Archives par mot-clé : culture

Programme Janvier-Avril 2019

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Janvier-Avril 2019 !

Nous débutons l’année avec un coup de projecteur sur Bordeaux à travers les siècles, avec au programme ses trésors archéologiques, ses vestiges baroques et rococo, la présence noire dans la ville au XVIIIe siècle, son très chic quartier de Caudéran, sa base sous-marine héritée de l’Occupation, ses légendes urbaines et ses patrimoines cachés…

Tous les mois, nous nous retrouverons également pour nos afterwork/cafés du patrimoine dans le cadre d’un nouveau partenariat avec la bibliothèque Mériadeck de Bordeaux.

Le mois d’avril s’achèvera avec une conférence inédite sur le peintre Jean-Michel Basquiat ! À vos agendas !

Les réservations sont recommandées pour tous nos événements, gratuits ou payants.

 

Qu’est-ce que le mythe de la Grèce blanche ? // Lundi 25 février 2019 à 19h

L’image emblématique de la Grèce antique est celle d’une statue ou d’un temple en marbre blanc. Cette pierre était généralement peinte et bien que la majorité de cette pigmentation ait disparue, des traces en ont été décelées dès la découverte des œuvres. Les premiers ouvrages consacrés à l’Histoire de l’art antique décrivaient pourtant l’art classique grec comme une apogée artistique où l’appréciation de la forme pure du marbre blanc dénuée de couleur était la preuve d’une sensibilité évoluée. À l’inverse, la période artistique précédente fut qualifiée d’« archaïque » notamment en raison de l’utilisation de nombreuses couleurs sur la statuaire et l’architecture.

D’où venait ce culte du blanc ? Et, alors qu’aujourd’hui tous les archéologues s’accordent à dire que les œuvres grecques étaient riches en couleurs, comment se fait-il que cette image d’une Grèce blanche persiste ? Cette conférence sera l’occasion de découvrir comment se construisent nos connaissances sur une période ancienne et comment le contexte historique et social peut influencer cette construction. Nous observerons notamment des ouvrages tirés des réserves de la bibliothèque de Bordeaux Mériadeck pour illustrer notre propos.

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 25 février 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, 33 000 Bordeaux

Intervenante : Audrey Dubernet, Docteure en histoire de l’art

Gratuit

Inscrivez-vous en ligne ici

COMPLET – Bordeaux caché // Dimanche 17 mars 2019 à 15h

Partez à la rencontre d’un Bordeaux méconnu en venant découvrir ses secrets !

Des bâtiments que l’on aperçoit sans les voir recèlent en réalité des trésors d’histoire. En jouant à cache-cache avec ces constructions, cette visite permettra de retrouver des artistes comme Toulouse-Lautrec ou Pierre Molinier. Et si l’on sait que Bordeaux a de fort lien avec le vin, on sait souvent moins son lien avec une célèbre liqueur.

Histoires cachées, anecdotes oubliées ou encore légendes se mêleront dans ce parcours original.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 17 mars 2019 de 15h à 16h30 – Visite complète

Lieu de rendez-vous : Devant la porte Dijeaux, Place Gambetta, 33000 Bordeaux

Intervenant : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Inscrivez-vous ici

COMPLET // Le quartier de Caudéran // Dimanche 7 avril 2019 à 15h

Pour cette visite, nous naviguerons entre documents d’archives et déambulations dans les rues pour observer la façon dont le quartier autour du Parc Bordelais s’est construit. Le réaménagement du parc, inauguré en 1888, donna en effet lieu à un engouement pour ses abords qui conduisit à la construction de rues entières, en faisant un ensemble extrêmement intéressant d’histoire architecturale de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe. Cette balade sera l’occasion d’observer ensemble les détails des façades afin d’obtenir les clés permettant de reconnaître les styles architecturaux majeurs qui furent choisis à cette époque, du traditionnel néo-classique au modernisme.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 7 avril 2019, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée principale du Parc Bordelais, rue du Bocage

Intervenante : Audrey Dubernet, Docteure en Histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

COMPLET ! Inscrivez sur liste d’attente en cas de désistement par mail : contact@toutartfaire.com

Légendes urbaines de Bordeaux // Dimanche 14 avril 2019 à 15h

En plus de son histoire millénaire et de ses monuments uniques, la ville de Bordeaux regorge de contes et de légendes datant parfois de l’Antiquité. Beaucoup de lieux et de noms de rues gardent encore la mémoire de ces récits transmis et retransmis de génération en génération.

Cette visite sera l’occasion d’en découvrir certains d’entre eux et d’évoquer les légendes urbaines anciennes et plus récentes qui leur sont associées. Quelle est la part de vérité dans ces histoires ? Y a-t-il vraiment eu à Bordeaux un loup-garou ? Un dragon ? Un basilic ?

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 14 avril 2019, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant la porte Cailhau, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, Guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Inscrivez-vous en ligne ici

Complet / Frida Kahlo et Diego Rivera // Mardi 27 novembre 2018 à 19h

Cette conférence est complète !
La liste d’attente mise en place est également close.

Mariés deux fois, entre 1929 –1939 et entre 1940 – 1954, les peintres mexicains Diego Rivera et Frida Kahlo  ont formé un couple légendaire, malgré les différences qui les séparent.

De 22 ans son aîné, Diego Rivera est un artiste diplômé de l’Ecole Nationale des Arts San Carlos (Mexico City) ayant fréquenté les avant-gardistes français du début du  XXe siècle, tandis que Frida Kahlo est autodidacte. Il appartient au réalisme mexicain, elle reste inclassable et refuse toutes les étiquettes.

Représentant important du muralisme mexicain, Rivera privilégie la peinture murale, la monumentalité et les sujets issus de la réalité de son pays. Frida Kahlo pratique le petit format et une peinture essentiellement autobiographique qui révèle les moments importants de sa vie de femme et d’artiste, et surtout ses souffrances. Tous les deux sont des artistes engagés, leur art étant au service de leurs idées politiques et sociales.

Nous vous invitons à découvrir au  travers de leurs œuvres si différentes, leurs points communs et leur originalité ainsi que les liens qui en font un couple d’artistes.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 27 novembre de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COMPLET – Munch, un cri venu du nord // Lundi 29 janvier 2018 à 19h

Edward Munch est connu en France pour son célèbre tableau Le Cri, généralement réduit en œuvre unique. Peu de gens connaissent l’étendue de son travail qui reste immense et annonce l’expressionnisme. Ses tableaux sont parfois empâtés ou au contraire d’une peinture très liquide et éthérée. Souvent, les coulures et sous-couches successives sont présentées au regardeur. Il nous laisse apprécier le travail en train de s’élaborer. Il laisse même les œuvres s’altérer à l’extérieur, livrées aux vents, à la neige et aux éléments…

Ces thèmes, qu’il décline dans un cycle appelé « frise de la vie » traitent de vie, d’amour, de mort, de folie, de jalousie, de nature. Ces tableaux sont autant d’éléments diffractés de nos existences terrestre. Chez Munch c’est le contenu émotionnel de l’œuvre qui prime, c’est ce que ressent l’artiste qui devient la règle. Une peinture de l’intériorité, des forces de la nature, des difficultés d’être au monde qui font de lui l’un des grands peintres du XXe siècle. Il aura été rattaché à quelques mouvements et courants comme le symbolisme ou encore le synthétisme. On voit en lui un représentant d’une certaine religiosité, mouvement piétiste, ou au contraire un être torturé par la question sexuelle et un rejet quasi incessant de la relation amoureuse… Il reste un peintre solitaire qui a construit l’essentiel de son œuvre dans une maison près d’Oslo et surtout un homme proche d’une nature sauvage et originelle.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 29 janvier 2018 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Paul’s Place, 76 rue Notre-Dame, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Gratuit

Réservations en ligne ici

COMPLET – Le Tintoret – couleur et lumière // Jeudi 15 février 2018 à 19h

La Renaissance qui s’était manifestée tardivement, vers la fin du XVe siècle dans l’art de Venise encore marquée par le gothique et par Byzance, est pleinement présente dans la peinture. Le devant de la scène est occupé presque tout le siècle par Titien (1488 – 1576) qui suit la voie ouverte par son maître Giorgione, créateur du tonalisme et initiateur du style pictural vénitien. Dans la seconde moitié du XVIe siècle, deux autres grands maîtres s’imposent : Tintoret et Véronèse.

Jacopo Robusti, dit le Tintoret en raison du métier de teinturier de son père, affronta non seulement l’hostilité de Titien (due selon certains historiens de l’art à la jalousie du maître envers son élève) mais aussi la compétition avec d’autres peintres non moins appréciés qui travaillaient à Venise.

Influencé à ses débuts par Titien dont il avait assimilé certains aspects de la lumière et de la couleur, par Michel-Ange et son dessin vigoureux de la forme, touché aussi par le maniérisme qui traversa Venise entre 1540 – 1550, le Tintoret s’engage dans une autre direction et renouvelle la peinture vénitienne. Il sacrifie le tonalisme en faveur de la prépondérance de la lumière et du contraste ombres/lumières. La composition devient une scène violente de théâtre dramatique à laquelle participe la foule, prise dans un mouvement associé au clair-obscur qui disloque et brise les formes. Les peintures de la Scuola grande di San Rocco sont le témoignage de son génie et le chef-d’œuvre de toute une création.

Tintoret n’a jamais quitté Venise. Il y a travaillé pour les Grande Scuole, le doge, l’Eglise et d’autres commanditaires. Il a laissé une œuvre immense, constituée de scènes religieuses, mythologiques et portraits que nous vous invitons à découvrir ensemble avant d’admirer au Palais du Luxembourg les œuvres présentées dans l’exposition intitulée « Naissance d’un génie » (7 mars – 1er juillet 2018) qui couvre les 15 premières années de sa carrière.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 15 février 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Visite complète « Alter-Ethno : Récits et objets de rencontres » // Dimanche 18 février 2018 à 16h

L’association Archimuse-Bordeaux, en partenariat avec le musée, vous propose une visite de l’exposition “Alter-Ethno : récits et objets de rencontres” dans la salle capitulaire de la cour Mably. La clef de compréhension de ces objets ethnographiques, issus de sociétés extra-européennes, se trouve dans les notions de “Perceptions et usages”. Originellement conçus pour un usage déterminé, ils ont suivi un processus avant de se retrouver sous vitrine : la muséification. L’exposition et sa visite vous proposent de revenir sur les différentes étapes de ce cheminement, de la collecte à l’inspiration, en passant par l’étude, la conservation et la valorisation.

Les collections du Musée d’Ethnographie de Bordeaux ne sont pas faites d’œuvres de beaux-arts mais d’objets du quotidien qui revêtent un statut particulier, parfois difficile à définir. S’agit-il alors de les conserver absolument, au détriment de leur sens premier et de leur fonction d’origine ? Ou de mettre l’accent sur leur signification et leur affectation première, même si celle-ci implique une dégradation accélérée de l’objet ?

Comme une actualisation de ce processus, ces objets d’ailleurs sont mis en regard avec des objets issus du quotidien d’habitants de la Métropole et collectés par l’association Archimuse-Bordeaux. Les témoignages de leurs propriétaires, l’histoire qu’ils portent sont riches d’informations sur notre société. Venez découvrir des liens parfois surprenants entre passé et présent, entre ici et ailleurs !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo   Dimanche 18 février 2018, de 16h à 17h

Lieu de rendez-vous : Salle capitulaire de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux

Intervenant : Association Archimuse-Bordeaux

GRATUIT

Réservations en ligne ici

 

COMPLET – Xenakis, compositeur et architecte // Jeudi 1er mars 2018 à 19h

Iannis Xenakis (1922-2001) à la fois compositeur et architecte pratiquait les deux expressions artistiques avec une même puissance créative. Un temps collaborateur de Le Corbusier, ses propres recherches en architecture eurent une influence considérable sur l’élaboration de sa musique. À l’inverse, certaines expériences musicales trouvèrent un développement original dans une mise en espace architecturale. Des points de convergences subtils et souvent surprenants dans plusieurs de ses créations seront mis en évidence à travers quelques exemples choisis, illustrés d’images et de sons.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 1er mars 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Patrick Butin, musicologue

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici