Archives par mot-clé : art contemporain

COMPLET / Francis Bacon // lundi 9 octobre 2017 à 19h

Parfait représentant de l’École de Londres, groupe réunissant les peintres londoniens après la seconde guerre mondiale, la peinture de Bacon traduit une fascination pour le morbide, notamment à travers une exploration de la chair et des sensations du corps. Grand admirateur de Vélasquez, il réinterprétera « le portrait du pape Innocent X » du maître espagnol : il sera pour Bacon ce que fut « le Cri » pour Munch, c’est-à-dire un résumé sanglant de ses propres craintes et interrogations.

Précurseur d’un certain existentialisme, il traitera sous différentes formes picturales le sujet de la condition animale et humaine dans une série de tableaux des années 50. Ses oeuvres suivantes témoigneront de ses interrogations liées à la sexualité, au morbide, à la souffrance physique et finalement à la mort. Artiste du sublime, dont l’œuvre fait l’objet d’un rejet autant que d’une grande fascination par ses contemporains, Francis Bacon demeure un peintre majeur de la seconde moitié du XXème siècle.  

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 9 octobre 2017 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Paul’s Place, 76 rue Notre-Dame, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

L’art charnel d’ORLAN // lundi 6 novembre 2017 à 19h

Dès les années 60, ORLAN est une artiste qui choque. Défenseuse de la cause féministe notamment, elle élargit son travail en s’opposant à toutes les pressions qu’engendre une société telle que la nôtre : politiques religieuses, sociales, etc.

Se servant de son propre corps comme terrain d’expérimentation pour ses œuvres, elle bouscule avec humour les conventions.  De la photographie à la sculpture, en passant par la performance et même par les nouvelles technologies comme la 3D et les techniques médicales, elle joue avec sa propre personne, se construisant ainsi une nouvelle identité loin des codes alors préétablis. En découle L’art charnel, manifeste artistique qu’elle écrit et publie pour officialiser son approche.

Grâce à cette conférence, nous verrons les diverses approches qu’a menées ORLAN durant sa carrière pour dépasser les tabous de notre monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 6 novembre  2017 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Mota coworking, 89 rue de la Croix Blanche, 33000 Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Annexe B : atelier d’artistes // samedi 2 décembre 2017 à 15h

C’est un rendez-vous aux multiples facettes que propose l’association Tout Art Faire.

Dans un premier temps, une petite conférence sera proposée au public pour présenter, en suivant un ordre chronologique, un résumé de la question du déplacement en art contemporain : nous y évoquerons le Land Art des grands déserts américain, mais également les déambulations urbaines de André Caldere et des situationnistes des années 60.

Dans un second temps nous entamerons une discussion ouverte avec quelques artistes de l’Annexe B, dont Alice Raymond qui axe son travail sur le thème du déplacement dans l’espace. Seront présents également l’artiste Agnes Torres, qui travaille à partir de l’outil mathématique, ou encore Tommy Vissenberg, céramiste et créateur d’objets ou  structures aux fonctions énigmatiques.

Enfin, la visite de quelques-uns des ateliers de l’annexe B sera l’occasion de découvrir in situ le processus de création d’artistes aux pratiques aussi diverses que singulières.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 2 décembre de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Annexe B, 1 rue Jean Artus, 33300 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf et Alice Raymond, artistes plasticiens

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Histoire des consoles de jeux vidéos // jeudi 24 novembre à 19h

En septembre 1972, l’entreprise Magnavox sort la première console de jeux vidéo de salon de l’histoire, l’Odyssey, et marque le début de la grande aventure du jeu vidéo à la maison. En 2016, ce ne sont pas moins de huit générations de machines qui se sont succédées. Près de soixante consoles commercialisées qui ont fait exister des jeux de légende, des avancées techniques notables, mais aussi fait émerger des rivalités commerciales entre les constructeurs qui ont marqué la société.

Au fil de ces huit générations, la conférence retracera cette histoire mouvementée et passionnante des jeux vidéo en évoquant les machines les plus emblématiques, leur héritage, la genèse parfois mouvementée de jeux cultes ou des anecdotes peu connues du grand public. Qu’il s’agisse des coups bas entre les différents acteurs de l’industrie, la mise en évidence du génie de certains créateurs, de titres mythiques, cette conférence montrera qu’il existe toujours une  possibilité un rebondissement dans cette histoire !

L’intervention sera ponctuée d’extraits vidéo et musicaux permettant de s’immerger dans l’époque des machines qui seront évoquées.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 24 novembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Auditorium de Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Antoine Puentès, historien

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Coups de coeur #2 Novembre 2015

Voici les expositions qui ont attiré notre attention ce mois-ci. Bonne visite!

Folk art africains
Frac Aquitaine jusqu’au 19 décembre 2015
Visite le 12 décembre de 15h à 17h  avec Tout Art Faire

Kifouli Dossou, Carrefour, série Le sondage, 2011
Kifouli Dossou, Carrefour, série Le sondage, 2011

C’est à travers une dizaine de noms que le Frac Aquitaine nous présente un panorama de la création contemporaine en Afrique subsaharienne.
La culture populaire qu’elle soit composée de croyances, de savoir-faire, de contes ou de récits, se qualifie surtout par son extrême richesse. Composite et encore bien vivant, le « folk-lore » africain s’intègre par la main des artistes aux techniques modernes d’expressions artistiques. La diversité des œuvres présentées mêlant à la fois photographies, sculptures, peintures et installations, ne manquent pas de nous interroger sur le monde d’aujourd’hui et de demain.
D’autres expositions sont présentées en parallèle de celle-ci notamment à Arc en rêve où l’on peut aller admirer la nouvelle architecture en Afrique et à Pey Berland où la Galerie Tinbox mobile a élu domicile.

Omar Victor Diop, Aminata, série Le Studio des vanités, 2012
Omar Victor Diop, Aminata, série Le Studio des vanités, 2012

Exposition d’automne
« Jamais Renoncer »
Institut Culturel Bernard Magrez, Pavillon La Boétie jusqu’au 6 mars 2016

Laurent Valera, Ne jamais renoncer, 2011
Laurent Valera, Ne jamais renoncer, 2011

Dans le cadre des nouvelles acquisitions de l’Institut, Bernard Magrez est allé chercher directement à la source. En proposant à quatorze artistes de créer une œuvre sur le thème « jamais renoncer », il laisse à chacun le choix d’une interprétation personnelle. Cela donne parfois des surprises comme avec Stéphanie Barthes, artiste taxidermiste qui présente Amouré, un bélier noir aux cornes d’or qu’elle compare volontiers au maitre des lieux, un « fonceur » et un « chef de troupeau ».
Magrez propose ici une commande très personnelle, une phrase qui régit sa vie.

Par Charlotte LASSERRE

COUPS DE CŒUR #1 – Octobre 2015

Felix Arnaudin. Le guetteur mélancolique. Œuvre photographique 1874-1921
Musée d’Aquitaine jusqu’au 31 octobre 2015

Félix Arnaudin, Bergers échassiers, entre 1885 et 1898, d'après négatif sur verre au gélatino-bromure d'argent.
Félix Arnaudin, Bergers échassiers, entre 1885 et 1898, d’après négatif sur verre au gélatino-bromure d’argent.

Il est difficile de croire qu’avant la création de cette forêt artificielle dans le milieu du XIXe siècle, les Landes n’étaient constituées alors que de plaines, de marais et de lagunes. Enfant de la région, Felix Arnaudin (1844 – 1921) se situe dans cette époque de changement où les traditionnelles exploitations agro-pastorales font place à la modernité de l’industrie forestière. Désolé de voir disparaitre ce territoire tant aimé, il décide de collecter la mémoire écrite, orale et visuelle de « ses » Landes à lui.

Félix Arnaudin, Biscarosse, Moulin à vent est, 19 août 1896, d'après négatif sur verre au gélatino-bromure d'argent
Félix Arnaudin, Biscarosse, Moulin à vent est, 19 août 1896, d’après négatif sur verre au gélatino-bromure d’argent.

Ses œuvres photographiques (portraits, paysages, scènes de la vie quotidienne) sont réunies dans une exposition qui montre à quel point le paysage que l’on connait aujourd’hui est bien loin de celui qui existait autrefois…

Propagande ! Affiches en temps de guerre – 1914/1945
Musée d’Aquitaine jusqu’au 17 janvier 2016 ; Centre Jean Moulin jusqu’au 27 mars 2016

Affiche de propagande allemande
Affiche de propagande allemande

Nous n’avons pas souvent la chance à Bordeaux de voir une exposition illustrer le travail de l’affiche et encore moins en double volet. Le musée d’Aquitaine et le centre Jean Moulin organisent en parallèle deux manifestations d’un genre particulier : l’affiche de propagande en temps de guerre.

Moyen imparable de manipulation des esprits pendant les deux guerres mondiales, ces affiches nous replongent dans l’atmosphère sensible de la France occupée. La collection de M. Vincent Caliot prêtée pour l’occasion en dit long sur l’ « intox » médiatique combattant tout simplement la liberté de pensée.

Ferrante Ferranti – Itinerrances
Base sous-marine jusqu’au 13 décembre 2015

Ferrante Ferranti, pélerin hindou, sanctuaire de Tampaksiring, Bali
Ferrante Ferranti, pélerin hindou, sanctuaire de Tampaksiring, Bali

Entre itinéraire et errance, le photographe Ferrante Ferranti parcourt le monde en quête de sujets à capturer. Observateur des hommes, il se plait à fixer leurs cadres de vie, leurs coutumes, leurs lieux sacrés… Chaque image est traduite avec une vérité surprenante.

Ces 150 clichés sont présentés en plusieurs thématiques qui révèlent ses aspirations de recherche. La capture de la lumière ou la représentation de l’instant en font partie. Mais c’est surtout son travail autour de la spiritualité de l’homme qui l’emporte. Révélant chaque religion de manière intimiste, Ferranti montre avec respect et sensibilité, la magie de la diversité des peuples.

Par Charlotte LASSERRE

Programme TOUT ART FAIRE // Septembre-Décembre 2015

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Septembre-Décembre 2015 ! Au programme pour la rentrée, un cycle de cours-découverte en histoire de l’art médiéval, des conférences allant des bestiaires médiévaux à l’histoire du tramway à Bordeaux, des visites inédites à pied ou en vélo dans les rues bordelaises, ainsi que nos désormais habituels afterwork !

1

Feuilletez et téléchargez le programme
Septembre – Décembre 2015 ci-dessous :

Lien direct de téléchargement ici (version PDF 4,4 Mo)
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
Crédit photographique couverture : Omar Victor Diop (à l’occasion de l’exposition Folk Art Africain au FRAC Aquitaine)

Afterwork patrimoine : L’architecture des cabanes // Lundi 19 octobre 2015 à 18h

De tout temps, l’Homme a su se construire un habitat. En observant diverses cabanes et leurs évolutions, on peut y découvrir l’assimilation progressive des notions de construction au fil des générations. Si la cabane peut être creusée, construite avec les matériaux de son environnement, mais aussi perchée ou flottante, son utilisation, elle, a évolué avec le temps et notre société. La cabane qui servait de refuge de chasse a ainsi progressivement disparu. Tandis qu’elle représente un idéal d’isolement et de retour aux sources, elle est devenue pour de nombreux architectes un moyen d’expérimenter « des Folies » des bois qui sont parfois bien éloignées de notre chère cabane d’enfance…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork  Lundi 19 octobre 2015 de 18h à 19h

Lieu : Le Passage Saint-Michel, 14 rue Canteloup, Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

GRATUIT

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Crédit photographique couverture : Kekkilä Garden Shed Avanto Architects

Conférence : L’art roumain sous la dictature de Ceausescu // Jeudi 3 décembre 2015 à 19h

De retour d’un voyage en Chine le 6 juillet 1971, Nicolae Ceausescu, le président de la Roumanie, expose devant le Comité exécutif du Parti communiste les principes de sa nouvelle politique culturelle. Surnommés plus tard “les thèses de juillet”, ces principes devaient faire de l’art et de la culture de véritables auxiliaires de la politique et allaient imposer aux créateurs un programme contrôlé de près par des institutions crées à cette effet. Les bases d’une vraie dictature voyaient le jour! Comment les artistes ont-ils réagi? Nous allons vous présenter les principales directions des arts plastiques sous la dictature entre 1971 et 1989.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 3 décembre 2015 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com

Retrouvez l’événement sur Facebook

Visite-guidée : L’exposition Folk Art Africain // Samedi 12 décembre 2015 à 15h

L’Art africain contemporain, trop souvent méconnu et peu diffusé, méritait une exposition, et c’est chose faite au FRAC Aquitaine de Bordeaux. C’est l’Afrique Moderne qui nous questionne ici et une Afrique qui s’est dopée à l’ancien car, comme le précise le FRAC Aquitaine, cette exposition est « une sorte de remix réinventé entre inspiration séculaire et aspiration moderne ». En effet, que penser de ces masques hybrides de Romuald Hazoumé, composés de matériel de récupération en plastique -bidons d’huiles, bouillottes, pinceaux du peintre en bâtiment- et qui sont comme le trait d’union entre l’ancien et le moderne ? Que ressentir devant les photos où Samuel Fosso se mute en un Mohamed Ali percé de flèches tel un Saint Sébastien des temps modernes? Comment interpréter les sculptures singulièrement colorées de Kifouli Dossou ? Cet événement sera, à coup sûr, une exposition originale et l’occasion de découvrir la vitalité créatrice de tout un continent.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo  Samedi 12 Décembre 2015 de 15h00 à 17h00

Lieu : FRAC Aquitaine, Hangar G2, Quai Armand Lalande, Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 5 € pour les non adhérents // 3 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / 07.68.48.91.52

Retrouvez l’événement sur Facebook

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
Crédit photographique couverture : Ken, 2011 – Omar Victor Diop (à l’occasion de l’exposition Folk Art Africain au FRAC Aquitaine)