Archives par mot-clé : architecture

Entre Judaïque et Fondaudège, panorama resserré de la production architecturale de l’agence Salier Courtois Lajus Sadirac (1955-1966) | Dimanche 4 octobre à 15h

En 1955, les architectes bordelais Yves Salier et Adrien Courtois, accompagnés du dessinateur Michel Sadirac, créent une première agence à Bordeaux, rue de Lyon, à laquelle se joint en 1964 Pierre Lajus pour devenir l’Atelier d’architecture Salier Courtois Lajus Sadirac (1964-1969). Les premières projets de cette jeune équipe d’architectes sont alors des maisons individuelles de résidences principales situées à Bordeaux et son agglomération ou des villas de vacances construites autour du bassin d’Arcachon, commandes essentiellement issues de son réseau amical et familial. Pour répondre à ce programme, les architectes s’inspirent des images des maisons américaines qu’ils découvrent dans les revues, notamment celles conçues par Marcel Breuer ou Richard Neutra à qui ils empruntent la puissance des lignes des toitures terrasses et des poutres débordantes, la lecture franche des volumes assemblés, la fluidité des plans et le dialogue permanent des espaces avec le paysage. Peu à peu, les commandes de l’agence s’élargissent vers la construction d’immeubles de bureaux, de logements collectifs ou d’édifices religieux dont quelques exemples sont encore visibles dans le quartier Fondaudège. Sa production est régulièrement diffusée dans les pages de la presse spécialisée dès 1959 et l’agence reçoit en 1966 le grand prix du Centre d’Etudes Architecturales aux côtés des agences parisiennes de l’Atelier Urbanisme et Architecture et de l’Atelier de Montrouge.

Le parcours proposé invite donc, au travers de quelques unes des réalisations emblématiques de cette agence durant ses dix premières années de production, de découvrir les qualités et l’originalité de sa pratique pour comprendre en quoi cette agence a marqué l’histoire de l’architecture bordelaise et française.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Visite à vélo

Dimanche 4 octobre 2020 de 15h à 17h

Lieu de rendez-vous : 3 rue de Lyon, Bordeaux

Intervenant : Christelle Floret, docteure en histoire de l’art contemporain

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservations en ligne

Le design selon Charles et Ray Eames | Jeudi 19 novembre 2020 à 18h30

Essentiellement connu pour son mobilier moderniste, le célèbre couple, composé de Charles (1907-1978) et Ray (1912-1988), fait aussi figurine de pionnier en architecture, scénographie dexposition, photographie ou cinéma. Aux origines du design organique, avec leurs premiers modèles en contreplaqué moulé, primés par le Museum of Modern Art de New-York en 1940, et leurs 150 000 gouttières médicales destinées aux blessés de la Navy lors du second conflit mondial, Charles et Ray Eames investissent de larges domaines créatifs. Leur participation au programme architectural des Case Study House, au lendemain de la guerre, annonce trois décennies consacrées à l’expérimentation, en jonglant avec de nouveaux matériaux (fibre de verre et aluminium) et des formes jusqualors inédites, avec pour ambition de connecter gens, idées et objets.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 19 novembre 2020 de 18h30 à 20h

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Mathieu Marsan, médiateur culturel

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

Les bassins à flot, le quartier de tous les espoirs | Jeudi 10 décembre 2020 à 19h

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule.  Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international,  la vision d’un Bordeaux 2030 émerge et avec elle la volonté d’ancrer la ville dans le modernisme et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon, il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ces bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent  un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan,  les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés aux idéaux.

L’hôtel Seekoo de l’agence d’architecture King Kong qui innove technologiquement à l’internationale tout en dialoguant avec la façade des quais des Chartrons ou encore le pont Chaban, pionnier pour créer un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Autant de bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine sauvegardé de Bordeaux tout en  s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 10 décembre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

Visites d’été / Bordeaux néoclassique

L’art néoclassique se situe dans un mouvement de retour à l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann, fervent représentant de ce mouvement. Les artistes prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture ont toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes est d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Samedi 18 juillet 2020, 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Place Jean Jaurès, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 8 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bassins à flot

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule. Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international, la vision d’un bordeaux 2030 émerge et, avec elle, la volonté d’ancrer la ville dans la modernité et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce, grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ses bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique. À l’image de l’hôtel Seekoo (agence d’architecture King Kong) qui innove technologiquement à l’international tout en dialoguant avec la façade des quai des Chartrons ou encore du pont Chaban Delmas, pionnier pour crée un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés au idéaux.

Ce sont ces bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine à sauvegarder de Bordeaux tout en s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 25 juillet 2020, à 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Hotel Seek’o, 54 quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, médiateur culturel

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 9 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été // Les mascarons de bordeaux

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 29 août 2020 à 15 h et 17h

Lieu de rendez-vous : à définir, Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, guide conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 25 personnes

Réservation en ligne ici pour la visite de 15h

Réservation en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bordeaux Néoclassique

L’art néoclassique se situe dans un mouvement de retour à l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann, fervent représentant de ce mouvement. Les artistes prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture ont toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes est d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Samedi 08 août 2020, 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : place Jean Jaurès, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 9 personnes

Réservation en ligne ici pour la visite de 15h

Réservation en ligne ici pour la visite de 17h

Visites d’été / Bordeaux baroque et rococo

C’est au XVIIe siècle que Bordeaux, ville au commerce florissant, décide de quitter son habit médiéval pour s’ouvrir sur la Garonne et se parer d’une décoration architecturale en vogue à l’époque. Bien que dénommé Classicisme français « raisonnable » pour contrer le Baroque italien, plus excessif, ce style en est clairement issu et se distingue des période précédente par une parure ornementale plus délurée, affranchies des contraintes classiques tout en conservant une base antique. La sculpture architecturale, opulente et théâtrale, permet des jeux de formes, d’ombres, de couleurs et s’affiche partout, même sur les façades et à l’intérieur des églises. Dans sa droite lignée, le rococo s’affiche comme une exacerbation des formes et des couleurs et culmine au début du XVIIIe siècle. Il n’y a pas de véritable architecture rococo en France mais des touches parcimonieuses qui complètent le style baroque, notamment sur les ferronneries et dans les salons privés.

À Bordeaux, le baroque et le rococo s’expriment conjointement à travers la Place de la Bourse, les portes triomphales de Bordeaux, divers hôtels particuliers mais aussi l’église Notre-Dame de Mably, la plus complète expression du style baroque.

Nous nous proposons de présenter ces monuments à travers une visite guidée du centre-ville.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 1er août 2020, 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Devant la fontaine des Trois Grâces, place de la Bourse, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en Histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 9 personnes

Réservation en ligne ici pour la visite de 15h

Réservation en ligne ici pour la visite de 17h

Origine et construction des boulevards de Bordeaux | Mardi 11 février 2020 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les Archives de Bordeaux métropole

Au XIXe siècle, les rues de Bordeaux, encore en grande partie enclose dans son emprise médiévale, sont engorgées par le trafic naissant. Décision est alors prise de créer une gigantesque tranchée ceinturant le cœur historique de la cité. La mise en place de cette grande voie, nommée « boulevards », changea définitivement la physionomie de la ville, permettant de l’ouvrir un peu plus sur l’extérieur et marquant de son empreinte le paysage bordelais. Elle constitue désormais un trait majeur de son caractère. Mais sa mise en place engagea des ressources et des moyens colossaux.

Cette conférence a pour but de revenir sur les différentes étapes qui ont mené à sa création et sur les travaux, gigantesques pour l’époque, qui furent entrepris. L’architecture des immeubles bordant les boulevards, typique des styles alors en vogue comme l’Art Nouveau et l’Art Déco, sera aussi abordée.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 11 février 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rotonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservation en ligne ici