Archives par mot-clé : art roumain

Découverte de l’art roumain, IV : l’art baroque

19 février et 23 février 2013 : l’art baroque en Roumanie, par Maria Paleolog

Monastère de Horezu

Si en Transylvanie le baroque est un art d’emprunt, implanté par l’Eglise catholique après l’annexion de la région à l’Empire austro-hongrois, les éléments de ce style se sont greffés aussi sur l’art des deux autres provinces roumaines, la Valachie et la Moldavie, en donnant naissance à des formes artistiques originales. Ainsi est né par exemple le baroque « brancovan », synthèse des éléments traditionnels, du baroque occidental et de l’Orient. L’art décoratif a été particulièrement influencé par le baroque occidental.

Date et horaires : le mardi 19 février à 19h00 à l’Athénée Père Joseph Wresinski et le samedi 23 février à 11h00,  salle des Serrages, 72 rue Emile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire : (limité à 20 pers)

Découverte de l’art roumain, V : l’art moderne et contemporain

19 et 23 mars 2013 :  L’art moderne et contemporain en Roumanie, par Maria Paleolog

La colonne de l'infini, Brancusi

La Roumanie en tant que nation moderne est née au XIXe siècle et l’influence de l’Occident a commencé à cette époque à être de plus en plus importante dans l’art roumain. Les artistes roumains s’installent à Paris ou se forment à Paris, à Berlin, à Munich et Vienne. Grigorescu a été à Barbizon, Brancusi est venu à Paris à pieds …et il y est resté… Leur influence fut immense, celle de Grigorescu en Roumanie, celle de Brancusi dans le monde entier.

Date et horaires : mardi 19 mars à 19h00, à l »Athénée Père Joseph Wresinski et samedi 23 mars à 11h00, salle des Serrages, 72 rue Émile Fourcand.

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire : (limité à 20 pers)

Découverte de l’art roumain, II : L’art du Moyen-âge en Transylvanie

22 et 26 janvier 2013 : L’art  du Moyen-âge en Transylvanie : entre occident et orient


Découverte de l’art roumain, par Maria Paleolog

La Transylvanie, province roumaine qui attire beaucoup de visiteurs, grâce à la beauté et la variété de ses  paysages, a pu développer des formes artistiques qui tiennent à la fois de l’Occident, qui a laissé une forte marque  mais aussi de l’Orient. La rencontre des deux cultures a engendré des créations originales que vous découvrirez dans ce cours, parmi lesquelles les célèbres églises fortifiées, classées au patrimoine mondial de l’Humanité.

Date et horaires : mardi 22 janvier à 19h00 à l’Athénée Père Joseph Wresinski et samedi 26 janvier à 11h00 à la salle des Serrages, 72 rue Émile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Découverte de l’art roumain, III : la peinture extérieure en Bucovine

5 février et 9 février :  la peinture extérieure en Bucovine, patrimoine mondial de l’humanité, par Maria Paleolog

Monastère de Voronet

« Les églises peintes à l’extérieur de Bucovine mériteraient être mis à l’abri sous une cloche en cristal  » écrivait un historien d’art français ébloui par la beauté des fresques qui décoraient les murs des églises. Un programme iconographique unique, riche et cohérent,  des couleurs chatoyantes, malgré le temps passé et les intempéries. Les fresques du XVIe siècle sont toujours là à nous raconter une histoire à la fois religieuse et humaine, un moment de l’histoire médiévale des Roumains.

Date et horaires : mardi 5 février à 19h00 à l’Athénée Père Joseph Wresinski et le samedi 9 février à 11h00, salles des Serrages, 72 rue Émile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 pers)

Découverte de l’art roumain, I : l’Antiquité

8 et 12 janvier 2013 : Citadelles daces et cités grecques et romaines (Sarmizegetusa, Histria, Adamclissi, Tomis, Callatis)

Initiation à l’art roumain, par maria Paleolog

Ovide, poète latin, auteur entre autres du fameux « Art d’aimer » a été exilé au bord du Pont Euxin (la Mer Noire) et il est mort sur l’île qui porte son nom, près  de la ville de Tomis  (actuelle Constanta). Ici se trouvent les ruines de la villa qu’il aurait habitée. Des vestiges antiques nombreux, dans cette région mais aussi sur tout le territoire de la Roumanie, témoignent de l’existence d’un état Dace, de la présence des Romains en tant que conquérants de la Dacie, ainsi que d’une colonisation grecque plus ancienne au bord de la Mer Noire.

Date et horaires : mardi 8 janvier à 18h30 à l’Athénée Municipal et samedi 12 janvier à 11h00, salle des Serrages, 72 rue Emile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

Réservation obligatoire (limité à 20 personnes)