Archives par mot-clé : goya

Tombes et mausolées remarquables du cimetière de la Chartreuse | Lundi 30 novembre à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Pas besoin d’aller jusqu’au Père Lachaise à Paris pour ressentir les effluves mortuaires et les éthers d’autres mondes. Le cimetière de la Chartreuse, à Bordeaux, a été l’un des plus grands de France jusqu’au début du XXème siècle et recèle ses parts de mystères…des tombes de musiciens, d’hommes de lettre, d’artistes …

Certains de ses monuments aux morts sont des mausolées de premier intérêt comme celui du tombeau Catherineau et de sa célèbre faucheuse…d’autres sont des sarcophages, des pyramides et d’autres encore des Mausolées dédiés à l’amour comme celui de la famille Marmiche. Des tombes prestigieuses comme celle de Flora Tristan ou comme le cénotaphe de Goya ponctueront notre visite de même que les nombreux crucifix, signe de croix et sculpture symbolistes, tel que le fameux mausolée Crozatier, qui s’égrènent tout du long de cette belle Nécropole. Une des plus grandes de France et une des moins connue paradoxalement.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Lundi 30 novembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide conférencier

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

COMPLET ! Le cimetière de la Chartreuse // Dimanche 30 juin 2019 à 15h

Pas besoin d’aller jusqu’au Père Lachaise à Paris pour ressentir les effluves mortuaires et les éthers d’autres mondes. Le cimetière de la Chartreuse, à Bordeaux, a été l’un des plus grands de France jusqu’au début du XXème siècle et recèle ses parts de mystères…des tombes de musiciens, d’hommes de lettre, d’artistes …

Certains de ses monuments aux morts sont des mausolées de premier intérêt comme celui du tombeau Catherineau et de sa célèbre faucheuse…d’autres sont des sarcophages, des pyramides et d’autres encore des Mausolées dédiés à l’amour comme celui de la famille Marmiche. Des tombes prestigieuses comme celle de Flora Tristan ou comme le cénotaphe de Goya ponctueront notre visite de même que les nombreux crucifix, signe de croix et sculpture symbolistes, tel que le fameux mausolée Crozatier, qui s’égrènent tout du long de cette belle Nécropole. Une des plus grandes de France et une des moins connue paradoxalement.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

   Dimanche 30 juin 2019 , de 15h à 16h30 (Présence obligatoire 15min en avance)

Lieu de rendez-vous : 180 rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien et guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

C’est complet ! Inscrivez-vous sur liste d’attente par mail à contact@toutartfaire.com

Scandales érotiques de l’art // Lundi 29 octobre 2018 à 19h

Ce que l’on juge aujourd’hui être un « classique » de l’art  a pour beaucoup provoqué des critiques au moment de sa réalisation. Le cas de l’art qualifié d’érotisme est sans doute celui qui en a cumulé le plus.

Mais comment comprendre un scandale reposant sur le désir et la sexualité dans l’art ? Pour se faire, il faut déjà comprendre la société dans laquelle l’œuvre a vu le jour. Religion, tendance moraliste, idéalisation des corps, ou encore censure, il nous est parfois difficile de cerner à quel point l’art érotique peut engendrer de violentes critiques du temps de l’artiste.
Et pourtant les exemples sont nombreux et cela dans toutes les époques de l’histoire de l’art ! Titien, Manet, Courbet, et plus récemment Larry Clark, Orlan, ou encore McCarthy, ils n’ont de cesse de jouer avec ce thème trouble mettant en scène les corps et la sexualité sur fond de transgression et d’interdit.

A travers quelques exemples d’œuvres d’art célèbres et d’autres qui le sont beaucoup moins, cet afterwork dévoilera les origines de ces scandales.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 29 octobre  2018 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Mota Manutention, 13 rue de la Manutention, 1er étage, 33000 Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Gratuit

Réservations en ligne ici

Goya à Bordeaux // Jeudi 3 novembre 2016 à 19h

C’est un géant de la peinture qui s’échoue à Bordeaux en 1824. Alors qu’il ne lui reste que quelques quatre années à vivre, Francisco de Goya (1746-1828) s’évertue à croquer les instants de la vie quotidienne bordelaise. Sur son œuvre, les avis divergent : peintre néo-classique ou moderne ? Goya reste néanmoins ce « monstre de peinture » qui fit la liaison entre 18ème et 19ème siècle.

Spectacles de tauromachie, scènes de chasse, scènes de genre montrant la population aristocratique espagnole s’ébrouant innocemment : qu’il s’agisse d’illustrer les curiosités d’une époque, comme une montgolfière dans un ciel azur.

Chez Goya, l’insolite, le monumental, l’universel sont les adjectifs d’une œuvre singulière. L’artiste décrit les atrocités de la guerre, avec un regard acéré toujours d’actualité, où il nous montre l’innocence frappée en son cœur dans l’universel « Tres de Mayo » de 1814, il nous présente les curiosités d’une pensée magique perturbée, telles que les scènes de Sabbat, de sorcellerie, ou des géants implacables sortis d’un âge obscur.

Qu’il s’agisse des montreurs de serpents Bordelais ou autres vieillards, Goya reste ce géant de la peinture qui nous interpelle avec une œuvre iconoclaste, si inaccessible et pourtant si proche de nous.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 3 novembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Mairie de Caudéran, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52