irak, la cité de Babylone, née il y a près de 5000 ans, en était le cœur spirituel et intellectuel. Disparue 2000 ans plus tard, elle fut finalement redécouverte à l’orée du XXe siècle. Elle a fasciné des générations entières d’archéologues et d’historiens, évoquant dans la conscience de tout un chacun une splendeur mythique.

Le prestige de Babylone, était incomparable aux yeux de ses contemporains. Les auteurs grecs de l’antiquité la décrivent et amplifient la renommée de la ville, transformant l’histoire en légende. Elle était le centre cosmique et le symbole de l’harmonie du monde, née de la puissance de son dieu Marduk. Son aspect monumental et la vie de ses habitants furent rythmés par les grands règnes de l’histoire du Proche-Orient ancien. D’Hammurabi à Alexandre le Grand, chaque souverain voulut la conquérir et y laisser son empreinte. La cité fut enviée et crainte, admirée et honnie. Mille fois détruite et rebâtie, Babylone est successivement dévastée par les Hittites de Turquie et par les Assyriens qui occupent la Mésopotamie du VIIIe au VIIe siècle. Plus tard, c’est le roi Nabuchodonosor II qui la restaure. Même reconstruite par Saddam Hussein, Babylone reste aujourd’hui une légende, toujours fantasmée dans les représentations multiples qui en ont été faites : la Tour de Babel, Nabuchodonosor ou Sémiramis, la légende des jardins suspendus, les récits d’Hérodote…

Cette conférence propose de se rappeler l’histoire d’une cité aussi fascinante que peu connue, depuis ses origines jusqu’à sa chute. Seront évoqués le rayonnement et les étapes fondatrices de la ville antique ; et comment la Babylone imaginaire prend son origine dans cette réalité historique.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 8 décembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Sarah Pelloquin, mosaïste, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET // D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Cheminements autour de la Halle des Douves // samedi 10 décembre 2016 à 14h

La visite est désormais complète !

A l’occasion de sa grande braderie annuelle et pour la sortie de son numéro 100 dédié aux Utopies, Le Festin s’installe pour le week-end du 10 et 11 décembre au marché des Douves de Bordeaux.

Pour cet événement, TOUT ART FAIRE s’associe de nouveau à la célèbre revue bordelaise et vous propose de venir découvrir le quartier sous un angle nouveau.

Visite organisée en partenariat avec Le Festin

lefestin_logo_0

En cheminant autour de la Halle des douves, nous découvrirons l’histoire des rues adjacentes et ce qu’elles révèlent des aspirations de leur temps. Tout autour de nous, ce que nous observons illustre les choix des hommes qui nous ont précédés pour faire évoluer l’espace dans lequel ils vivaient, ou leur souci pour améliorer le quotidien de leurs prochains.

Nous vous proposons de partir à la découverte de la formation des quartiers Sainte-Croix et Saint-Michel, reflets du développement urbain et sociétal de la ville médiévale, ou encore de la gestion des indigents, rejetés à l’extérieur du rempart de la ville moderne. Les vestiges de certains de ces bâtiments côtoient désormais le futur quartier Saint-Jean, projection anticipée de ce que devrait être notre ville dans quelques années…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 10 décembre à 14h

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée du Marché des Douves, 4 rue des Douves, 33800 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art médiéval

Tarif unique : 3€

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET // Visite des archives departementales de la Gironde // Mercredi 14 décembre 2016 à 14h

La visite est désormais complète !

Depuis 2010, les Archives départementales de la Gironde sont installées sur le site Poyenne, au sein d’un bâtiment moderne venu compléter celui de la rue d’Aviau. Ce nouveau bâtiment est alors spécialement conçu pour répondre à l’ensemble des missions archivistiques de collecte, de classement, de conservation et de communication des archives. Il comprend alors un magnifique vestige des anciens chais à barriques du quartier des Chartrons du XVIIIe siècle, réaménagé en lieu de valorisation des documents d’archives : la Salle des Voûtes.

Cette visite sera ainsi l’occasion de découvrir les missions des archives au travers d’un parcours dans les espaces d’accueil du public (hall, salle de lecture, salle des inventaires), les espaces de conservation (magasins d’archives) et de traitement des documents d’archives (salle de classement, ateliers de restauration et de numérisation). Différents documents d’archives originaux tels que manuscrits, plans, photographies, gravures et affiches seront présentés aux participants durant le circuit.

Enfin, la visite de l’exposition en cours clôturera le parcours : consacrée au patrimoine paysager et architectural de l’Estuaire, elle est présentée dans la Salle des Voûtes, un magnifique vestige des anciens chais à barriques du XVIIIe siècle. Réalisée en partenariat avec le Service Régional de l’Inventaire, cette exposition sera l’occasion de présenter des documents d’archives (manuscrits et imprimés), des archives audiovisuelles (films, enregistrements sonores, modélisation 3D), et des objets (maquettes, ex-voto, etc) liés à l’histoire du territoire de la Gironde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo  Mercredi 14 décembre 2016 de 14h à 15h30

Lieu de rendez-vous : Archives départementales de la Gironde, 72-78 cours Balguerie Stuttenberg, 33000 Bordeaux

Intervenant : Service de médiation des Archives

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Dimanche 7 juillet 2013 : la commande publique, 2e partie : l’art contemporain dans la ville

Découverte lors d’une promenade en vélo du patrimoine contemporain bordelais.


De la commande artistique à la commande publique, la ville est parsemée d’œuvres qui sont devenues de véritables repères urbains. Au programme, les œuvres réalisées dans le cadre de la commande publique du tramway par des artistes reconnus sur la scène artistique nationale et internationale invités à décliner le thème de l’écriture et du récit, et autres œuvres commandées par la ville de Bordeaux.

Date et horaires : dimanche 7 juillet à 15h00

Durée : environ 2h

Lieu de rendez-vous : place Stalingrad, aux pieds du lion bleu

Accès handicapé : non

Tarifs : 5 € non-adhérent, 3 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 personnes)

Vélos non fournis !

L’association Tout Art Faire, c’est quoi?

Un collectif réunissant expériences et initiatives.

Notre association organise des événements culturels et artistiques. Nous rassemblons idées, compétences et moyens pour soutenir l’accès à la culture pour tous.

Une programmation riche, dynamique, originale et accessible.

Conférences, visites, expositions, concerts, ateliers et découvertes du patrimoine.

Une passerelle vers la recherche dans le domaine du patrimoine et de la culture.

Nous soutenons les artistes et valorisons le travail des chercheurs lors d’événements et de soirées.