Archives par mot-clé : cathédrale

Programme TOUT ART FAIRE // Septembre-Décembre 2015

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Septembre-Décembre 2015 ! Au programme pour la rentrée, un cycle de cours-découverte en histoire de l’art médiéval, des conférences allant des bestiaires médiévaux à l’histoire du tramway à Bordeaux, des visites inédites à pied ou en vélo dans les rues bordelaises, ainsi que nos désormais habituels afterwork !

1

Feuilletez et téléchargez le programme
Septembre – Décembre 2015 ci-dessous :

Lien direct de téléchargement ici (version PDF 4,4 Mo)
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
Crédit photographique couverture : Omar Victor Diop (à l’occasion de l’exposition Folk Art Africain au FRAC Aquitaine)

Cours-découverte : L’architecture monastique // Mardi 13 octobre 2015 à 19h

Le développement de communautés de moines dans l’Occident chrétien a motivé non seulement l’apparition de règles fixant les codes de la vie monastique, mais aussi de formes codifiées de bâtiments et d’une organisation spatiale adaptée à ce mode de vie particulier, retranché du monde extérieur, entre liturgie, prière et travaux quotidiens. Cette conférence sera une introduction à ces grands principes d’organisation architecturale et spatiale et à leur application dans les monastères, en particulier entre l’époque carolingienne et la fin du XIIe siècle, qui représente la période d’apogée du monachisme traditionnel.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 13 octobre 2015 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Christian Gensbeitel, mâitre de conférences en histoire de l’art médiéval à l’université Bordeaux Montaigne

Tarifs : 10 € pour les non adhérents // 8 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

 

Cours-découverte : La réinvention de l’art roman au XIXe siècle // Mardi 17 novembre 2015 à 19h

La notion même d’art roman constitue une invention du XIXe siècle, ou au moins une réinvention, si l’on considère que cette appellation est pertinente pour désigner un temps de la création médiévale. Les hommes du XIe ou du XIIe siècle n’avaient pas conscience de participer à l’expression plus ou moins homogène d’un style. C’est la naissance même de l’histoire de l’art et de l’archéologie médiévales en tant que science qu’éclaire l’évocation de l’invention, dans les milieux savants des années 1810-1830, de la notion de style et la première définition de l’art roman, qui n’est pas anodine, et qui révèle autant l’état d’esprit et le cadre de pensée des érudits romantiques que la compréhension d’une réalité artistique médiévale.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 17 novembre 2015 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Christian Gensbeitel, mâitre de conférences en histoire de l’art médiéval à l’université Bordeaux Montaigne

Tarifs : 10 € pour les non adhérents // 8 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com

Retrouvez l’événement sur Facebook

Cours-découverte : Le gothique flamboyant // Mardi 1 décembre 2015 à 19h

En France, on fait naître l’art gothique flamboyant avec la construction de la chapelle de Vincennes dans le dernier quart du XIVe siècle. Les princes de la fleur de lis, grands mécènes, financent de somptueux chantiers autour des années 1400. Le gigantisme architectural des dernières grandes cathédrales rayonnantes (Amiens, Beauvais…) laisse sa place à des édifices plus modestes, animés par une profusion décorative.

Longtemps considéré comme un art dégénéré, voire « baroque » – au sens péjoratif du terme -, le gothique tardif perdure jusqu’au milieu du XVIe siècle où il fusionne lentement avec les formes italianisantes de la Renaissance. Mieux étudié depuis quelques décennies, l’art de la fin du Moyen Âge est un art total, où la sculpture monumentale atteint un niveau de détail jusqu’alors inégalé. L’architecture n’est pas en reste, puisqu’avec la reprise économique qui accompagne la fin de la guerre de Cent ans, on achève les chantiers des grandes cathédrales (Rouen, Beauvais, Sens…) et d’ambitieux projets voient le jour (Nantes, Toul, Saint-Etienne-du-Mont à Paris,…).

En Europe, d’autres exemples fameux sont aussi à signaler : de nombreux édifices anglais, la cathédrale de Séville, celle de Milan, le monastère de Batalha au Portugal, etc.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 1 décembre 2015 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, doctorant en histoire de l’art

Tarifs : 10 € pour les non adhérents // 8 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com

Retrouvez l’événement sur Facebook

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Crédit photographique couverture : Bishop Alcock’s Chapel, Cathédrale d’Ely, Royaume-Uni, ca. 1488, Samuel Drapeau.

Conférence : La nudité dévoilée dans la sculpture romane // Jeudi 12 mars 2015 à 19h

Conférence : La nudité dévoilée dans la sculpture romane

 

Jeudi 12 mars 2015 de 19h à 20h30 par Nadia Fouché, historienne de l’art

Entre le XIe et le XIIe siècles, la figure humaine fait son apparition sur le décor sculpté des églises romanes. À la fonction à la fois symbolique et éducative, dans un but de diffusion du dogme chrétien, le décor sculpté et peint se déploie ainsi progressivement sur les façades, les chevets et à l‘intérieur des édifices. Dans l’ancien duché d’Aquitaine, et en particulier sur le territoire de l’actuel Poitou-Saintonge, les sujets bibliques et les images de saints côtoient de singuliers personnages à la nudité ostensible : onanistes aux parties génitales difformes, acrobates lubriques ou encore scènes de coït manifestes prennent ainsi place sur les chapiteaux et les modillons de corniche.

Aussi, ces personnages, qu’ils soient isolés ou en couple, apparaissent alors comme autant de représentations inattendues et qui nous questionnent : en effet, quel est le sens de ces représentations et qu’est ce qui justifie leur présence au sein des édifices sacrés : sont-ils associés à la dénonciation de la Luxure, péché capital autant que l’avarice et l’ivrognerie ? Témoignent-ils d’un héritage et de pratiques païennes encore subsistantes au sein de la culture populaire médiévale ? Sur les façades connues de Melle, d’Aulnay et de Saintes, mais également sur le décor sculpté des églises romanes rurales plus méconnues, ces figures « obscènes » tiennent une place importante au sein du décor sculpté, jusqu’à en devenir, parfois, la thématique principale sur certains édifices.

DCF 1.0

Cette conférence aura ainsi pour objectif de découvrir une facette assez méconnue de la sculpture romane, en tentant d’expliquer les interactions culturelles, religieuses et artistiques qui coexistent à l’époque médiévale, leurs effets sur la production du décor sculpté, et enfin le rôle de celui-ci dans la diffusion du dogme chrétien dans le contexte de la réforme grégorienne.

À travers les nombreux exemples, nous verrons qu’il existe une véritable typologie des obscènes romans, chacun d’eux semblant être lié à un discours religieux autour de la pratique de la sexualité, de l’idée de chair, de la notion de péché et de marginalité. L’analyse stylistique de ces images, qui constituent à la fois des éléments d’architecture et des décors chargés de sens, viendra compléter cette étude afin de comprendre la genèse de leur apparition.

 

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
5 € pour les non adhérents
3 € pour les adhérents
Gratuit pour scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Conférence : Les grandes cathédrales gothiques // Jeudi 20 novembre 2014 à 19h

Conférence : Les grandes cathédrales gothiques

 

Jeudi 20 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Samuel Drapeau, ATER, université Bordeaux Montaigne

La paternité de l’art gothique est souvent attribuée à l’abbé Suger de Saint-Denis en France. Expérimenté dès la seconde moitié du XIIe siècle, alors que l’art roman arrive tout juste à sa maturité, le gothique gagnera rapidement les chantiers les plus prestigieux d’Europe occidentale et dominera l’art de certaines nations jusqu’au milieu du XVIe siècle. Il est traditionnellement divisé par les historiens de l’art en trois grandes périodes : classique, rayonnante et flamboyante, avec une phase de mise au point appelée gothique primitif. Le courant gothique touche alors toutes les formes d’expressions plastiques : architecture, peinture, sculpture, arts précieux… et s’exprime dans les grands édifices comme dans les plus petites chapelles, les châteaux et l’habitat.

La redécouverte au XIXe siècle des techniques de construction gothique a fortement contribué à l’image pittoresque de l’art gothique. Aujourd’hui, il s’exprime principalement, dans l’imaginaire collectif, au sein des grandes cathédrales. Il est vrai que durant près de 400 ans, évêques et chanoines expriment leur ferveur et leur puissance à travers l’aspect ostentatoire de leur église-mère. Il vous sera proposé durant cette conférence un tour d’horizon chronologique des chantiers gothiques les plus retentissants à travers l’Europe médiévale.

Notre_Dame_de_ChartresCathédrale Notre-Dame de Chartres

 

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
5 € pour les non adhérents
3 € pour les adhérents
Gratuit pour scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Visite guidée – L’église Sainte-Eulalie // Samedi 6 décembre 2014 à 15h00

Visite de l’église Sainte-Eulalie

 

Samedi 6 décembre 2014 à 15h00 par Allan Tissot, docteur en histoire moderne

Située face à l’hôpital Saint-André, entourée d’une place mais donnant sur un modeste parvis, l’église Sainte-Eulalie apparaît aujourd’hui comme un édifice secondaire de la ville de Bordeaux. Elle a pourtant récemment fait l’objet d’importants travaux de restauration, ainsi que d’un programme mérité de recension des œuvres d’art qu’elle abrite. Parmi les églises bordelaises, elle se singularise par un passé mémorable, apparaissant comme l’un des lieux sacrés les plus importants de la vie bordelaise sous l’Ancien Régime et jusqu’à la fin du XIXe siècle. Elle abritait notamment les plus riches reliques de la cité, celles d’Eulalie et de plusieurs autres saints martyrs des premiers siècles du christianisme. En conséquence, elle était au centre des plus belles cérémonies et processions qui animaient l’année liturgique de la capitale de l’Aquitaine. D’ailleurs, cette primauté spirituelle s’accompagne de quelques belles légendes, ainsi que de savoureuses anecdotes. Outre une belle architecture gothique, soulignée par de remarquables statues du Moyen Âge et embellie aux siècles suivants, ce sanctuaire abrite toujours un beau mobilier, provenant parfois de couvents voisins. Réalisées sur une longue période, s’étendant du XVe à la fin du XIX siècle, ces œuvres d’art, dont la diversité et la qualité, ainsi que leur bon état de conservation général, demeurent trop méconnues et témoignent de la vie spirituelle de l’époque. C’est ce passé prestigieux et les vestiges de cette splendeur que cette visite se propose de faire revivre.

Eglise Sainte-EulalieVue actuelle de l’église Sainte-Eulalie

 

Lieu de rendez-vous : Devant l’église Sainte-Eulalie, place Sainte-Eulalie, Bordeaux

Tarif :
5 € pour les non adhérents
3 € pour les adhérents
Gratuit pour scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel: 06-82-18-73-46

 Suivre l’événement sur Facebook

Promenade dans Bordeaux Médiéval

Promenade dans Bordeaux Médiéval

Bordeaux possède trois grandes églises médiévales classées au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de l’Itinéraire européen des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (cathédrale Saint-André, basilique Saint-Seurin et basilique Saint-Michel). Outre ces trois grands édifices, Bordeaux est riche d’un patrimoine médiéval qui a contribué à façonner le visage actuel de la cité. Il s’exprime sous différentes formes (architecture, peinture, sculpture, arts précieux) et dans différents domaines (édifices religieux, architecture civile et militaire). Suivez le guide et découvrez 500 ans de l’histoire artistique bordelaise, des débuts de l’art roman à la fin de l’art gothique.

Balade dans Bordeaux à travers les âges

Balade dans Bordeaux à travers les âges

Depuis 2007, le patrimoine de la ville de Bordeaux est internationalement reconnu. Si la façade harmonieuse du port de la Lune est la première image qui vient en mémoire, le paysage artistique bordelais est extrêmement diversifié. Au sein-même de nos quartiers cohabitent architecture gallo-romaine, sculpture médiévale, immeubles d’habitation du Grand Siècle, jardins du XIXe siècle, architecture industrielle et constructions contemporaines pour ne citer que ces exemples. Cette visite itinérante vous permettra d’apprécier avec un regard neuf les multiples facettes qu’offre Bordeaux à travers les âges.

PROGRAMME DES VISITES ET CIRCUITS DU PRINTEMPS

Dimanche 11/03/2012 : Visite de l’église Saint-Bruno

Durée : 1H30

Accessibilité : La visite est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous : église Saint-Bruno de Bordeaux  – 15h00

Dimanche 25/03/2012 : Visite du Jardin Public de Bordeaux

Durée : 1H30

Accessibilité : La visite est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous : Jardin Public, entrée principale Cours Clemenceau – 15h00

Dimanche 01/04/2012 : Visite de la Base sous-marine

Durée : 1h30

Rendez-vous : base sous-marine de Bordeaux – Boulevard Alfred Daney – 15h00

Dimanche 22/04/2012 : Visite du Parc de Bourran à Mérignac

Durée : 1h30

Accessibilité : La visite est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous : parc de Bourran, Avenue de la Marne Mérignac – 15h00

Samedi 12/05/2012 : Visite de l’église Saint-Ferdinand de Bordeaux

Durée : 1h30

Accessibilité : La visite n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous : église Saint-Ferdinand 8, rue Croix de Seguey, Bordeaux : 15h00

Dimanche 13/05/2012 : Promenade dans Bordeaux Médiéval

Durée : 2h30 – 3h

Accessibilité : La visite n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous sur le parvis de l’église Sainte-Croix à 15h00

Dimanche 03/06/2012 : Balade à vélo dans Bordeaux à travers les âges

Durée : 2h

Rendez-vous : rue du Palais Gallien, à l’angle de la rue du Colisée Bordeaux : 15h00

Samedi 16/06 ou 17/06/2012 : Visite Palais Gallien

Durée : 1h30

Accessibilité : la visite n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous : Palais Gallien, rue du Docteur Albert Barraud Bordeaux : 15h00

Dimanche 08/07/2012 : Balade des Fontaines à pieds

Durée : 2h

Rendez-vous : place Charles Gruet Bordeaux : 15h00

Samedi 21/07/2012 : Visite de la Cité Frugès à Pessac

Durée : 1h30

Rendez-vous : Cité Frugès rue Le Corbusier Pessac – 15h00

Tarifs 5€/3€ adhérents – gratuit pour les scolaires, les étudiants et les demandeurs d’emploi

Réservation obligatoire : 06 82 18 73 46 / toutartfaire@gmail.com