Archives par mot-clé : atelier

COMPLET / Les archives de Bordeaux Métropole // Jeudi 2 novembre 2017 à 15h

En 2015, les Archives municipales de Bordeaux ont quitté l’hôtel Ragueneau pour s’installer dans leurs nouveaux locaux, rue de la Rotonde à La Bastide. Une année entièrement consacrée au déménagement des 12 kilomètres linéaires de documents, objets et œuvres d’art dont elles assurent la conservation.

Les archives Bordeaux métropole se situent sur le site d’un ancien entrepôt ferroviaire, dit la Halle aux Farines. Cet entrepôt qui date du Second Empire (vers 1850-1860), avait été conçu pour stocker des marchandises en transit entre la voie fluviale et le chemin de fer qui venait d’arriver à La Bastide.
En 2010, le concours international d’architecture a désigné, parmi 119 candidats, l’agence belge Robbrecht et Daem pour réhabiliter ce lieu.

Venez découvrir ce bâtiment réhabilité avec brio afin d’y protéger les archives bordelaises ! Ce sera avant tout l’occasion de comprendre les diverses missions des archives à travers la visite des espaces publics, des espaces de conservation, de classement, ainsi que des ateliers de restauration. Les portes de l’exposition « Bordeaux et la folie du chemin de fer » nous seront ouvertes pour clôturer ce parcours.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Jeudi 2 novembre 2017 de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des Archives, 33100 Bordeaux

Intervenant : Service de médiation des archives

Gratuit
Limité à 15 personnes maximum

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Annexe B : atelier d’artistes // samedi 2 décembre 2017 à 15h

C’est un rendez-vous aux multiples facettes que propose l’association Tout Art Faire.

Dans un premier temps, une petite conférence sera proposée au public pour présenter, en suivant un ordre chronologique, un résumé de la question du déplacement en art contemporain : nous y évoquerons le Land Art des grands déserts américain, mais également les déambulations urbaines de André Caldere et des situationnistes des années 60.

Dans un second temps nous entamerons une discussion ouverte avec quelques artistes de l’Annexe B, dont Alice Raymond qui axe son travail sur le thème du déplacement dans l’espace. Seront présents également l’artiste Agnes Torres, qui travaille à partir de l’outil mathématique, ou encore Tommy Vissenberg, céramiste et créateur d’objets ou  structures aux fonctions énigmatiques.

Enfin, la visite de quelques-uns des ateliers de l’annexe B sera l’occasion de découvrir in situ le processus de création d’artistes aux pratiques aussi diverses que singulières.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 2 décembre de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Annexe B, 1 rue Jean Artus, 33300 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf et Alice Raymond, artistes plasticiens

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Visite du Parc Rivière dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

Visite du Parc Rivière – dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

par Maria Paleolog, historienne de l‘art

Il vous est proposé en option, un atelier carnet de croquis en plein air avec Julie Blaquié illustratrice-graphiste

http://www.juliebulle.com/

Le parc Rivière offre à ses visiteurs non seulement un cadre agréable pour différentes activités : repos, promenade, lecture, jeux, mais aussi grâce à ses dotations la possibilité de découvrir de nombreuses espèces végétales.

Créé à la fin du XIXe siècle comme un jardin d’ornement d’une habitation bourgeoise, le parc a du charme malgré ses dimensions réduites. Quelques « fabriques » ponctuent le paysage et lui donnent un air vaguement romantique. Possibilité de suivre durant la visite un atelier Vous pourrez, lors de cette visite, vous exercer au dessin et réaliser votre propre carnet de croquis avec Julie Blaquié, illustratrice-graphiste.

Lieu : Parc Rivière, rue Camille Godard, 33000 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Option atelier de dessin + 20€/personne

Electrik’art

Depuis 2011, l’association Tout Art Faire participe à une action d’insertion sociale locale, nommée Electrik’art,  en y apportant son expertise dans le domaine culturel et artistique.

ELECTRIK’ART est une action financée par le Fonds de Solidarité Européen et se situe dans le cadre de l’accompagnement renforcée des participants du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE TECHNOWEST).

Cette action s’adresse à des personnes qui ont des difficultés à trouver un emploi (personnes sans emploi depuis plusieurs années, bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée, femmes seules avec enfants, jeunes sans qualification et sans expérience, personnes isolées, gens du voyage, personnes ayant des problèmes de mobilité…)

Cette action expérimentale « Electrik’Art » a débuté en juillet 2011 et se poursuit actuellement jusqu’en 2013.

L’objectif de ce projet social est l’insertion par la mise à disposition, la professionnalisation des compétences, l’aide au règlement des difficultés, le soutien à l’élaboration des projets, la rupture de l’isolement et la valorisation de l’image des participants.

Cette action donne aux participants la possibilité de signer un contrat de travail à temps partiel d’une durée de six mois. Ce contrat tripartite, entre le PLIE les associations intermédiaires Mérignac Association Service et Jalles Solidarités et le salarié, met le participant à disposition de la structure qui l’accueille.

Les salariés, un groupe de 12 personnes, ont pour mission l’embellissement des transformateurs ERDF des communes de la zone TECNHOWEST (Mérignac, St Médard, le Haillan…). C’est dans ce cadre que l’association Tout Art Faire intervient : elle propose aux associations intermédiaires l’intervention de médiateurs, d’artistes, de graphistes ou de plasticiens, qui aident à la mise en œuvre et à la réalisation de ce projet.

Cette dimension est novatrice, car elle permet d’une part aux participants d’aborder leur insertion professionnelle sous un nouvel aspect (culturel, artistique…) et d’autre part de proposer aux communes des œuvres uniques sur l’ensemble des transformateurs ERDF des communes précitées.

Les salariés sont sensibilisés à leur environnement par une visite guidée, culturelle (exposition, musée) ou patrimoniale (découverte de la ville). Puis, dans le cadre des ateliers, ils proposent leurs idées qui seront réalisées grâce à un encadrement technique et socioprofessionnel. La conduite de chaque projet leur fait prendre conscience des méthodologies d’élaboration à appliquer d’abord dans leur activité professionnelle, puis dans leur projet d’insertion durable.

C’est une action particulièrement valorisante puisque les participants contribuent directement à l’embellissement des quartiers par leur intervention sur des transformateurs ERDF. Le volet artistique du projet est aussi un véritable facteur de redynamisation.

L’importante implication des salariés, des structures d’accueil, du PLIE et des communes a permis d’obtenir des résultats significatifs au niveau des réalisations artistiques et au niveau de l’insertion professionnelle durable des participants.

La satisfaction de l’ensemble des partenaires a donné lieu à plusieurs renouvellements de convention avec l’association Tout Art Faire dont le projet associatif s’intègre parfaitement dans le cadre du projet global.

Tout Art Faire a ainsi proposé des visites de découverte, avec Laetitia Bélanger, et des ateliers de pratique artistique : mosaïque avec Emma Simon, et trompe-l’œil avec Florian Delvincourt.