Archives par mot-clé : baroque

Programme Janvier-Avril 2019

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Janvier-Avril 2019 !

Nous débutons l’année avec un coup de projecteur sur Bordeaux à travers les siècles, avec au programme ses trésors archéologiques, ses vestiges baroques et rococo, la présence noire dans la ville au XVIIIe siècle, son très chic quartier de Caudéran, sa base sous-marine héritée de l’Occupation, ses légendes urbaines et ses patrimoines cachés…

Tous les mois, nous nous retrouverons également pour nos afterwork/cafés du patrimoine dans le cadre d’un nouveau partenariat avec la bibliothèque Mériadeck de Bordeaux.

Le mois d’avril s’achèvera avec une conférence inédite sur le peintre Jean-Michel Basquiat ! À vos agendas !

Les réservations sont recommandées pour tous nos événements, gratuits ou payants.

 

COMPLET // Bordeaux baroque et rococo // Dimanche 31 mars 2019 à 15h

C’est au XVIIe siècle que Bordeaux, ville au commerce florissant, décide de quitter son habit médiéval pour s’ouvrir sur la Garonne et se parer d’une décoration architecturale en vogue à l’époque. Bien que dénommé Classicisme français « raisonnable » pour contrer le Baroque italien, plus excessif, ce style en est clairement issu et se distingue des période précédente par une parure ornementale plus délurée, affranchies des contraintes classiques tout en conservant une base antique. La sculpture architecturale, opulente et théâtrale, permet des jeux de formes, d’ombres, de couleurs et s’affiche partout, même sur les façades et à l’intérieur des églises. Dans sa droite lignée, le rococo s’affiche comme une exacerbation des formes et des couleurs et culmine au début du XVIIIe siècle. Il n’y a pas de véritable architecture rococo en France mais des touches parcimonieuses qui complètent le style baroque, notamment sur les ferronneries et dans les salons privés.

À Bordeaux, le baroque et le rococo s’expriment conjointement à travers la Place de la Bourse, les portes triomphales de Bordeaux, divers hôtels particuliers mais aussi l’église Notre-Dame de Mably, la plus complète expression du style baroque.

Nous nous proposons de présenter ces monuments à travers une visite guidée du centre-ville.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 31 mars 2019, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant la fontaine des Trois Grâces, place de la Bourse, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en Histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

COMPLET ! Inscrivez sur liste d’attente en cas de désistement par mail : contact@toutartfaire.com

COMPLET / Caravage et le caravagisme // jeudi 19 octobre 2017 à 19h

Michelangelo di Merisi dit Le Caravage s’inscrit comme LE peintre moderne qui va révolutionner à lui seul la peinture du XVIIe siècle. Par sa manière de représenter les épisodes religieux de façon plus populaire, par son souci de naturalisme et de réalisme, mais aussi grâce à sa technique du clair-obscur, il renouvelle avec brio la peinture religieuse.

Il est aussi l’initiateur d’un mouvement qui a profondément marqué l’histoire de l’art. Ses suiveurs sont nombreux. Toute l’Europe est concernée et chaque peintre qui s’essaye au caravagisme en fournit une interprétation personnelle. Tout en  approfondissant les techniques du maître lui-même, les « caravagesques » comme on les nomme, chercheront à insuffler dans leurs œuvres une nouvelle originalité.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 19 octobre 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Découverte de l’art roumain, IV : l’art baroque

19 février et 23 février 2013 : l’art baroque en Roumanie, par Maria Paleolog

Monastère de Horezu

Si en Transylvanie le baroque est un art d’emprunt, implanté par l’Eglise catholique après l’annexion de la région à l’Empire austro-hongrois, les éléments de ce style se sont greffés aussi sur l’art des deux autres provinces roumaines, la Valachie et la Moldavie, en donnant naissance à des formes artistiques originales. Ainsi est né par exemple le baroque « brancovan », synthèse des éléments traditionnels, du baroque occidental et de l’Orient. L’art décoratif a été particulièrement influencé par le baroque occidental.

Date et horaires : le mardi 19 février à 19h00 à l’Athénée Père Joseph Wresinski et le samedi 23 février à 11h00,  salle des Serrages, 72 rue Emile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire : (limité à 20 pers)

Eglise Saint-Bruno

Visite de l’église Saint-Bruno

Église Saint-Bruno, rue François de Sourdis – Bordeaux

L’église Saint-Bruno est commandée par le cardinal François de Sourdis. La figure du célèbre cardinal-archevêque domine alors le paysage politique et le mécénat du début du XVIIe siècle à Bordeaux. Il sera très présent dans la construction de cette église qu’il destine aux Chartreux. Il va la doter d’un décor baroque inédit à Bordeaux, dont l’inspiration est la production artistique contemporaine de la cour papale à Rome.

Si le buste du sculpteur Bernini est certainement la plus belle pièce conservée actuellement dans l’église, il côtoie d’autres œuvres dont l’intérêt n’est pas moindre. Même dans l’architecture, François de Sourdis a exigé l’emploi de formes totalement étrangères à l’architecture du Sud de la France. Vous l’aurez compris, installée au XVIIe siècle au cœur des marécages, l’église Saint-Bruno était un petit îlot d’Italie issu des liens étroits entre son commanditaire et la papauté.