Archives par mot-clé : art médiéval

Entre art celte et chrétien, les manuscrits insulaires // Jeudi 13 décembre 2018 à 19h

Aux VIIIe et IXe siècles, une production manuscrite originale se développe dans les îles britanniques. On parle d’ « enluminure insulaire » pour désigner ce groupe d’ouvrages réalisés en Irlande et en Northumbrie (Nord de l’Angleterre) et sans équivalent sur le continent. Leur facture très précieuse, proche de l’orfèvrerie, leur confère un statut particulier.

Leur luxe provient de leur contenu : il s’agit essentiellement d’évangéliaires, réunissant les textes destinés à la diffusion des Ecritures par les prédicateurs. De fait, ces ouvrages possèdent une riche symbolique. Ils sont parfois considérés comme de véritables trésors, à l’image du livre de Kells, longtemps décrit comme l’objet le plus précieux d’Occident. En outre, certains de ces manuscrits ont une histoire mouvementée, protégés des raids vikings qui traversaient alors les îles.

Poussant parfois très loin la complexité de la ligne, l’art insulaire aurait été inspiré par un ange… Ces motifs ont souvent été interprétés comme mystiques. L’esthétique insulaire serait plutôt une recherche du Beau, de la perfection divine. Toutefois, certaines hypothèses démontrent la forte influence des mentalités insulaires celtiques, notamment au niveau de la spatialité. La conception des enluminures serait à lier aux premières structures de pouvoir, récupérées par le christianisme.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 13 décembre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

L’animal dans l’art du Moyen Âge // Mardi 2 février 2016 à 19h

Omniprésents dans la peinture et la sculpture, les animaux ont une place très importante dans l’art du Moyen Âge européen. Ils sont représentés non seulement pour leurs qualités décoratives mais également pour leurs rôles symboliques. Ils sont très souvent représentés aux côtés de l’homme, en tant que repoussoirs, miroirs, ennemis ou alliés de celui-ci. Beaucoup de représentations animalières proviennent de l’Antiquité mais leur symbolique a changé. La culture gréco-romaine, les cultures locales et celles apportées par les « invasions barbares » fournissent aux artistes du Moyen Âge un répertoire iconographique très riche, dans lequel le réel et le fantastique fusionnent. Le milieu naturel européen, constitué à l’époque de forêts très étendues, les progrès dans les domaines de la domestication et de l’élevage ainsi que le contexte religieux forment une toile de fond qui nous permet de comprendre la signification de ces représentations et, à travers elles, l’évolution des rapports entre l’homme et les animaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 2 février 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paléologue, doctorant en histoire de l’art médiéval

Tarifs : 10€ pour les non adhérents // 8€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52