Archives par mot-clé : Jalles Solidarité

Electrik’art

Depuis 2011, l’association Tout Art Faire participe à une action d’insertion sociale locale, nommée Electrik’art,  en y apportant son expertise dans le domaine culturel et artistique.

ELECTRIK’ART est une action financée par le Fonds de Solidarité Européen et se situe dans le cadre de l’accompagnement renforcée des participants du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE TECHNOWEST).

Cette action s’adresse à des personnes qui ont des difficultés à trouver un emploi (personnes sans emploi depuis plusieurs années, bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée, femmes seules avec enfants, jeunes sans qualification et sans expérience, personnes isolées, gens du voyage, personnes ayant des problèmes de mobilité…)

Cette action expérimentale « Electrik’Art » a débuté en juillet 2011 et se poursuit actuellement jusqu’en 2013.

L’objectif de ce projet social est l’insertion par la mise à disposition, la professionnalisation des compétences, l’aide au règlement des difficultés, le soutien à l’élaboration des projets, la rupture de l’isolement et la valorisation de l’image des participants.

Cette action donne aux participants la possibilité de signer un contrat de travail à temps partiel d’une durée de six mois. Ce contrat tripartite, entre le PLIE les associations intermédiaires Mérignac Association Service et Jalles Solidarités et le salarié, met le participant à disposition de la structure qui l’accueille.

Les salariés, un groupe de 12 personnes, ont pour mission l’embellissement des transformateurs ERDF des communes de la zone TECNHOWEST (Mérignac, St Médard, le Haillan…). C’est dans ce cadre que l’association Tout Art Faire intervient : elle propose aux associations intermédiaires l’intervention de médiateurs, d’artistes, de graphistes ou de plasticiens, qui aident à la mise en œuvre et à la réalisation de ce projet.

Cette dimension est novatrice, car elle permet d’une part aux participants d’aborder leur insertion professionnelle sous un nouvel aspect (culturel, artistique…) et d’autre part de proposer aux communes des œuvres uniques sur l’ensemble des transformateurs ERDF des communes précitées.

Les salariés sont sensibilisés à leur environnement par une visite guidée, culturelle (exposition, musée) ou patrimoniale (découverte de la ville). Puis, dans le cadre des ateliers, ils proposent leurs idées qui seront réalisées grâce à un encadrement technique et socioprofessionnel. La conduite de chaque projet leur fait prendre conscience des méthodologies d’élaboration à appliquer d’abord dans leur activité professionnelle, puis dans leur projet d’insertion durable.

C’est une action particulièrement valorisante puisque les participants contribuent directement à l’embellissement des quartiers par leur intervention sur des transformateurs ERDF. Le volet artistique du projet est aussi un véritable facteur de redynamisation.

L’importante implication des salariés, des structures d’accueil, du PLIE et des communes a permis d’obtenir des résultats significatifs au niveau des réalisations artistiques et au niveau de l’insertion professionnelle durable des participants.

La satisfaction de l’ensemble des partenaires a donné lieu à plusieurs renouvellements de convention avec l’association Tout Art Faire dont le projet associatif s’intègre parfaitement dans le cadre du projet global.

Tout Art Faire a ainsi proposé des visites de découverte, avec Laetitia Bélanger, et des ateliers de pratique artistique : mosaïque avec Emma Simon, et trompe-l’œil avec Florian Delvincourt.