Archives par mot-clé : jardin

Le symbolisme des jardins // samedi 21 janvier 2017 à 10h

Le jardin est le symbole du paradis terrestre, mais aussi celui du paradis céleste. Le paradis terrestre de la genèse est un jardin. La nostalgie du jardin du paradis aurait-il poussé les hommes à créer un art des jardins ? Le jardin est aussi le symbole de la puissance de l’homme, de son pouvoir sur une nature qu’il veut maîtriser. Symbole de la culture opposée à la nature sauvage, le jardin s’oppose à la forêt pleine de dangers.

Dans l’Extrême Orient le jardin est le résumé de l’ordre cosmique, c’est le monde en petit. Dans les civilisations amérindiennes le jardin était aussi conçu comme un résumé de l’univers.

Jardins sacrés ou jardin de plaisance, les jardins cachent aussi des symboles. A nous de les découvrir !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Samedi 21 janvier 2017 de 10h à 12h

Lieu de rendez-vous : Maison du Jardinier, Parc Rivière, rue de Rivière, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Gratuit

Réservations : maisondujardinier@mairie-bordeaux.fr / 05.56.43.28.90.

Les jardins bordelais : passé et présent // mardi 13 juin 2017 à 19h

Bordeaux compte environ 20m2 d’espace verts par habitant. C’est plus que les recommandations de l’OMS qui fixe à 12m2 le nécessaire de verdure en ville. Bordeaux est vraiment une « ville verte ». Jardins partagés ou jardins botaniques, espaces verts, squares arborés, jardins privés ou publics forment un patrimoine végétal d’une grande richesse. Nous vous proposons un voyage agréable à travers le temps et l’espace dans ces jardins du passé et du présent bordelais.

Dans cet ensemble vert, les jardins historiques occupent une place à part car ils témoignent non seulement de l’actuel engouement pour les jardins, mais aussi d’un passé, d’un style, des mentalités spécifiques à chaque époque. La réhabilitation d’un grand nombre de jardins anciens à travers une vision contemporaine prouve que le respect des valeurs du passé est en harmonie avec les besoins de nos contemporains. Le « ré-enchantement » du jardin de Majolan est un bel exemple dans ce sens.

Le style des jardins change selon le goût de chaque époque et reflète en même temps l’intérêt que la société porte à la science ou aux problèmes sociaux, aux loisirs, à l’hygiène, aux végétaux qui deviennent par la suite des marqueurs de leurs temps.

Ainsi le jardin devient au cours du temps une « bourse de soir », ou lieu d’expériences aéronautiques. Il est difficile d’imaginer que le Parc bordelais d’aujourd’hui a abrité à ses débuts à la fin du 19 e siècle, une ménagerie, un « palais des singes » ou que le jardin public de Bordeaux était à son origine un jardin « à la française » avant de devenir le jardin paysager que l’on fréquente aujourd’hui. Qui se rappelle l’emplacement du jardin des Dames de la foi et ce qu’il est devenu ? Combien d’entre nous savent qu’il y a un beau jardin japonais dans Bordeaux ?

Heureusement les archives fournissent nombre de documents qui aident à reconstituer, non sans une certaine nostalgie, le riche passé des jardins de Bordeaux et de ses alentours, de vrais lieux de mémoire mais aussi de détente, de découverte, de plaisirs esthétiques.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 13 juin 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Les jardins de Bordeaux : Le parc Rivière // samedi 29 juillet 2017 à 17h

Pour célébrer l’arrivée de la LGV, le 2 juillet prochain, la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole ont imaginé « Paysages Bordeaux 2017 », une saison culturelle qui prends appui sur les grands opérateurs du territoire et sur l’agenda local (Saison street-art #2, l’Eté métropolitain #6, Ocean Climax Festival, la 7ème biennale architecture-urbanisme-design AGORA, le FAB #2…).

Tout Art Faire dans une approche plus patrimoniale se joint à cette saison en organisant quelques événements mettant en valeur la gare et les réseaux de transports en commun liés à la mobilité, sans oublier les espaces naturels afin de cerner et présenter au public bordelais son paysage du quotidien, qu’il soit urbain ou paysager.

Visite-guidée > Les jardins de Bordeaux : Le Parc Rivière

Moins connu que le Jardin Public ou le Parc Bordelais, le « bois Rivière » est une oasis de calme en pleine ville. Il a été conçu dans le style paysager à la mode au XIXe siècle en Gironde, pour les jardins des demeures privées. Le plan montre une vaste pelouse
centrale, entourée de bosquets d’arbres de différentes essences. Des allées sinueuses font le tour du parc et permettent de découvrir de belles vues vers le château en ruines, qui confère un
caractère romantique au jardin.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée Samedi 29 juillet à 17h

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée rue Mandron, 33000 Bordeaux

Intervenant : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Le Parc bordelais // Dimanche 21 août 2016 à 17h30

Le parc  bordelais embellit la ville de Bordeaux depuis 1888 lorsqu’il fut inauguré. Il constitue une des créations majeures d’Eugène Bühler. Avec son frère Denis, Eugène Bühler a réalisé nombre de jardins en France au XIXe siècle. Tous deux ont su imposer leur style dans l’art des jardins paysagers de leur temps. En quoi consiste leur originalité ? Vous pouvez l’apprendre au cours de la visite de ce parc dont le charme est donné par le grand nombre d’arbres centenaires, mais surtout par sa conception harmonieuse.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 21 août 2016 de 17h30 à 19h00

Lieu de rendez-vous : Devant l’entrée de l’avenue Carnot

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Visite du Parc Rivière dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

Visite du Parc Rivière – dimanche 25 mai 2014 de 15h à 17h

par Maria Paleolog, historienne de l‘art

Il vous est proposé en option, un atelier carnet de croquis en plein air avec Julie Blaquié illustratrice-graphiste

http://www.juliebulle.com/

Le parc Rivière offre à ses visiteurs non seulement un cadre agréable pour différentes activités : repos, promenade, lecture, jeux, mais aussi grâce à ses dotations la possibilité de découvrir de nombreuses espèces végétales.

Créé à la fin du XIXe siècle comme un jardin d’ornement d’une habitation bourgeoise, le parc a du charme malgré ses dimensions réduites. Quelques « fabriques » ponctuent le paysage et lui donnent un air vaguement romantique. Possibilité de suivre durant la visite un atelier Vous pourrez, lors de cette visite, vous exercer au dessin et réaliser votre propre carnet de croquis avec Julie Blaquié, illustratrice-graphiste.

Lieu : Parc Rivière, rue Camille Godard, 33000 Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Prix 5€ / 3€ adhérents / gratuit : scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Option atelier de dessin + 20€/personne

L’art des jardins, I : l’Italie

2 avril et le 6 avril 2012 : Les jardins d’Italie, par Maria Paleolog


L’histoire de l’art des jardins italiens remonte à l’Antiquité. Rome a connu le jardin privé mais aussi le parc public au service de ses citoyens. De même  ici, en Italie pour la première fois, on fait la distinction entre verger, potager et jardin d’ornement, véritable synthèse de l’élément végétal avec la sculpture et l’architecture. Il ne faut pas confondre l’histoire du jardin en Italie et le « jardin à l’italienne ». Quelle est cette différence ?

Date et horaires : mardi 2 avril à 19h00, à l’Athénée Municipal, et samedi 6 avril à 11h00, salle des Serrages, 72 rue Emile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 pers)

L’art des jardins, II : la France

16 et 20 avril 2013 : les jardins en France, par Maria Paleolog


L’âge d’or du jardin français est le XVIIe siècle, lorsque est né le jardin « à la française » qui deviendra un des modèles les plus répandu en Europe, à côté du jardin anglais. Mais avant il y a eu le jardin médiéval, espace à la fois symbolique et utile. Nous ne le connaissons que par les miniatures et les descriptions qui permettent aujourd’hui des reconstitutions assez fidèles.

Date et horaires : mardi 16 avril à 19h00, Athénée municipal, et samedi 20 avril, 11h00, salle des Serrages, 72 rue Émile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 personnes)

L’art des jardins, III : l’Angleterre

le 14 et le 18 mai 2013 : les jardins d’Angleterre par Maria Paleolog

Avec ses allées sinueuses et une végétation apparemment  libre, le jardin anglais s’oppose sur le plan stylistique au jardin « à la française ». De plus, il réunit temples antiques, pagodes et autres « fabriques » exotiques en invitant à la découverte romantique du « temps qui passe ». A la même époque, la peinture, elle aussi, se penche sur le paysage, qui devient un « état d’âme » et un des genres de prédilection de l’art anglais. Y a-t-il des liens entre les deux ? Et dans quel sens les influences ont-elles eu lieu ?

Date et horaires : mardi 14 mai à 19h00, à l’Athénée municipal, et samedi 18 mai à 11h00, salle des Serrages, 72 rue Émile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 personnes)

L’art des jardins, IV : l’Allemagne

28 mai et le 1er juin 2013 : les jardins d’Allemagne, par Maria Paleolog


Existe-t-il un jardin allemand, ou bien celui-ci est-il le résultat hybride des deux grands modèles, français et anglais ? Cette question se pose à propos de tous les jardins de l’Europe en dehors de la France et de l’Angleterre. Qu’y a-t-il d’original dans les jardins de Potsdam, ou dans le parc du château de Charlottenburg à Berlin ou dans les fameux parcs de Munich ou de Cologne ?

Date et horaires : mardi 28 mai à 19h00, à l’Athénée Père Joseph Wresinski et samedi 1er juin à la salle des Serrages, 72 rue Émile Fourcand

Accès handicapé : oui

Tarifs : 10 € non-adhérent, 7 € adhérent, gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi

Modalités de réservation/ Renseignements : contact@toufartfaire.com

06.82.18.73.46

Réservation obligatoire (limité à 20 personnes)

Rendez-vous aux jardins : 1er et 2 juin 2013

Tout Art Faire participe pour la première fois à la manifestation nationale des Rendez-vous aux jardins et propose de découvrir deux jardins emblématiques de la Communauté Urbaine de Bordeaux, le jardin public de Bordeaux, et le Parc de Majolan à Blanquefort, en compagnie de Maria Paleolog, historienne de l’art spécialiste de l’art des jardins.

Le jardin public : le samedi 1er  juin à 15h00

Lieu de mémoire, jardin de plaisir et jardin didactique, le jardin public actuel est une création du XIXe siècle. Il fut d’abord un jardin « à la française » de style Le Nôtre, lié à l’activité de l’architecte Jacques Ange Gabriel à Bordeaux. Son histoire est en effet étroitement liée à celle de la ville

Lieu de rendez-vous : entrée principale, cours Clemenceau

Le Parc de Majolan, à Blanquefort, le dimanche 2 juin à 15h00

Le parc de Majolan labellisé depuis 2010 jardin remarquable a été créé à la fin du XIXe siècle par l’architecte paysagiste Le Breton (auteur entre autres du parc Bourran à Mérignac).

Le style romantique à la mode à cette époque reste encore visible dans ce jardin de 20 hectares, réhabilité et « réenchanté »  en 2008. En dehors du travail de restauration, l’architecte Fabien Pédelaborde, la paysagiste Graziella Barsacq et la mosaïste Danielle Justes ont aussi apporté une touche personnelle et moderne. Le résultat : une création surprenante, à la fois poétique et ludique, où le nouveau côtoie l’ancien sans se heurter, en une parfaite harmonie.

Lieu de rendez-vous : entrée principale

Tarif : gratuit

Modalités de réservation/ Renseignements : toufartfaire@gmail.com

06.82.18.73.46

Réservation conseillée