Archives par mot-clé : cours du chapeau rouge

Trésors archéologiques de Bordeaux // Mardi 5 février 2019 à 19h

Cette conférence est organisée en partenariat avec les archives de Bordeaux Métropole !

Le sous-sol de Bordeaux regorge de vestiges archéologiques témoignant de la longue histoire de la ville. L’expansion de la ville a permis dès le XVIIIe siècle de mettre au jour des constructions antiques et des aménagements médiévaux, aujourd’hui pour la plupart réenfouis, tel le temple de la déesse Tutela sous le Grand Théâtre, le clocher porche de la cathédrale ou les anciens quais cours du Chapeau Rouge. D’autres, tel le Palais Gallien, sont encore visibles mais restent bien mystérieux pour ceux qui n’ont pas connaissances des études effectuées.

Nous nous proposons, grâce aux documents conservés aux Archives de Bordeaux Métropole, de revenir sur quelques-unes de ces découvertes, fameuses ou demeurées dans l’ombre, qui ont marqué Bordeaux et mis en lumière son long passé prestigieux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 5 février 2019 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, Parvis des archives, rue de la Rothonde, 33100 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Inscrivez-vous en ligne ici

Fouilles de Saint-Seurin, 1912 par Edmond Fontan (1854-1929)
Crédit Exposition virtuelle des Archives de Bordeaux Métropole « Bordeaux pittoresque : ls aquarelles d’Edmond Fontan (1854-1929) », 2014

Bordeaux néoclassique // Dimanche 21 octobre 2018 à 15h

Visite programmée dans le cadre des Journées Nationales de l’Architecture !

L’art néoclassique se situe dans un mouvement de retour à l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann, fervent représentant de ce mouvement. Les artistes prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture ont toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes est d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 21 octobre 2018, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant la Fontaine des Trois Grâces, place de la Bourse, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici