Archives par mot-clé : marietta dromain

COMPLET / Bordeaux néoclassique // Samedi 17 mars 2018 à 15h

L’art néoclassique se situe dans un mouvement inspiré de l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art, dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann. Les artistes de ce courant prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement néoclassique succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture a toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes était d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier de Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

Ce mouvement commence à s’essouffler dans les années 1810, en raison de la concurrence avec le romantisme, mais perdure jusque dans les années 1830.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Samedi 17 mars 2018 , de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Place de la Bourse, devant la Fontaine des Trois Grâces.

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

 

L’Énéide en images // Jeudi 22 mars 2018 à 19h

Avec L’Iliade et l’Odyssée et bien que moins connu qu’eux, l’Énéide, œuvre du poète romain Virgile (70-19 a.C.), est un ouvrage de référence dans l’Antiquité. Sous couvert d’un caractère historique, il relate des faits légendaires et raconte l’histoire d’Enée, prince troyen, après la chute de Troie, et son périple jusqu’en Grande Grèce (Italie) où il fonda le Latium, région de la future Rome.

Il s’agit donc d’une grande épopée et d’un mythe fondateur pour le peuple romain, qui fut largement illustré dans l’Histoire de l’Art. Cette conférence sera l’occasion de revenir sur le mythe d’Énée et sa réception auprès du public à différentes époques, de l’Antiquité à nos jours, à travers l’illustration des différents épisodes, dont sa fuite de Troie, son arrivée à Carthage, son passage aux Enfers ainsi que différents combats.

Virgile, auteur bien connu contrairement à Homère, devint lui-même en partie un personnage légendaire et fut à maintes fois représenté, lisant ses œuvres devant différents publics. C’est dire si, dans l’Antiquité, l’ouvrage acquit une grande renommée. Parvenues jusqu’à nous, ces images de l’auteur et du mythe trouvent encore de nos jours des échos dont il sera question lors de cette conférence.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 22 mars 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COMPLET / Nocturne à la forteresse de Blanquefort // Samedi 14 avril 2018 à 20h30

Cette visite est désormais complète !

La forteresse de Blanquefort est le dernier vestige médiéval si proche de Bordeaux. Construite dès le XIe siècle et réaménagée au début du XIVe siècle et au milieu du XVe siècle principalement, elle fut durant la Guerre de Cent Ans le verrou de Bordeaux, gardienne de la ville alors anglaise contre les forces françaises. Bien qu’ayant été endommagée au cours des siècles par les combats (Fronde, Guerres de religion, Révolution Française), elle reste un élément emblématique du Moyen Âge, dont l’état permet encore aujourd’hui d’en connaître l’histoire et d’éclairer une partie de celle de Bordeaux.

La visite nocturne est l’occasion pour le visiteur de se plonger dans une ambiance différente, plus romanesque, et de rencontrer, à la lueur des torches, les personnages clés qui ont fait son histoire. Les bénévoles de la forteresse, en costume, illustreront les grandes étapes de la vie de la forteresse par le biais de scènes de la vie quotidienne, d’anecdotes, le tout sous le patronage de deux guides qui mèneront les visiteurs au cœur du site.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Samedi 14 avril 2018, de 20h30 à 21h30

Lieu de rendez-vous : Forteresse de Blanquefort, Rue de la Forteresse, 33290 Blanquefort

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

 

L’odyssée en images // jeudi 20 avril 2017 à 19h

L’Iliade et l’Odyssée constituent des récits fondateurs de la civilisation grecque. Ils comprennent de nombreux passages illustres, tels que le récit du combat d’Achille contre Hector, celui du Cheval de Troie, ou encore « Ulysse et le Cyclope ».Que ce soit dans les domaines de la peinture, de la sculpture, du théâtre ou, plus récemment, du cinéma, ces épisodes ont très largement servi de source d’inspiration aux artistes, de l’Antiquité à nos jours, Cette popularité a contribué à faire connaître ces mythes au grand public actuel.

L’Odyssée, c’est-à-dire le périple de retour d’Ulysse chez lui, qui dura plus de dix ans après la Chute de Troie, sera ainsi narrée et illustrée par des représentations artistiques et littéraires issus de l’épopée originelle, mais également de tragédies et d’ouvrages postérieurs, qui enrichirent souvent le mythe.

Les principaux épisodes traités au cours de cette conférence illustrée seront : la Rencontre entre Ulysse et le Cyclope, la Confrontation aux Sirènes, l’intervention de la Magicienne Circé, de la nymphe Calypso, le voyage aux Enfers, le Naufrage chez les Phéaciens, le Massacre des Prétendants, enfin les différents épisodes associant Ulysse et Pénélope.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 20 avril 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET / La lumière dans l’architecture antique // lundi 12 juin à 19h

La lumière naturelle prenait une grande place dans la religion grecque. Symbole et incarnation de la divinité, la lumière, qu’elle soit issue du soleil ou de la lune, a parfois été mise en scène pour servir à honorer un dieu ou le révéler aux fidèles.

Les exemples les plus fragrants de cette théâtralisation de la lumière sont les temples dotés de baies dans le fronton de leur toiture. Fenêtre servant à illuminer l’intérieur du temple et sa statue à un moment choisi, ou véritable porte laissant passer une représentation du dieu, la baie de fronton est l’indice d’un culte particulier nommé l’Epiphanie, littéralement « l’Apparition » du dieu ou de la déesse devant un public de fidèles. Liée à un sacrifice et à une date anniversaire, l’épiphanie permettait ainsi aux prêtres de conserver la confiance des pèlerins, d’augmenter leur foi tout en s’assurant un soutien sans faille de la divinité.

Ces temples à baies de fronton sont en réalité assez rares et concentrés en Asie mineure, dans l’actuelle Turquie. Leur étude permet d’appréhender un aspect méconnu du culte grec, principalement lié à deux divinités : Apollon et Artémis. Il s’agit des Temples d’Artémis à Éphèse et Magnésie du Méandre et du Temple d’Apollon à Chrysa.

L’architecture constitue ainsi un instrument du culte et de la réputation d’un sanctuaire, dont la survie dépendait de l’affluence, des sacrifices (une partie de la nourriture étant offerte aux prêtres), ainsi que des offrandes et des taxes. Ces données constituent des raisons non négligeables pour la constitution de tels cultes, qui nécessitaient un aménagement à la fois contraignant et anticipé des temples.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 12 juin  2017 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, 33000 Bordeaux
l’accès se fera par l’escalier 127°, situé sur le coté du bâtiment

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52