Archives par mot-clé : afterwork patrimoine

Afterwork | Tombes et Mausolées remarquables du cimetière de la Chartreuse | Lundi 30 mai 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Pas besoin d’aller jusqu’au Père Lachaise à Paris pour ressentir les effluves mortuaires et les éthers d’autres mondes. Le cimetière de la Chartreuse, à Bordeaux, a été l’un des plus grand de France jusqu’au début du XXème siècle et recèle ses parts de mystères…des tombes de musiciens, d’hommes de lettre, d’artistes parsèment ses augustes couloirs…certains de ses monuments aux morts sont des mausolées de premier intérêt comme celui du tombeau Catherineau et de sa célèbre faucheuse… D’autres sont des sarcophages, des pyramides et d’autres encore des Mausolées dédiés à l’amour comme celui de la famille Marmiche. Des tombes prestigieuses comme celle de Flora Tristan ou comme le cénotaphe de Goya ponctueront notre visite virtuelle de même que les nombreux crucifix, signes de croix et sculptures symbolistes, tel que le fameux mausolée Crozatier, qui s’égrènent tout du long de cette belle Nécropole. Une des plus grandes de France et une des moins connue paradoxalement.

Illustration : Nicolas Bulf, La Grande Faucheuse

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 30 mai 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, guide-conférencier et artiste plasticien

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Afterwork | L’art Déco à Bordeaux | Lundi 27 juin 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Résumé à venir

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 27 juin 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paléologue, guide-conférencier

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Afterwork | Bordeaux et la Garonne. Histoires d’une ville et de son fleuve | Lundi 28 mars 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

La richesse historique et artistique de la ville de Bordeaux tient toute entière dans sa relation avec son fleuve. La « mar » de Garonne, comme on l’a longtemps surnommée, forme avec son premier méandre un havre idéal. La ville se love dans cette position, tantôt prodigue, tantôt menaçante, depuis plus de deux mille ans, faisant de Bordeaux le point de contact entre un arrière-pays abondant et l’océan aux horizons infinis. C’est cette position de carrefour, et les grandes problématiques qu’elle amène depuis la fondation de la ville, que nous nous proposons de parcourir au travers de quelques situations historiques, architecturales et urbaines remarquables.

Illustration : Chantiers et ateliers de l’océan, le bélier cuirassé Le Sphinx, construit pour le gouvernement français, dans la cale de Sainte-Croix, d’après le croquis de M. Duffet, estampe tiré d’un journal, vers 1869, Bordeaux, Bibliothèque municipale, Fonds Delpit, cart. 33/55 (1)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 28 mars 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, Docteur en Histoire de l’Art, Maître de conférences en Histoire et Cultures architecturales, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux / UMR 5319 Passages

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Afterwork | La tour dans la ville historique : une architecture illicite ? L’exemple de Bordeaux | Lundi 31 janvier 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Depuis son intégration dans la culture française à la fin du XIXe siècle, l’architecture de grande hauteur provoque la fascination réticente de l’opinion. Elle est l’un des stigmates de la métropolisation, signe d’un monde qui se globalise, et mettrait en péril la richesse patrimoniale. Dès les années 1920, les publications répétées sur le gratte-ciel dans la presse girondine est un indice de l’étendue du débat en France. De l’après-guerre à nos jours, la tour pose à Bordeaux la question centrale de la densité urbaine, de la préservation de l’existant et de la stéréotypie architecturale. Souvent taxée d’architecture générique, hostile ou illégale, quel peut être son avenir dans la ville historique ?

Illustration :

« A Paris au XXIe siècle », Lecture pour tous, décembre 1934, p. 2-16, La légende du photomontage est : Aux Champs-Elysées

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 31 janvier 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenante : Julie Gimbal, Docteure en Histoire de l’Art, Maître de conférences associée en Histoire et Cultures architecturales, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux / UMR 5319 Passages

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Afterwork | Mériadeck | Lundi 28 février 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Résumé à venir

Des marécages au grand ensemble urbain, le quartier Mériadeck a su opérer de grandes mutations pour se métamorphoser en une zone urbaine riche en vocabulaire architectural.

Placé à l’ouest de la cathédrale Saint-André, il doit son nom à Ferdinand Maximilien Mériadec (1738 à 1813), le cardinal de Rohan.

Il est vrai que le quartier Mériadeck ne fait pas toujours l’unanimité auprès des Bordelais.

Au 19e siècle, c’est un quartier populaire rempli de cabarets, d’un marché aux puces avec ses maisons de tolérance et ses bistrots typiques. Il est considéré comme malfamé et on évite de s’y montrer.

C’est sous l’égide du maire Jacques Chaban-Delmas que le quartier sera entièrement rasé et qu’il profitera de l’élan du ministère de l’Urbanisme et de la Reconstruction créé en 1944.

En 1969, alors Premier ministre de Georges Pompidou, Chaban-Delmas figure en bonne place pour mettre en avant le programme visant à développer les métropoles.

Le grand projet urbain peut alors voir le jour, largement influencé par la charte d’Athènes et inspiré par les préceptes de Le Corbusier et de  » la ville fonctionnelle « .

Le quartier Mériadeck apparaît aujourd’hui comme un véritable laboratoire architectural des années 70, influencé par l’architecture sous dalle britannique.

Il retrace une volonté d’une architecture verticale où la circulation des piétons et des voitures se fait à des niveaux différents. Il est le témoin des utopies architecturales de l’urbanisme du 20e siècle.

Aujourd’hui, ce quartier divise toujours les Bordelais bien que sa valeur patrimoniale ait été reconnue en 2007 puisqu’il a été ajouté dans le périmètre de l’UNESCO dans le prolongement du Port de la lune.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 28 février 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Afterwork | Suzanne Treister | Lundi 14 mars 2022

L’artiste britannique Suzanne Treister a été invitée par Bordeaux Métropole à participer au programme d’art public L’art dans la villesur la thématique de la Garonne. Le puits/Bibliothèque sur la Technique est la troisième et dernière œuvre de son triptyque Les vaisseaux de Bordeauxdont la construction débutera au printemps 2022. 

Suzanne Treister est née en 1958 à Londres où elle a également fait ses études d’art avant de parcourir le monde pour produire ses œuvres.

Elle s’intéresse de près à l’ésotérisme, la science fiction, la technologie et la philosophie qui étudie le rapport entre l’homme et cette dernière. À l’origine peintre, elle développe par la suite ses œuvres sur plusieurs supports. Elle utilise dès les années 1990 les nouvelles technologies à la fois comme support et sujet de son travail.

À la manière des récits de sciences-fiction, elle réinterprète des éléments d’histoire et de science, crée des connexions selon des méthodes en apparence scientifiques, comme la taxinomie (=classification scientifique, en particulier du vivant), pour créer un univers fictionnel. L’ésotérisme, le paranormal, mais aussi la théorie du complot sont partie intégrante de son œuvre qui oscille donc entre science et fiction. C’est bien sûr sciemment que l’artiste brouille la frontière entre réel et imaginaire afin de conduire le spectateur à s’interroger sur son histoire (passée, présente et future), son identité, son monde et les pouvoirs qui le gouverne. Avec cette conférence, nous retracerons le parcours de l’artiste à travers certains de ses projets afin d’acquérir des clés de compréhension de ses œuvres et replacer dans ce parcours le triptyque installé dans notre métropole.

Illustration : Suzanne Treister, Le vaisseau spatial, Bordeaux, photo personnelle

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 14 mars 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, Bordeaux

Intervenante : Audrey Dubernet, docteure en histoire de l’art

Gratuit

Réservation en ligne ici

Afterwork | La collection d’art brut de Jean Dubuffet | Lundi 27 septembre à 19h

Dès la fin du XIXe siècle, la volonté des artistes de rompre avec la tradition académique a conduit les créateurs à élargir le spectre de leurs références. Pour Jean Dubuffet, certaines expressions paraissaient ouvrir de nouvelles perspectives : l’art populaire des campagnes, les dessins d’enfants, l’art des fous internés en hôpitaux, l’écriture automatique de certains médiums ou encore les graffitis sur les murs de Paris. Ainsi, Jean Dubuffet a réuni et collecté pendant de nombreuses années ce qui deviendra sa fameuse collection d’art brut. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, il s’intéressera aux créations de marginaux, autodidactes pour la plupart, et dont l’inventivité s’exprime en dehors d’une trop « asphyxiante culture ». Après de nombreux voyages, dont la Suisse, il découvre Wolfli, Aloise, Muller ou encore Gaston Chaissac, parmi les noms les plus connus de l’art brut. En 1948, il fonde la compagnie de l’art brut et de ce fait devient en quelque sorte le porte-parole des sans-voix du milieu culturel et le théoricien d’un art qui n’avait pas vocation à être de l’art. Sa fameuse collection de l’art brut trouvera sa place définitive à Lausanne en 1976. Dès lors de nombreuses institutions suivront le mouvement dont celle du musée de la Halle Saint-Pierre à Paris ou encore celui du Musée de la Création Franche de Bègles. C’est à une découverte des noms les plus singuliers de cet art en « dehors des clous » que cet afterwork vous invite.

Illustration : Adeline Bastien

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork

Lundi 27 septembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide conférencier

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire

Réservation en ligne ici

Afterwork | L’art et le vin | Lundi 29 novembre 2021

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Comme le disent Robert Coustet et Jacques Sargos : « seule une majuscule permet de distinguer la cité du breuvage ». Ce lien très fort entre le vin et la ville se retrouve dans tous l’environnement bordelais et surtout dans l’art. Nulle autre ville ne possède un tel héritage lié au vin qui a d’ailleurs laissé son empreinte depuis l’Antiquité. Cet héritage se retrouve dans toutes les formes de l’art : de l’art plus monumental tel l’architecture, aux décors urbains et jusqu’aux « simples » étiquettes des bouteilles de vin ou encore aux noms de rues de la ville. C’est donc ces différentes formes d’art de Bordeaux liées aux vins que l’on va explorer à travers divers documents conservés à la bibliothèque Mériadeck.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 29 novembre 2021 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

COMPLET – Salvador Dali // Lundi 25 novembre à 19h

Né en 1904 à Figueras, Dali restera attaché à son Espagne natale durant toute sa vie. Son travail artistique s’épanouira à Paris où il fréquentera assidûment le groupe surréaliste composé d’André Breton, de Max Ernst, de Paul Éluard et de Tristan Tzara. Il prendra comme épouse la sulfureuse Gala. Il présentera aussi son travail de peintre aux Etats-Unis où il deviendra rapidement une sorte d’icône qui influencera toute la génération des peintres de l’après-guerre. S’inscrivant comme l’un des précurseurs du happening,  Dali réalisera également des décors de films, notamment pour le cinéma de Louis Buñuel.

Qu’il soit conférencier délirant à la Sorbonne, peintre de cornes de rhinocéros au zoo de Vincennes, ou encore qu’il nous vante les qualités du chocolat Lanvin dans une publicité délirante, Dali reste le génial inventeur et précurseur d’images aux multiples identités et polysémies, autant attaché dans la culture populaire aux montres molles qu’au Christ « nucléaire » comme en lévitation à Saint-Jean-de-la-Croix.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 25 novembre de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Le Castan, 2 Quai de la Douane, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide conférencier

Gratuit

Complet

Inscrivez-vous sur liste d’attente par mail à contact@toutartfaire.com

Le Bauhaus // Lundi 9 décembre 2019 à 19h

Alors que l’Europe et le monde vivent une période d’accalmie, c’est dans ce contexte qu’est créée de 1919 à 1933 l’Ecole du Bauhaus. Sa vocation est de rapprocher l’artisanat de l’art dans un but plus utilitaire. La philosophie presque utopique de Walter Gropius est de réunir artisans et artistes dans la nouvelle construction de l’avenir. Le Bauhaus travaillera à la professionnalisation des arts. 

Le programme du Bauhaus a suscité l’adhésion d’un grand nombre d’artistes d’avant-garde de toute l’Europe, parmi lesquels on peut citer Johannes Itten, Wassily, Kandinsky, Paul Klee, László Moholy-Nagy ou encore Marcel Breuer. Ce qui fait la particularité exceptionnelle du Bauhaus est cette volonté de théorisation de l’art, enseignée non pas par des professeurs mais par des maîtres.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 9 décembre 2019 de 19h  à 20h

Lieu de rendez-vous : Le Castan, 2 Quai de la Douane, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Inscriptions en ligne ici