Archives par mot-clé : Guggenheim

COMPLET / L’architecture des musées contemporains // Lundi 26 mars 2018 à 19h

Cet événement est désormais complet !

Vitrine de la puissance princière et outil pédagogique, qu’est-ce qu’un musée aujourd’hui ? quel rôle donne-t- on à l’architecture et à son bâtiment ?

La mode des musées fut aussi utilisée à des fins politiques. Louis-Philippe, par exemple, fait de Versailles un Musée de l’Histoire de France. Vers les débuts du 20e siècle, architectes et conservateurs s’interrogent sur les fonctions et le public du musée.

Pour Le Corbusier, le musée doit être « une machine à conserver et à
exposer des œuvres d’art ». Le Centre Pompidou de Renzo Piano, Richard Rogers et Peter Rice répond à cette attente. Les leçons dispensées par l’école du Bauhaus à Weimar avec Gropius vont « abattre la barrière qui sépare l’œuvre de la collectivité locale ». Une ère nouvelle se fait jour avec le Musée Guggenheim de New York de
Frank Lloyd Wright (1956). Il inaugure une suite de bâtiments iconiques, dont l’enveloppe devient à son tour une œuvre d’art. En 1997, le Guggenheim de Bilbao de Frank Gehry entérine cette position muséographique. Le Louvre Lens, le Centre Pompidou Metz apportent la démonstration inverse en se mettant au service des
collections pour une plus grande accessibilité du public.

Aujourd’hui signés par les plus grand architectes, les musées sont plus que jamais devenus des marques, symboles de prestige au cœur d’enjeux politiques et économiques. Le musée est-il encore un « mal nécessaire »… ?

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 26 mars 2018 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Le Zig-Zag, 73 cours de l’Argonne, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Réservations en ligne ici

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Louise Bourgeois // Mardi 27 janvier 2015 à 19h

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Louise Bourgeois

 

Mardi 27 janvier 2015 de 19h à 20h30 par Nicolas Bulf, artiste plasticien

C’est à l’âge de 27 ans que louise part s’installer aux états unis pour suivre son mari historien d’art Américain. Des années trente aux années 70, elle restera une artiste confidentielle et c’est durant les années 80 que le marché de l’art et les institutions commenceront a s’intéresser à cette artiste surréaliste. Son univers oscille dangereusement au milieu des araignées gigantesques appelées « maman », aux « arc of hysteria » où elle nous présente d’étranges corps en lévitation ou encore à ses étranges morceaux d’anatomie présentée comme existants autonomes.

NGC_MamanLouise Bourgeois – Maman (National Gallery of Canada)

 

Louise Bourgeois reste l’héritière d’une certaine sculpture , ses œuvres sur « les mains » nous rappellent les études de Rodin ou de Camille Claudel et l’on sent une filiation classique s’établir entre le 19eme siècle et le 20eme. Paradoxalement ses travaux privés de socle où elle investie le tissu, le plastique et d’autres matériaux modernes nous rappelle certaines avant gardes proches de nous. Louise bourgeois, qui a traversé le siècle, est sans doute tout ceci à la fois. Un grand sculpteur dorénavant classique et une moderniste qui a poussé les explorations plastiques des matériaux et des échelles comme si, sans cesse elle questionnait son propre travail en se réinventant continuellement.

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif :
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook