Archives par mot-clé : art moderne

[COMPLET] Centenaire de l’insurrection Dada : un « art plus art » // Jeudi 17 mars 2016 à 19h

À l’heure où se justifient et s’actent dans la sphère artistique les installations, les performances, les arts numériques et arts immersifs, la simple étude d’un mouvement moderne tel que le Dadaïsme semble opportune pour appréhender et saisir l’actualité des arts. Appellation désormais emblématique, patronymique de l’insurrection qui ne cesse de fasciner, un exposé suivit d’un débat autour de Dada peuvent justement apporter une modeste explication sur les origines de l’art tel que nous l’observons depuis quelques décennies.

Mentionné à la jonction du Cubisme et du Surréalisme, plus exactement entre le futurisme et le constructivisme, l’art dadaïste sera convoqué pour dépeindre une époque au cours de laquelle sont remises en cause toutes les conventions culturelles et politiques, où l’art s’octroie un statut judicatif à la faveur de l’effondrement des valeurs civilisatrices, par les injonctions et les créations plastiques de quelques déprédateurs. Nihiliste convaincu et négationniste intempestif, Dada sera présenté historiquement par une synthèse de ses différents lieux d’apparition en mettant l’accent sur son mécanisme de défense face à la folie meurtrière de son temps. Plusieurs œuvres seront analysées ainsi que les différents acteurs du dadaïsme. Nous nous permettrons également un succinct regard sur l’idée générale que l’on se fait de ce courant artistique ; comment s’est écrite l’histoire de Dada  au cours du XXe siècle? Quels en ont été les aboutissants et les influences majeures sur l’ensemble des scènes d’avant-gardes qui essaiment jusqu’à nos jours (de Cobra à Fluxus, de l’International Situationniste aux Nouveaux Réalistes).
En outre, nous insisterons sur le fait que Dada désigne bien plus que des personnes, des évènements, des lieux ou des procédures, mais une véritable philosophie, un état d’esprit volubile et insaisissable ayant pour seul mobile l’affirmation des passions et des contradictions de l’Homme se pressant dans les sillons d’un progrès fantasmé qui n’aura d’autre effet que sa chute. Un cycle itératif que l’on recouvre aujourd’hui dans les productions et processus artistiques.

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 17 mars 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Jérémy Gadras, historien de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Crédit photographique couverture : Marcel Duchamp, Fontaine, 1917