Archives par mot-clé : Jonathan Renier

Visioconférence | L’architecture des cabanes | Jeudi 15 décembre

De tout temps, l’homme a su se construire un habitat. En observant diverses cabanes et leurs évolutions, on peut y découvrir l’assimilation progressive des notions de construction au fil des générations. Si la cabane peut être creusée, construite avec les matériaux de son environnement, mais aussi perchée ou flottante, son utilisation, elle, a évolué avec le temps et notre société. La cabane qui servait de refuge de chasse a ainsi progressivement disparu. Tandis qu’elle représente un idéal d’isolement et de retour aux sources, elle est devenue pour de nombreux architectes un moyen d’expérimenter des « Folies » des bois qui sont parfois bien éloignées de notre chère cabane d’enfance…

Illustration : Kekkilä Garden Shed Avanto Architects

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents 2022 et réservées à eux. Si vous n’avez pas adhéré en 2022 et souhaitez suivre cette conférence, vous pouvez adhérer pour le cycle ici.

Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 30-40 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.

picto conférence

Jeudi 15 décembre 2022 de 19h à 19h45

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Afterwork | Mériadeck | Lundi 28 février 2022

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Résumé à venir

Des marécages au grand ensemble urbain, le quartier Mériadeck a su opérer de grandes mutations pour se métamorphoser en une zone urbaine riche en vocabulaire architectural.

Placé à l’ouest de la cathédrale Saint-André, il doit son nom à Ferdinand Maximilien Mériadec (1738 à 1813), le cardinal de Rohan.

Il est vrai que le quartier Mériadeck ne fait pas toujours l’unanimité auprès des Bordelais.

Au 19e siècle, c’est un quartier populaire rempli de cabarets, d’un marché aux puces avec ses maisons de tolérance et ses bistrots typiques. Il est considéré comme malfamé et on évite de s’y montrer.

C’est sous l’égide du maire Jacques Chaban-Delmas que le quartier sera entièrement rasé et qu’il profitera de l’élan du ministère de l’Urbanisme et de la Reconstruction créé en 1944.

En 1969, alors Premier ministre de Georges Pompidou, Chaban-Delmas figure en bonne place pour mettre en avant le programme visant à développer les métropoles.

Le grand projet urbain peut alors voir le jour, largement influencé par la charte d’Athènes et inspiré par les préceptes de Le Corbusier et de  » la ville fonctionnelle « .

Le quartier Mériadeck apparaît aujourd’hui comme un véritable laboratoire architectural des années 70, influencé par l’architecture sous dalle britannique.

Il retrace une volonté d’une architecture verticale où la circulation des piétons et des voitures se fait à des niveaux différents. Il est le témoin des utopies architecturales de l’urbanisme du 20e siècle.

Aujourd’hui, ce quartier divise toujours les Bordelais bien que sa valeur patrimoniale ait été reconnue en 2007 puisqu’il a été ajouté dans le périmètre de l’UNESCO dans le prolongement du Port de la lune.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence

Lundi 28 février 2022 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire.

Réservation en ligne ici

Les bassins à flots, le quartier de tous les espoirs | Samedi 27 novembre 2021

Cette visite est organisée à l’occasion de la Grande Braderie du Festin.

Une autre visite aura lieu l’après-midi, voir ici.

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule. Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole  d’hisser l’agglomération à un niveau international, la vision d’un bordeaux 2030 émerge et, avec elle, la volonté d’ancrer la ville dans la modernité et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce, grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ses bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique. À l’image de l’hôtel Seekoo (agence d’architecture King Kong) qui innove technologiquement à l’international tout en dialoguant avec la façade des quai des Chartrons ou encore du pont Chaban Delmas, pionnier pour crée un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés au idéaux.

Ce sont ces bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine à sauvegarder de Bordeaux tout en s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 27 novembre 2021, de 10h30 à 12h

Lieu de rendez-vous : Hotel Seek’o, 54 quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Tarif unique : 5€ – Inscription en ligne obligatoire, pas de règlement sur place

Pour vous inscrire cliquez ici

Afterwork | Le bioclimatisme dans l’architecture | Lundi 06 Décembre 2021 à 19h

L’architecture et ses méthodes de construction ont évolué et depuis la fin du XIXe siècle les matériaux tels que le béton armé ou différents plastiques sont devenus rois dans le bâti.

Les nouveaux enjeux liés au climat obligent aujourd’hui nos contemporains à questionner et remettre en au goût du jour leurs techniques.

Mais concrètement, qu’est-ce que le bioclimatisme?

Le bioclimatisme est un terme plus ou moins récent pour désigner l’ensemble des questions sur les réglementations thermiques, le recyclage d’un bâtiment ou encore son impact écologique lors de sa construction.

On parle de conception bioclimatique  lorsque l’architecture du projet est adaptée en fonction des caractéristiques particulières du lieu d’implantation afin d’en tirer les meilleurs bénéfices et d’obtenir un confort d’ambiance recherché de la manière la plus naturelle possible.

Une maison qui serait construite avec la terre issue de son terrain ou encore une maison qui s’affranchirait de son isolation car elle se situerait dans une serre  sont autant de solutions que des architectes du monde entier prennent plaisir à découvrir.

On se prend alors au jeu de redécouvrir des techniques qui permettaient jadis d’avoir des maisons confortables adaptées à leurs environnement.

Le bioclimatisme et ses différentes applications nous donnent les clefs pour mieux comprendre le savoir-faire de nos aïeux et nous permettre de bâtir une architecture résolument tournée vers l’avenir…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork

Lundi 06 décembre 2021 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Pass sanitaire obligatoire

Réservation en ligne ici

Tout Art Faire s’invite chez vous !| L’architecture canard | Jeudi 1er avril 2021

Dinosaure, donuts, guitare géante, ou encore mouton, l’architecture

Dinosaure, donuts, guitare géante ou encore mouton, l’architecture canard prend des formes qui ne laissent jamais son spectateur indifférent !

Née courant XXe siècle aux Etats-Unis, elle donne à regarder, joue de son côté sculptural et assume sans complexe toutes les références populaires qu’elle emprunte.

Il serait alors facile de s’offusquer d’une architecture qui se moque et prend à contre-courant les grands préceptes du « style international » initié au début du siècle. Alors qu’au même moment on applique le concept du  » form follows function  » (la forme suit la fonction) de Louis Sullivan et le rationalisme, « l’architecture canard », elle, de son côté, pastiche de grandes architectures italiennes vénitiennes à Las Vegas.

Si elle donne parfois l’impression d’un vulgaire décor de « Disney World » c’est que cette architecture doit son origine au motel routier américain !

Qu’on l’aime ou qu’on la déteste la « Novelty architecture » de son vrai nom, laisse encore aujourd’hui des bâtiments iconiques !

Illustration : Novelty Architecture

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents 2021 et réservées à eux. Si vous n’avez pas adhéré en 2021 et souhaitez suivre cette conférence, vous pouvez adhérer pour le cycle ici. 


Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 30-40 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.

picto conférence

Jeudi 1er avril 2021 de 19h à 19h45

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Conférence en ligne | Le Design des années 60 | Jeudi 25 Février 2021

Si « années 60 » étaient synonymes de célébration et de démocratisation, les années 70 marquent la fin des Trente Glorieuses.

Il est normal que la décennie précédente soit marquée d’une course à l’innovation des entreprises, en étroite collaboration avec des designers alors en pleine rupture avec les codes du modernisme.

Et sur fond de guerre du Vietnam, les mouvements de contestation de la jeunesse de l’époque donnent une envie de renouveau.

Mais une révolution plus discrète s’est opérée ! L’arrivée du plastique dans les années 50-60 la bascule à son paroxysme.

Des formes organiques, des couleurs, ou encore des prix bon marché ont transformé le mobilier des années 60 en mobilier du peuple.

Illustration : Les sièges «Djinn» d’Olivier Mourgue dans 2001, l’Odyssée de l’espace (1968). Photo DB. MGM 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents 2021 et réservées à eux. Si vous n’avez pas adhéré en 2021 et souhaitez suivre cette conférence, vous pouvez adhérer pour le cycle ici. 


Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 30-40 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.

Pour toute inscription à nos événements, vous recevrez nos newsletters d’informations.

picto conférence

Jeudi 25 février 2021 de 19h à 19h45

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Les bassins à flot, le quartier de tous les espoirs | Jeudi 10 décembre 2020 à 19h

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule.  Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international,  la vision d’un Bordeaux 2030 émerge et avec elle la volonté d’ancrer la ville dans le modernisme et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon, il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ces bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent  un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan,  les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés aux idéaux.

L’hôtel Seekoo de l’agence d’architecture King Kong qui innove technologiquement à l’internationale tout en dialoguant avec la façade des quais des Chartrons ou encore le pont Chaban, pionnier pour créer un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Autant de bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine sauvegardé de Bordeaux tout en  s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence Jeudi 10 décembre 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire

Réservation en ligne bientôt disponible

Visites d’été / Bassins à flot

Le quartier des bassins à flot est aujourd’hui représentatif par tous les symboles qu’il véhicule. Né d’une volonté de la mairie de Bordeaux et de sa métropole de hisser l’agglomération à un niveau international, la vision d’un bordeaux 2030 émerge et, avec elle, la volonté d’ancrer la ville dans la modernité et le renouveau.

Il s’agit bien là de créer un quartier de toute pièce, grignotant partiellement le parcellaire des quartiers historiques adjacents que sont les Chartrons et Bacalan.

Pour redynamiser ce secteur urbain très longtemps laissé à l’abandon il a fallu valoriser le patrimoine portuaire très présent et l’histoire qu’il raconte au travers de ses bâtiments et des cicatrices laissées par le passé.

L’architecture  devient alors bien souvent un témoignage d’ambition, de projets, ou même de planification urbaine et démographique. À l’image de l’hôtel Seekoo (agence d’architecture King Kong) qui innove technologiquement à l’international tout en dialoguant avec la façade des quai des Chartrons ou encore du pont Chaban Delmas, pionnier pour crée un sens de circulation et reconnecter le quartier à sa ville.

Au cours de cette déambulation des Chartrons à Bacalan les bâtiments se racontent comme autant de monuments dédiés au idéaux.

Ce sont ces bâtiments qui nous permettront de décrypter les enjeux de ce quartier qui laisse la place à l’architecture contemporaine et prend conscience du patrimoine à sauvegarder de Bordeaux tout en s’ouvrant au monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée

Samedi 25 juillet 2020, à 15h et 17h

Lieu de rendez-vous : Hotel Seek’o, 54 quai de Bacalan, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, médiateur culturel

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Masque obligatoire, visites limitées à 9 personnes

Réservations en ligne ici pour la visite de 15h

Réservations en ligne ici pour la visite de 17h

ANNULÉ – Le bioclimatisme dans l’architecture | Lundi 23 novembre 2020 à 19h

L’architecture et ses méthodes de construction ont évolué et depuis la fin du XIXe siècle les matériaux tels que le béton armé ou différents plastiques sont devenus rois dans le bâti.

Les nouveaux enjeux liés au climat obligent aujourd’hui nos contemporains à questionner et remettre en au goût du jour leurs techniques.

Mais concrètement, qu’est-ce que le bioclimatisme?

Le bioclimatisme est un terme plus ou moins récent pour désigner l’ensemble des questions sur les réglementations thermiques, le recyclage d’un bâtiment ou encore son impact écologique lors de sa construction.

On parle de conception bioclimatique  lorsque l’architecture du projet est adaptée en fonction des caractéristiques particulières du lieu d’implantation afin d’en tirer les meilleurs bénéfices et d’obtenir un confort d’ambiance recherché de la manière la plus naturelle possible.

Une maison qui serait construite avec la terre issue de son terrain ou encore une maison qui s’affranchirait de son isolation car elle se situerait dans une serre  sont autant de solutions que des architectes du monde entier prennent plaisir à découvrir.

On se prend alors au jeu de redécouvrir des techniques qui permettaient jadis d’avoir des maisons confortables adaptées à leurs environnement.

Le bioclimatisme et ses différentes applications nous donnent les clefs pour mieux comprendre le savoir-faire de nos aïeux et nous permettre de bâtir une architecture résolument tournée vers l’avenir…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork  Lundi 23 novembre 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Zinc Pierre, 4 rue du Mulet, Bordeaux

Intervenante : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Masque obligatoire

Réservation en ligne

L’architecture d’urgence // Lundi 7 octobre 2019 à 19h

Architecture et urgence : ces termes peuvent paraître opposés, voire contradictoires. D’un côté, il y a l’architecture : qui construit, anticipe, prévoit dans un temps long d’améliorer les conditions de vie et de confort de son habitant. De l’autre, il y a l’urgence : également préparée et réfléchie, mais qui doit, dans une situation de tension extrême, réagir et gérer l’imprévisible ou l’inouï.

Pourtant, comme Shigeru Ban ou Jean de Gastines, certains architectes ont consacré une partie importante de leur carrière à développer cette notion d’architecture d’urgence, en conséquence des nombreuses catastrophes climatiques dont ils ont été les contemporains, et même, parfois, les témoins.

Car l’urgence de la catastrophe amène à redéfinir l’habitat et à revenir aux sources mêmes des fonctions de l’architecture, à savoir : le refuge que l’on construit, le « toit au-dessus de la tête ». Ce n’est qu’ensuite que l’envie de construire des espaces de confort optimisés s’est mise en œuvre.

Par l’habitat dit « précaire », tels que les campements de réfugiés de guerres, les refuges antisismiques, l’architecte défie cette notion en tension, parce qu’il doit répondre de façon immédiate à la construction d’habitats de survie à la fois fonctionnels, économiques et ergonomiques. En repoussant les limites de son exploration, l’architecte développe alors des constructions temporaires dans des conditions extrêmes, en repoussant sans cesse les capacités des matériaux et de l’architecture. Avec en tête, l’évolution de l’habitat provisoire vers le logement d’avenir.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 7 octobre 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Paul’s Place, 76 rue Notre Dame, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Réservation en ligne ici