Archives par mot-clé : compostelle

COMPLET // Sur les pas des pélerins, Bordeaux médiéval et commerçant // Dimanche 19 février 2017 à 15h

La visite est complète !!

«De nombreux lieux à Bordeaux, aujourd’hui disparus ou encore présents, sont intimement liés au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Depuis leur arrivée dans la ville, après la traversée de la Garonne, marchez dans les pas des pèlerins et parcourez la ville sous un nouvel angle. Bordeaux a bien évolué depuis le Moyen Âge et cette visite vous aidera à comprendre l’organisation  de  la  ville  médiévale  et  les  endroits  fréquentés  par  les  pèlerins  d’hier  et d’aujourd’hui.

Après un départ à la Porte Cailhau, autrefois entrée des remparts bordelais à partir du XVème siècle, nous nous rendrons ensuite, jusqu’à la place Fernand Lafargue et la Grosse Cloche afin d’aborder le Bordeaux médiéval. Ce sera l’occasion de traiter du quartier commerçant, de la société bordelaise et du pouvoir politique avant de partir en direction de la basilique Saint-Michel, dernière étape de la visite.»

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 19 février à 15h

Lieu de rendez-vous : Devant la porte Cailhau, 33000 Bordeaux

Intervenant : Association Archimuse

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Landes romanes : le décor sculpté de l’église abbatiale d’Arthous // Mardi 11 avril 2017 à 19h

Cette rencontre est l’occasion de découvrir le patrimoine régional du Sud-Ouest et de ses Monuments historiques classés.

L’église abbatiale Sainte-Marie d’Arthous, aujourd’hui siège du Centre Départemental des Landes, vit l’évolution de la communauté des Prémontrés pendant près de sept siècles. Avec son architecture romane d’une grande élégance, elle se caractérise aussi par l’abondance et la diversité de son décor sculpté. Sur le chevet de l’église, le regard du spectateur est attiré par des scènes énigmatiques où se côtoient des personnages et des compositions aussi diversifiées que singulières : figures bibliques et allégoriques, personnages aux attributs équivoques, scènes de dévorations animales, ou encore évocations d’une nature luxuriante et onirique. Tous ces éléments en apparence disparates se côtoient pour constituer un ensemble iconographique qui semble se dérouler à la manière d’un récit.

On s’interroge : quel est l’enseignement délivré par ces images ? Comment interpréter, « déchiffrer » ce décor remarquable, plus de sept siècles après sa production ? Quelles sont les relations entre les récits de la Chute originelle, les péchés capitaux, l’Ordre du Temple et les figures du Bestiaire ? Issue d’un travail de recherche de « terrain », cette conférence, menée sous la forme d’une véritable enquête, sera l’occasion de la (re)découverte de thématiques illustres et d’une initiation à l’iconographie chrétienne telle qu’elle est représentée à l’époque romane.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 11 avril 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Nadia Fouché, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

La cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle

La conférence «La cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle» est proposée par Charlotte de Charette

«  De toutes les vieilles villes espagnoles, celle qui parait figée dans un rêve de granit, immuable et éternel, c’est Saint-Jacques-de-Compostelle » Valle-Inclan, La lampe merveilleuse.

Construite entre le XIe et le XIIe siècle, la cathédrale Saint Jacques de Compostelle était destinée à être le plus grand temple de la chrétienté. But ultime des pèlerins de saint Jacques, elle a été conçue pour les accueillir au mieux, avec  un plan caractéristique, permettant une bonne circulation des fidèles. Monument emblématique de l’art roman espagnol, elle conserve aussi plusieurs ensembles sculptés, dont le célèbre Porche de la Gloire, véritable chef-d’œuvre de la sculpture romane tardive. 2010 est une année jacquaire – le jour de la saint Jacques tombe un dimanche – ce qui nous donne l’occasion de présenter à nouveau ce monument exceptionnel.

Vous êtes intéressé(e) par cette conférence ? Envoyez nous un message : contact@toutartfaire.com