Archives par mot-clé : afterwork

La fabrication du manuscrit au Moyen Âge | Lundi 28 septembre 2020 à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Au tournant du Moyen Âge, le livre manuscrit (codex) vient remplacer le rouleau antique (volumen), engendrant la naissance d’un nouveau mode de lecture et d’une nouvelle conception de l’écrit.

Le livre est issu d’un long processus de fabrication, employant divers matériaux et techniques artisanales qui justifient son coût onéreux. Entre le nettoyage des peaux destinées à devenir parchemin et la reliure finale, une série de manipulations précises et ordonnées encadrent la confection du manuscrit. L’étape la plus longue, la copie, peut devenir un travail pénible !

D’abord réalisé dans les scriptoria monastiques, le livre, apanage des puissants et parfois objet sacré, devient une production laïque à la fin du Moyen Âge, voyant l’avènement de grands artistes. Au sein de ces productions et évolutions se traduisent celles de la société et des mentalités médiévales.

Cette conférence vous propose de découvrir les étapes de fabrication du manuscrit au travers de témoignages et recettes monastiques, illustrés d’exemples tirés de manuscrits médiévaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 28 septembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Gratuit

Réservation en ligne

ANNULÉ – Tombes et mausolées remarquables du cimetière de la Chartreuse | Lundi 30 novembre à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Pas besoin d’aller jusqu’au Père Lachaise à Paris pour ressentir les effluves mortuaires et les éthers d’autres mondes. Le cimetière de la Chartreuse, à Bordeaux, a été l’un des plus grands de France jusqu’au début du XXème siècle et recèle ses parts de mystères…des tombes de musiciens, d’hommes de lettre, d’artistes …

Certains de ses monuments aux morts sont des mausolées de premier intérêt comme celui du tombeau Catherineau et de sa célèbre faucheuse…d’autres sont des sarcophages, des pyramides et d’autres encore des Mausolées dédiés à l’amour comme celui de la famille Marmiche. Des tombes prestigieuses comme celle de Flora Tristan ou comme le cénotaphe de Goya ponctueront notre visite de même que les nombreux crucifix, signe de croix et sculpture symbolistes, tel que le fameux mausolée Crozatier, qui s’égrènent tout du long de cette belle Nécropole. Une des plus grandes de France et une des moins connue paradoxalement.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Lundi 30 novembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide conférencier

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

Petite histoire de l’illustration dans les publications scientifiques | Lundi 26 octobre à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Dès le XVe siècle, les premiers ouvrages publiés, en dehors de la Bible, étaient majoritairement à vocation scientifique, principalement des récits de voyage, mentionnant les ruines contemplées, la nature observée… Il fut dès le départ nécessaire d’illustrer ces ouvrages. L’invention de l’imprimerie permettant une grande liberté, de nombreuses techniques permettant de reproduire dessins, cartes et plans furent inventées au cours des XVe-XVIIIe siècles. Nous reviendrons sur ces différentes techniques en les expliquant et les illustrant par des exemples d’ouvrages présents à la Bibliothèque Mériadeck.

Illustration : Le saint voyage et pèlerinage de la cité saincte de Jérusalem, par Bernhard de Breydenbach, édité par Michelet Topie de Pymont à Lyon, 1489 (réédition 1519) ; gravure en taille-douce.

Bibliothèque Mériadeck, Fonds Patrimoniaux, cote : H 2185 Rés.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 26 octobre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservation en ligne

Comment être un bon routard durant le siècle des Lumières ? Lundi 27 janvier 2020 à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Le tourisme n’est pas un phénomène nouveau propre au XVIIIe siècle. Durant l’Antiquité déjà, des monuments, villes, sanctuaires ou encore curiosités naturelles attiraient un public qui venait spécifiquement pour les voir. Des récits avec des observations critiques de choses vues qui pourraient s’apparenter aux ancêtres des guides de voyage naissent à la même période.

Durant l’époque moderne, nobles, bourgeois et artistes complètent leur éducation par un voyage. La destination de loin la plus populaire est alors l’Italie qui tient lieu de centre religieux, artistique et archéologique. Fleurissent alors des guides sous des formes diverses. Le XVIIIe siècle voit un renouveau dans cette production littéraire et dans le public qui se lance dans ce voyage appelé communément par les Anglais « Grand Tour ».

Durant cette conférence, nous suivront les voyageurs du siècle des Lumières au fil des ouvrages qui les ont guidé, mais également à travers les productions des artistes et les souvenirs qu’ils ont ramené.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 27 janvier 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Audrey Dubernet, docteure en histoire de l’art

Gratuit

Réservation en ligne ici

L’Estuaire de la Gironde et ses îles | Lundi 24 février 2020 à 19h

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 24 février 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenant : Alain Beschi, conservateur en chef du patrimoine, responsable de l’unité de recherche du Service du Patrimoine et de l’Inventaire de Nouvelle-Aquitaine

Gratuit

Réservation en ligne ici

Reporté – Visiter Royan durant les Années 1930 | Lundi 30 mars 2020 à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

À l’aide du fonds patrimonial de la bibliothèque de Mériadeck, et particulièrement du guide Royan et ses environs, édité par Victor Billaud entre 1888 et 1939, ce café patrimoine proposera un parcours dans le temps et larchitecture dune ville aujourdhui disparue : le Royan des années 1930 ! Avant la destruction de la ville sous les bombes alliées en 1945, la cité balnéaire de la côte de Beauté présente un tout autre visage : le plus grand casino de France y côtoie de somptueuses villas, la plage que lon longe en tramway laisse deviner des baigneuses en combinaison de bains et une pratique du sport et de la nage de plus en plus répandue. Les corps et les esprits se libèrent, Royan connaît son âge d’or.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 30 mars 2020  de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenant : Mathieu Marsan, médiateur culturel

Gratuit

Réservation en ligne

ANNULÉ – Le bioclimatisme dans l’architecture | Lundi 23 novembre 2020 à 19h

L’architecture et ses méthodes de construction ont évolué et depuis la fin du XIXe siècle les matériaux tels que le béton armé ou différents plastiques sont devenus rois dans le bâti.

Les nouveaux enjeux liés au climat obligent aujourd’hui nos contemporains à questionner et remettre en au goût du jour leurs techniques.

Mais concrètement, qu’est-ce que le bioclimatisme?

Le bioclimatisme est un terme plus ou moins récent pour désigner l’ensemble des questions sur les réglementations thermiques, le recyclage d’un bâtiment ou encore son impact écologique lors de sa construction.

On parle de conception bioclimatique  lorsque l’architecture du projet est adaptée en fonction des caractéristiques particulières du lieu d’implantation afin d’en tirer les meilleurs bénéfices et d’obtenir un confort d’ambiance recherché de la manière la plus naturelle possible.

Une maison qui serait construite avec la terre issue de son terrain ou encore une maison qui s’affranchirait de son isolation car elle se situerait dans une serre  sont autant de solutions que des architectes du monde entier prennent plaisir à découvrir.

On se prend alors au jeu de redécouvrir des techniques qui permettaient jadis d’avoir des maisons confortables adaptées à leurs environnement.

Le bioclimatisme et ses différentes applications nous donnent les clefs pour mieux comprendre le savoir-faire de nos aïeux et nous permettre de bâtir une architecture résolument tournée vers l’avenir…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork  Lundi 23 novembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, Bordeaux

Intervenante : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne

Les villas gallo-romaines d’Aquitaine | Lundi 7 décembre 2020 à 19h

Les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule sont essentiellement connues par leurs différentes phases de constructions pendant l’Antiquité. La plupart des études montrent que ces villas étaient considérées comme un « pur produit » de la culture romaine.

Mais de nouvelles publications mettent en évidence un intérêt pour la période qui précède, et celle qui succède à l’ère gallo-romaine. Cet intérêt pour les périodes de transition que la prégnance de l’Antiquité et le conflit médiéviste ont relégué au second plan vont être mis à l’honneur ici.

Cette conférence propose de faire découvrir les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule à travers un nouvel aspect, en faisant la lumière en particulier sur les différentes périodes de transitions architecturales. Il s’agit de mettre en avant les nombreuses transformations liées aux passages des différentes ères historiques et culturelles, afin de dissiper cette césure des périodes historiques enseignées et délimitées de manière trop stricte, et de de façon à appréhender de manière plus globale le phénomène des villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork  Lundi 7 décembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, 33 000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

L’architecture d’urgence // Lundi 7 octobre 2019 à 19h

Architecture et urgence : ces termes peuvent paraître opposés, voire contradictoires. D’un côté, il y a l’architecture : qui construit, anticipe, prévoit dans un temps long d’améliorer les conditions de vie et de confort de son habitant. De l’autre, il y a l’urgence : également préparée et réfléchie, mais qui doit, dans une situation de tension extrême, réagir et gérer l’imprévisible ou l’inouï.

Pourtant, comme Shigeru Ban ou Jean de Gastines, certains architectes ont consacré une partie importante de leur carrière à développer cette notion d’architecture d’urgence, en conséquence des nombreuses catastrophes climatiques dont ils ont été les contemporains, et même, parfois, les témoins.

Car l’urgence de la catastrophe amène à redéfinir l’habitat et à revenir aux sources mêmes des fonctions de l’architecture, à savoir : le refuge que l’on construit, le « toit au-dessus de la tête ». Ce n’est qu’ensuite que l’envie de construire des espaces de confort optimisés s’est mise en œuvre.

Par l’habitat dit « précaire », tels que les campements de réfugiés de guerres, les refuges antisismiques, l’architecte défie cette notion en tension, parce qu’il doit répondre de façon immédiate à la construction d’habitats de survie à la fois fonctionnels, économiques et ergonomiques. En repoussant les limites de son exploration, l’architecte développe alors des constructions temporaires dans des conditions extrêmes, en repoussant sans cesse les capacités des matériaux et de l’architecture. Avec en tête, l’évolution de l’habitat provisoire vers le logement d’avenir.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 7 octobre 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Paul’s Place, 76 rue Notre Dame, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Réservation en ligne ici