Archives par mot-clé : elody poisson

Les villas gallo-romaines en Gironde // mardi 31 janvier 2017 à 19h

Les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule sont essentiellement connues par leurs différentes phases de constructions pendant l’Antiquité. La plupart des études montrent que ces villas étaient considérées comme un « pur produit » de la culture romaine.

Mais de nouvelles publications mettent en évidence un intérêt pour la période qui précède, et celle qui succède à l’ère gallo-romaine. Cet intérêt pour les périodes de transition que la prégnance de l’Antiquité et le conflit médiéviste ont relégué au second plan vont être mis à l’honneur ici.

Cette conférence propose de faire découvrir les villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule à travers un nouvel aspect, en faisant la lumière en particulier sur les différentes périodes de transitions architecturales. Il s’agit de mettre en avant les nombreuses transformations liées aux passages des différentes ères historiques et culturelles, afin de dissiper cette césure des périodes historiques enseignées et délimitées de manière trop stricte, et de de façon à appréhender de manière plus globale le phénomène des villas gallo-romaines du Sud-Ouest de la Gaule.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 31 janvier 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Elody Poisson, Historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

EGYPTOMANIE // Jeudi 4 mai 2017 à 19h

L’Egyptomanie s’inspire de sources multiples : des originaux antiques d’une part, qui seront recopiés, selon les époques, à partir de sources plus ou moins exactes et à leur tour plus ou moins adaptées (relations des voyageurs, croquis des explorateurs, ouvrages documentaires et scientifiques issus des recherches archéologiques d’égyptologues, etc). D’autre part, elle est issue des formes nées de réalisations égyptisantes antérieures, de l’époque romaine à nos jours.

Très souvent, l’égyptomanie se nourrit d’elle-même, et engendre ainsi de nouvelles formes et de nouvelles créations « égyptisantes ». Dans les deux cas, l’égyptomanie peut être l’émanation de sources anciennes ou inexactes, et manifester ainsi des décalages par rapport à l’actualité et à la réalité archéologiques. L’égyptomanie se réalise donc à travers deux types de créations, elles-mêmes souvent difficiles à distinguer. L’égyptologue Jean-Marcel Humbert en propose une définition, complète et complexe : l’égyptomanie résulte à la fois du style « néo-égyptien », qui correspond à une sorte de « résurrection de l’art égyptien ancien et un réemploi dans un autre cadre des thèmes de cet art », et le style « néo-égyptisant », qui consiste en une « réutilisation et une adaptation des formes nées d’une égyptomanie antérieure ».  A travers l’exploration de l’art de la sculpture, particulièrement touché par la vogue « égyptomaniaque », cette conférence a pour objectif de découvrir cette forme d’art bien méconnue, car souvent non considérée comme un style à part entière.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 4 mai 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Mairie de Caudéran, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Bordeaux XIXe siècle // dimanche 2 juillet 2017 à 17h

L’art du XIXe siècle est souvent mal accepté par ceux qui apprécient le classique, et ignoré de ceux qui aiment les audaces du monde contemporain. Pourtant, Bordeaux à la fin du XVIIIe siècle est une cité inachevée où de somptueux ensembles classiques côtoient des noyaux vétustes.

Des architectes, tels que Deschamps, Combes, Durand, Burguet, Thiac, et Lafargue, vont enrichir ce Bordeaux du XVIIIe siècle grâce à différentes démarches, en adaptant leurs ambitions aux besoins de cette grande ville de province ainsi qu’à la culture des commanditaires. Les productions seront également le reflet des changements politiques de cette période qui nous plongeront dans l’histoire de la ville.

A travers cette visite des monuments comme les Quinconces,  les allées Tourny, le pont de pierre ou le Théâtre-Français ainsi que l’architecture domestique, nous verrons la création d’un urbanisme efficace et l’utilisation d’une architecture diversifiée. Nous verrons ainsi un XIXe siècle qui à fait de Bordeaux une ville surprenante variée et moderne, et qui pourtant reste énormément dans l’ombre.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Dimanche 2 juillet à 17h – balade à pied

Lieu de rendez-vous : Place Lainé, coté Quai, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52.