Archives par mot-clé : découverte

Programme TOUT ART FAIRE // Janvier-Juin 2017

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Janvier-Juin 2017 !

Pour cette nouvelle année Tout Art Faire vous propose près de 35 conférences, visites guidées et afterwork patrimoine ! Au programme : les coulisses du marché de l’art, le Corbusier au patrimoine mondial de l’Unesco, les prostituées dans l’œil des peintres au XIXème siècle l’Art nouveau en Poitou-Charentes, les plantes au Moyen Age et beaucoup d’autres sujets inédits… !

Comme chaque semestre, nous vous proposons également un cycle de conférences sur la thématique du patrimoine régional.

Les coulisses du marché de l’art // jeudi 23 mars 2017 à 19h

Le marché de l’art se résume-t-il à l’envolée spectaculaire des prix d’oeuvres en vente aux enchères ? Est-il réservé à une certaine clientèle ? Quel est le rôle d’un commissaire-priseur ? Comment fonctionne une galerie d’art ? Peut-on encore parler d’un « marché de l’art » à l’échelle française ?

L’idée de cette conférence sera de passer en revue tous les grands mythes du marché de l’art international pour pointer du doigt ses réalités souvent méconnues, et à travers des exemples concrets. Ce sera aussi l’occasion de prendre le temps d’identifier les acteurs du marché de l’art à l’échelle locale et d’expliquer leur fonctionnement.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 23 mars 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Mairie de Caudéran, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux

Intervenante : Maylis Doucet, Guide digitale des lieux d’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET // les chemins du street art et du graffiti : de saint-pierre à Ravezies // Dimanche 2 avril 2017 à 15h

Cette visite est complète !!

On observe actuellement un engouement pour l’Art urbain, que ce soit à l’échelle municipale avec le lancement de la Saison Street art ou à l’échelle nationale et internationale, avec notamment la création d’une section Street art en 2015 pour le Grand Prix de Rome décerné par la Villa Médicis.

Nous commencerons notre parcours par le quartier Saint Pierre où nous découvrirons la variété des techniques employées par les “street artistes” : collage de papier, de reliefs en bois ou en plâtre , pochoirs. Ensuite, nous nous rendrons au quartier des Chartrons pour observer les fresques proposées par l’association “Pôle Magnetic” à travers son projet intitule “Le MUR”. Puis, nous poursuivrons notre promenade urbaine avec la découverte d’un autre dispositif artistique mis en place par cette association dans le cadre de la saison “Street art” initiée par la Ville de Bordeaux : « Correspondances ». Enfin, nous nous rendrons jusqu’au cœur du Grand Parc, pour achever notre balade à la place Ravezies. Nous aborderons tour à tour le travail des collectifs tells que Pôle Magnétic, Monkey bird crew, Said Dokins, Rouge, Spaik, Cix, ou encore Collectif 3GC.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto balade vélo  Dimanche 2 avril à 15h – Balade à vélo (vélos non fournis)

Lieu de rendez-vous : Place du Palais, 33000 Bordeaux

Intervenante : Céline Lalau, médiatrice culturelle

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

[JEP 2016] Les Visites flash Tout Art Faire/Artothem

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine sur le thème « Patrimoine et citoyenneté », Tout Art Faire vous propose de découvrir l’histoire de 5 monuments bordelais aux côtés des étudiants en histoire de l’art de l’association Artothem et des guides de Tout Art Faire.

Le Monument aux Girondins
Samedi 17 septembre à 11h00
Dimanche 18 septembre à 11h00 (en partenariat avec Le Festin) et à 15h

L’Eglise Orthodoxe Saint-Joseph (par Maria Paleolog, historienne de l’art) – 56-60, rue Paul Louis Lande
Samedi 17 septembre à 10h00, 11h00 et 14h00

La Maison Cantonale – 20, rue du Châteauneuf 33100 Bordeaux
Samedi 17 septembre à 15h00

La Place de la République – Devant la Cour d’Appel
Dimanche 18 septembre à 11h00

Les hôtels institutionnels de Mériadeck – Square André Lhôte (Station Vcub)
Dimanche 18 septembre à 15h00

Toutes les visites proposées sont gratuites.

[JEP 2016] Patrimoine menacé au Proche-Orient // Dimanche 18 septembre 2016 à 16h

Le patrimoine historique et archéologique du Proche-Orient se trouve aujourd’hui menacé de disparition. Cette région, qui pourtant possède des richesses archéologiques innombrables, est dans une situation de conflit où la sauvegarde et la conservation de son patrimoine ne sont pas une priorité. Les archéologues, les responsables de musées et les amoureux du patrimoine oriental s’insurgent contre les destructions massives de vestiges multiséculaires, témoins de la splendeur des anciennes cités de Mésopotamie. La première conséquence est la perte irrémédiable pour l’humanité de cet héritage culturel commun. Devant la destruction de sites historiques, il est impossible de ne pas s’inquiéter, moins pour l’intégrité physique d’un patrimoine de l’humanité, que pour la survie de la valeur morale que représente en elle-même la défense de ce patrimoine.

Récemment, la destruction de la cité antique de Palmyre en Syrie, classée au patrimoine mondial de l’humanité, ou le saccage du musée de Mossoul en Irak, alertent la coalition internationale sur le besoin d’agir pour la préservation de cet héritage.

Au travers d’un tour d’horizon des différents sites archéologiques, monuments et musées, nous dresserons le portrait des milles et une merveille perdues ou détruites. Nous suivrons l’histoire des taureaux androcéphales, de la Dame d’Uruk, des trésors de Nimrud et des divers biens culturels victimes des fouilles illégales, de vandalisme, ou de pillage comme au musée de Bagdad en 2003, qui nous amèneront de l’antique Proche-Orient au marché de l’art international. Du trafic des antiquités aux musées d’origine, où nous mènent les campagnes de récupération d’objets volés ? Dans quel contexte les biens culturels endommagés ou pillés sont-ils restitués et comment retrouvent-ils leur place ?

Enfin, nous essayerons de savoir comment réagissent l’Unesco, la communauté internationale et les forces gouvernementales présentes ; De quels moyens disposent-ils ? Et, comment préserver et défendre ce qui reste pour la mémoire collective, pour l’histoire, pour l’identité et l’âme des nations ?

Conférence organisée en partenariat avec le Bouclier Bleu, section Atlantique.

banner-site bouclier bleu

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Dimanche 18 septembre 2016 de 16h à 17h30

Lieu de rendez-vous : Auditorium du Musée d’Aquitaine, 20 cours Pasteur, 33 000 Bordeaux

Intervenante : Sarah Pelloquin, historienne de l’art

Tarifs : GRATUIT

 

Les châteaux de Roumanie // Jeudi 1er décembre à 19h

Les châteaux de Roumanie témoignent de l’histoire mouvementée de ce pays où guerres, révolutions, changements de régime ont laissé leur empreinte. Beaucoup de ces châteaux sont tombés en ruines, d’autres ont été utilisés par le régime communiste, qui a chassé leurs propriétaires, comme sièges de l’administration des communes ou en hôpitaux psychiatriques. Dans les cas les plus heureux, ils sont devenus des musées tels que le château Peles à Sinaia ou le château des Corvins à Hunedoara.

En plus de de l’évocation de l’histoire nationale, ces châteaux nous racontent les récits des vies, non moins agitées, de leurs occupants. Des légendes, des histoires de fantômes ou de vampires leurs sont associées. Héros de roman et de films de fiction, Dracula aurait ainsi siégé dans un château de Transylvanie, que nous allons découvrir ensemble.

Du point de vue architectural, les châteaux de Roumanie illustrent tous les styles qui se sont succédés sur son territoire, depuis l’époque gothique (château des Corvins à Hunedoara) jusqu’au XIXe siècle, illustré par le néoclassicisme du château royal de Savârsin ou le néogothique du château Sturdza de Miclauseni, en passant par la Renaissance et le Baroque. Le début du XXe siècle sera illustré par des édifices de style néo-roumain dont le château du prince Cantacuzino de Busteni fournit un des plus beaux exemples.

flag_of_romania-svgConférence programmée à l’occasion de fête nationale de Roumanie

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 1er décembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Babylone : mythe et réalité // Jeudi 8 décembre 2016 à 19h

Dans l’Antiquité, les arts consacrent la Mésopotamie comme « berceau des civilisation », à la fois lieu d’invention de l’écriture, de la révélation divine et d’une culture rayonnante. Située sur les rives de l’Euphrate, en Irak, la cité de Babylone, née il y a près de 5000 ans, en était le cœur spirituel et intellectuel. Disparue 2000 ans plus tard, elle fut finalement redécouverte à l’orée du XXe siècle. Elle a fasciné des générations entières d’archéologues et d’historiens, évoquant dans la conscience de tout un chacun une splendeur mythique.

Le prestige de Babylone, était incomparable aux yeux de ses contemporains. Les auteurs grecs de l’antiquité la décrivent et amplifient la renommée de la ville, transformant l’histoire en légende. Elle était le centre cosmique et le symbole de l’harmonie du monde, née de la puissance de son dieu Marduk. Son aspect monumental et la vie de ses habitants furent rythmés par les grands règnes de l’histoire du Proche-Orient ancien. D’Hammurabi à Alexandre le Grand, chaque souverain voulut la conquérir et y laisser son empreinte. La cité fut enviée et crainte, admirée et honnie. Mille fois détruite et rebâtie, Babylone est successivement dévastée par les Hittites de Turquie et par les Assyriens qui occupent la Mésopotamie du VIIIe au VIIe siècle. Plus tard, c’est le roi Nabuchodonosor II qui la restaure. Même reconstruite par Saddam Hussein, Babylone reste aujourd’hui une légende, toujours fantasmée dans les représentations multiples qui en ont été faites : la Tour de Babel, Nabuchodonosor ou Sémiramis, la légende des jardins suspendus, les récits d’Hérodote…

Cette conférence propose de se rappeler l’histoire d’une cité aussi fascinante que peu connue, depuis ses origines jusqu’à sa chute. Seront évoqués le rayonnement et les étapes fondatrices de la ville antique ; et comment la Babylone imaginaire prend son origine dans cette réalité historique.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 8 décembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Sarah Pelloquin, mosaïste, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Programme TOUT ART FAIRE // Janvier-Juillet 2016

L’association Tout Art Faire a le plaisir de vous faire découvrir son nouveau programme culturel Janvier-Juillet 2016 !

Au programme pour l’année 2016, un cycle de cours-découverte sur l’animal dans l’art, des conférences allant de Dada à Pablo Picasso ou le vin et la cuisine romaine, des visites inédites à Lormont, de la Piscine de Bègles et sur les statues dans Bordeaux  et le retour de nos visites à succès aux Chartrons, Bacalan et By Night dans les rues de Bordeaux, ainsi que nos désormais habituels afterwork-patrimoine !

1

Feuilletez et téléchargez le programme
Janvier – Juillet 2016 ci-dessous :

Lien direct de téléchargement ici (version PDF 1,5 Mo)
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 

[RENDEZ-VOUS AUX JARDINS 2016] Le Parc bordelais // Samedi 4 juin à 16h

Le parc bordelais embellit la ville de Bordeaux depuis son inauguration en 1888. C’est une des créations majeures d’Eugène Bühler et de son frère Denis, qui ont réalisé nombre de jardins en France au XIXe siècle. Tous deux ont su imposer leur style dans l’art des jardins paysagers de leur temps. En quoi consiste leur originalité ? Vous pouvez l’apprendre au cours de la visite de ce parc dont le charme est donné par le grand nombre d’arbres centenaires, et surtout par sa conception harmonieuse.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 4 juin 2016 de 16h00 à 17h30

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée de l’avenue Carnot.

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : GRATUIT

Réservation obligatoire : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

L’animal dans l’art du XXème siècle // Mardi 7 juin 2016 à 19h

« D’après William-Henry Hudson, « malgré tout ce que l’on nous a appris, on est parfois forcé de reconnaître que l’homme est un peu inférieur à la bête ». Sans commenter cette réflexion métaphysique, force est de reconnaitre que l’animal traverse les cosmogonies artistiques du XXème siècle. Qu’il s’agisse des volailles et des bœufs écorchés de Chaïm Soutine, qu’il s’agisse des aigles et autres oiseaux peints à l’envers de Georg Baselitz, qu’il s’agisse des taureaux de Picasso ou des araignées monstrueuses de Louise Bourgeois, enfin des cochons tatoués de Wim Delvoye ou des animaux formolés de Damien Hirst. Il semble que l’animal constitue le sujet de nombre d’allégories et de métaphores, mais également de  fantasmes artistiques. Selon Claude Lévi-Strauss au sujet du rapport de l’homme avec les autres espèces vivantes: « le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vies ».

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 7 juin 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 10€ pour les non adhérents // 8€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Crédit photographique : Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 1991