Archives par mot-clé : Artistes

Camille Claudel et Auguste Rodin // Mardi 23 octobre 2018 à 19h

Rodin meurt en 1917. On le considère souvent comme un des pères de la sculpture moderne mais on peut penser, au vu des sujets et des envolées romantiques de ses sculptures, qu’il est aussi un représentant du Décadentisme ce mouvement artistique et littéraire qui couvre la fin du 19eme siècle. Rodin fut aussi cet artiste démiurge et puissant qui exécutait de nombreux travaux monumentaux.  En réalité il était entouré d’un grand nombre de petites mains, d’artistes ouvriers qui œuvraient pour lui et l’aidaient dans ses réalisations.

Camille Claudel, elle qui n’avait pas eu la chance d’accéder aux Beaux-arts, se retrouva ainsi une de ses praticiennes, élève, modèle et finalement maitresse du maitre qui lui écrivit moult lettres enflammées. À son égal et en comparaison de son pygmalion l’œuvre de Claudel développe un langage inédit, tortueux et charnel.

C’est la comparaison des deux artistes que nous développerons lors de cette conférence. Un vaste panorama de formes et d’esthétiques fin-de-siècle comme amer de cet amour contrarié.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 23 octobre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste-plasticien

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely // Mardi 4 décembre 2018 à 19h

Lorsqu’ils se sont rencontrés, Niki de Saint Phalle (1930-2002) faisait principalement de la peinture et cherchait encore son style, tandis que Jean Tinguely (1925-1991) commençait à être connu au sein des nouveaux réalistes avec ses recherches sur l’art cinétique et ses constructions avec des matériaux de récupération. Tout de suite fascinés par l’art de l’autre, ils devinrent rapidement amis, puis amants, et créèrent ensemble peintures et sculptures.

Leur histoire d’amour fut compliquée : si elle rêve un temps d’exclusivité, elle finit par accepter qu’elle doive toujours le partager. Après avoir vécu ensemble et s’être mariés, la flamme finit par s’éteindre, mais jamais leur collaboration artistique. Depuis leur rencontre, ils ont travaillé ensemble à de grands projets comme la Fontaine Stravinsky sur le plateau de Beaubourg à Paris, le grand projet de Cyclope à Milly-la-forêt et le grand Jardin des tarots en Italie. Ils conservèrent tous deux leur style propre et il est difficile de mesurer à quel point ils se sont influencés. Auraient-ils réussi à devenir deux des plus importants artistes du XXe siècle s’ils n’avaient pas collaboré ?

Leur art passa toujours avant leurs différents amoureux et leurs autres partenaires. Ils réussirent ainsi à concevoir des œuvres gigantesques, telles que des sculptures dans lesquelles il est possible d’entrer et même de vivre. Dans un sens, leur collaboration continua même après la mort de Jean Tinguely avec l’ouverture d’un musée en son honneur à Bâle.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 4 décembre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Adeline Bastien, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires ade la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COMPLET / L’art déco et l’exposition internationale de 1925 // Mardi 13 mars 2018 à 19h

Cet événement est désormais COMPLET

En 1925, d’avril à novembre, vingt et un pays, des manufactures, magasins, artistes et industriels se retrouvèrent à Paris pour présenter leur savoir-faire dans une exposition de l’esplanade des Invalides, les quais rive gauche et rives droite et les alentours du Grand Palais et Petits Palais. L’idée de cette exposition avait été lancée dès 1911 et devait au départ avoir lieu en 1915. La guerre empêcha que l’évènement ait lieu à la date prévue et il fut reporté à l’après-guerre. Bien qu’elle connut un vif succès auprès du public, cette exposition suscita des critiques importantes de la part des artistes et des connaisseurs. De fait, sa réalisation à contre-temps l’avait en partie déconnectée des réalités techniques contemporaines et le coût qu’elle engendra parut déplacé dans la situation économique difficile dans laquelle se trouvait un grande part de la population suite à la guerre.

Il reste que de très nombreux artistes de toute l’Europe se côtoyèrent dans une exposition extrêmement riche tant du point de vue de l’architecture que des arts plastiques, créant ainsi une vitrine pour le style encore dominant de cette époque : l’Art Déco.

Cette conférence proposera une balade au milieu de l’exposition afin d’observer les différents pavillons et installations qui y furent construits et d’entrer dans certain d’entre eux pour regarder de plus près quelques pièces emblématiques.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 13 mars 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Audrey Dubernet, docteure en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COUPS DE CŒUR #1 – Octobre 2015

Felix Arnaudin. Le guetteur mélancolique. Œuvre photographique 1874-1921
Musée d’Aquitaine jusqu’au 31 octobre 2015

Félix Arnaudin, Bergers échassiers, entre 1885 et 1898, d'après négatif sur verre au gélatino-bromure d'argent.
Félix Arnaudin, Bergers échassiers, entre 1885 et 1898, d’après négatif sur verre au gélatino-bromure d’argent.

Il est difficile de croire qu’avant la création de cette forêt artificielle dans le milieu du XIXe siècle, les Landes n’étaient constituées alors que de plaines, de marais et de lagunes. Enfant de la région, Felix Arnaudin (1844 – 1921) se situe dans cette époque de changement où les traditionnelles exploitations agro-pastorales font place à la modernité de l’industrie forestière. Désolé de voir disparaitre ce territoire tant aimé, il décide de collecter la mémoire écrite, orale et visuelle de « ses » Landes à lui.

Félix Arnaudin, Biscarosse, Moulin à vent est, 19 août 1896, d'après négatif sur verre au gélatino-bromure d'argent
Félix Arnaudin, Biscarosse, Moulin à vent est, 19 août 1896, d’après négatif sur verre au gélatino-bromure d’argent.

Ses œuvres photographiques (portraits, paysages, scènes de la vie quotidienne) sont réunies dans une exposition qui montre à quel point le paysage que l’on connait aujourd’hui est bien loin de celui qui existait autrefois…

Propagande ! Affiches en temps de guerre – 1914/1945
Musée d’Aquitaine jusqu’au 17 janvier 2016 ; Centre Jean Moulin jusqu’au 27 mars 2016

Affiche de propagande allemande
Affiche de propagande allemande

Nous n’avons pas souvent la chance à Bordeaux de voir une exposition illustrer le travail de l’affiche et encore moins en double volet. Le musée d’Aquitaine et le centre Jean Moulin organisent en parallèle deux manifestations d’un genre particulier : l’affiche de propagande en temps de guerre.

Moyen imparable de manipulation des esprits pendant les deux guerres mondiales, ces affiches nous replongent dans l’atmosphère sensible de la France occupée. La collection de M. Vincent Caliot prêtée pour l’occasion en dit long sur l’ « intox » médiatique combattant tout simplement la liberté de pensée.

Ferrante Ferranti – Itinerrances
Base sous-marine jusqu’au 13 décembre 2015

Ferrante Ferranti, pélerin hindou, sanctuaire de Tampaksiring, Bali
Ferrante Ferranti, pélerin hindou, sanctuaire de Tampaksiring, Bali

Entre itinéraire et errance, le photographe Ferrante Ferranti parcourt le monde en quête de sujets à capturer. Observateur des hommes, il se plait à fixer leurs cadres de vie, leurs coutumes, leurs lieux sacrés… Chaque image est traduite avec une vérité surprenante.

Ces 150 clichés sont présentés en plusieurs thématiques qui révèlent ses aspirations de recherche. La capture de la lumière ou la représentation de l’instant en font partie. Mais c’est surtout son travail autour de la spiritualité de l’homme qui l’emporte. Révélant chaque religion de manière intimiste, Ferranti montre avec respect et sensibilité, la magie de la diversité des peuples.

Par Charlotte LASSERRE

Conférence : La peinture religieuse en Languedoc // Jeudi 24 septembre 2015 à 19h

Les guerres de religions de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle, opposant catholique et protestant, ont causé de nombreux dommages à travers tout le Languedoc. La plupart des édifices religieux ont été victimes de l’iconoclasme qui a tout détruit. D’importantes constructions ou rénovations sont mises en places par le clergé qui pour cela fait appel à de nombreux artistes. Participant donc à cette reconstruction, les peintres vont mettre en place des programmes décoratifs en s’imprégnant davantage des modèles de la Contre-réforme pour contrer le calvinisme encore présent. Tout en laissant de côté le maniérisme pour s’inscrire dans un style plus moderne, cette nouvelle manière se mêle à la fois de caravagisme, de classicisme, tout en y intégrant une iconographie et des modèles locaux.

Bourdon,_Sébastien_-_La_Chute_de_Simon_le_Magicien_-_1657Sébastien Bourdon, La chute de Simon le magicien, 1657, Montpellier, cathédrale Saint-Pierre

A travers la présentation d’œuvres et de quelques peintres languedociens (Samuel Boissière, Pierre Barral, Jean Chalette, Guy François, Nicolas Tournier, Sébastien Bourdon, Antoine Ranc…), cette conférence aura pour but de faire connaitre la richesse de cette peinture depuis peu redécouverte.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 24 septembre 2015 de 19h00 à 20h30

Lieu : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Tarifs : 5 € pour les non adhérents // 3 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Visite-guidée : L’exposition Folk Art Africain // Samedi 12 décembre 2015 à 15h

L’Art africain contemporain, trop souvent méconnu et peu diffusé, méritait une exposition, et c’est chose faite au FRAC Aquitaine de Bordeaux. C’est l’Afrique Moderne qui nous questionne ici et une Afrique qui s’est dopée à l’ancien car, comme le précise le FRAC Aquitaine, cette exposition est « une sorte de remix réinventé entre inspiration séculaire et aspiration moderne ». En effet, que penser de ces masques hybrides de Romuald Hazoumé, composés de matériel de récupération en plastique -bidons d’huiles, bouillottes, pinceaux du peintre en bâtiment- et qui sont comme le trait d’union entre l’ancien et le moderne ? Que ressentir devant les photos où Samuel Fosso se mute en un Mohamed Ali percé de flèches tel un Saint Sébastien des temps modernes? Comment interpréter les sculptures singulièrement colorées de Kifouli Dossou ? Cet événement sera, à coup sûr, une exposition originale et l’occasion de découvrir la vitalité créatrice de tout un continent.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo  Samedi 12 Décembre 2015 de 15h00 à 17h00

Lieu : FRAC Aquitaine, Hangar G2, Quai Armand Lalande, Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 5 € pour les non adhérents // 3 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / 07.68.48.91.52

Retrouvez l’événement sur Facebook

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
Crédit photographique couverture : Ken, 2011 – Omar Victor Diop (à l’occasion de l’exposition Folk Art Africain au FRAC Aquitaine)

Visite guidée – Le Musée de la Création France (Bègles) // Dimanche 16 novembre 2014 à 15h

Visite guidée : Le musée de la Création Franche

 

Dimanche 16 novembre 2014 de 15h à 17h par Nicolas Bulf, artiste plasticien

Lors de la visite du Musée nous pourrons découvrir les œuvres enfantines de Pierre Albasser. Nous pourrons voir les travaux à l’aiguille de Marie Adda, de même que les dessins aux feutres de Estelle Albertini (qui représente le plus souvent le même motif récurrent). Il y a nombres d’artistes d’autres continents comme la brésilienne Ermelinda de Almeida et ses dessins colorés et carnavalesques. Nous y verrons les bouquets de fleurs de François Aloujes (réalisés avec de petits coquillages).

Sont aussi présents les visages de Diana Alva, les scènes villageoise de maria Tomozzoli, les paysages de Fernand Barbot, les dessins aux fusains de pascal Zoss. La liste est longue des (presque) anonymes qui sont présentés dans le musée de la création franche de Bègles mais l’ensemble de ces créateurs ont en commun d’être éloignés des circuits officiels de l’art et ce musée est l’occasion de découvrir des travaux hors normes et qui pourtant révèlent une charge émotionnelle intense. L’art brut, comme le définissait Dubuffet, est l’art de tous les jours et de tous le monde, les créations des plus humbles et la marque d’une sensibilité qui se situe au-delà des normes et conventions culturelles.

création franchePeinture de Jean Vernede

Lieu de rendez-vous : Devant le musée de la Création Franche, 58 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny, 33130 Bègles.

Tarif
5 € pour les non adhérents*
3 € pour les adhérents*
Gratuit pour scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi
(*sauf quand droit d’entrée exposition temporaire)

Modalités de réservation
e-mail : toutartfaire@gmail.com
tel :    06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

« Petits musées, grands lieux de charme à Paris » / Préparation à la visite de l’Atelier de Constantin Brancusi / jeudi 22 mai 2014 de 19h à 20h30

Difficilement repérable, dans l’ombre du Centre Pompidou tout en faisant partie, se trouve un « petit musée » unique au monde.

Les sculptures et les outils de cet atelier qui a été en même temps  le cadre de vie de cet artiste témoignent d’une existence simple mais riche en idées et en réflexions sur l’art et la vie.

Par Maria Paleolog, historienne de l’art

Lieu : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly 33000 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Visite du Parc Rivière dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

Visite du Parc Rivière – dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

par Maria Paleolog, historienne de l‘art

Il vous est proposé en option, un atelier carnet de croquis en plein air avec Julie Blaquié illustratrice-graphiste

http://www.juliebulle.com/

Le parc Rivière offre à ses visiteurs non seulement un cadre agréable pour différentes activités : repos, promenade, lecture, jeux, mais aussi grâce à ses dotations la possibilité de découvrir de nombreuses espèces végétales.

Créé à la fin du XIXe siècle comme un jardin d’ornement d’une habitation bourgeoise, le parc a du charme malgré ses dimensions réduites. Quelques « fabriques » ponctuent le paysage et lui donnent un air vaguement romantique. Possibilité de suivre durant la visite un atelier Vous pourrez, lors de cette visite, vous exercer au dessin et réaliser votre propre carnet de croquis avec Julie Blaquié, illustratrice-graphiste.

Lieu : Parc Rivière, rue Camille Godard, 33000 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Option atelier de dessin + 20€/personne

Visite « L’architecture contemporaine des Chartrons » samedi 14 juin 2014 de 15h à 17h

Visite « L’architecture contemporaine des Chartrons » – samedi 14 juin 2014 de 15h à 17h

par Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Le quartier des Chartrons est bien connu pour son parcellaire unique en France, s’adaptant à la disposition en tout en longueur des espaces de stockage vinaire. Ces nombreux chais et entrepôts, aujourd’hui témoins de l’histoire viticole de la ville, font l’objet de multiples expérimentations architecturales. Le quartier s’est doté de plusieurs exemples remarquables d’adaptation de l’architecture contemporaine aux vestiges et marques du passé.

Lieu : Devant l’Hôtel SeeKo’o, 54 Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi