Archives par mot-clé : pascale duclos

Visite | Le quartier Amédée Saint-Germain, au confluent de deux mondes | Dimanche 14 mai 2023

Ces dernières années, lors de consultations ou concertations, les habitants du quartier bordelais du Sacré-Cœur ont émis de fortes réserves au sujet des grands projets immobiliers planifiés à deux pas de chez eux. De part et d’autre de la rue Amédée Saint-Germain, deux mondes se font face. D’un côté un quartier d’échoppes dominé par les clochers monumentaux de l’église du Sacré-Cœur, avec ses maisons basses serrées les unes contre les autres, ses jardinets, sa voirie parfois héritée de temps plus anciens et son passé cheminot. De l’autre, sur des parcelles riches en mémoire ferroviaire, commencent à s’ériger les nouveaux immeubles du quartier Amédée Saint-Germain de l’Opération d’intérêt national (OIN) Bordeaux Euratlantique lancée en 2010, un immense projet d’aménagement urbain qui recouvre plus de 730 ha dans trois communes (Bègles, Bordeaux et Floirac) sur les deux rives de la Garonne. L’OIN, qui s’est inscrite dans le projet « Grand Bordeaux 2030 » du maire Alain Juppé, comporte plusieurs secteurs dont celui de Saint-Jean Belcier, le quartier de la gare, pour lequel la construction de la ligne LGV a enclenché une nouvelle dynamique.

Cette promenade permettra de découvrir l’un après l’autre ces deux mondes, qui sont tous les deux issus d’une urbanisation nouvelle à de très nombreuses années d’intervalle, de repérer les ressemblances, les oppositions, les transitions et les cassures. Elle sera l’occasion d’évoquer les Ateliers des chemins de fer du Midi dont l’impressionnant château d’eau, « Les Citernes », est inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 2018 et constitue le cœur de la future place du quartier. Mais aussi de découvrir de charmantes petites rues au printemps, de mieux connaitre l’église du Sacré-Cœur et la place du Cardinal Donnet récemment réaménagée, de suivre les nouveaux cheminements piétonniers aux bas des premiers édifices et de traverser le Pont de la Palombe de l’architecte Marc Mimram, connu pour ses ouvrages d’art aussi esthétiques que structurellement complexes, pour s’offrir de nouvelles perspectives sur la ville d’hier et de demain.

Illustration : Vue sur le chantier place des Citernes, Bordeaux-Euratlantique

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Dimanche 14 mai 2023 de 10h à 11h45

Lieu de rendez-vous : sur le trottoir arboré au coin de larue Charles Domercq et du Pont du Guit (rond-point du Pont du Guit) (Trams  C et D  ou bus 1 et 9, arrêt Gare Saint Jean)

Intervenante : Pascale Duclos, guide-conférencière

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents (réservation via Tout Art Faire, entrée du musée gratuite pour le groupe)

Réservation en ligne bientôt disponible

Visite | La Bastide : des rêves d’architectes sur les rails ! | Dimanche 16 octobre

Cette visite est organisée dans le cadre des Journées nationales de l’architecture

Il est déjà arrivé que La Bastide, quartier d’ouvriers et de cheminots, inspire à des architectes des créations audacieuses : l’étonnante maison cantonale de Cyprien Alfred-Duprat, la Cité de la Benauge, rêve d’urbaniste concrétisé par Paul Volette et Jacques Carlu, et la caserne des pompiers de la Benauge de Ferret, Courtois et Solier, qui a choqué par sa modernité sans concession et ses couleurs vives.

Mais il a fallu attendre longtemps pour que ce quartier au riche passé industriel sorte du marasme dans lequel il se trouvait dans les années 80. La politique des « 3 B »  (Bacalan, Bastide et Belcier, trois quartiers accablés de friches industrielles et ferroviaires) et le projet « Grand Bordeaux 2030 » du maire Alain Juppé élu en 1995 ont lancé une forte dynamique de renouvellement urbain. C’est dans ce cadre qu’est né le premier projet, la ZAC Cœur de Bastide, sous la houlette de Dominique Perrault et d’Alain Charrier

Jamais toutefois la Bastide n’a connu de métamorphose aussi radicale qu’en ce début de 21ème siècle : trois grands projets sont en cours, la ZAC Bastide Niel, le programme Garonne Eiffel dans le cadre de l’OIN Bordeaux-Euratlantique, et le quartier Brazza.

La promenade proposée se concentrera principalement sur le périmètre de la ZAC Bastide Niel en faisant le lien entre le passé ouvrier de la Bastide, les choix architecturaux opérés dans les années 2000 sur les parcelles voisines, les formes originales dessinées par Winy Maas, le chef d’orchestre de cet immense  projet, et les nouveaux concepts préconisés par Youssef Tohmé pour Brazza. Elle consistera à regarder, à ressentir, et à s’interroger sur ce qui fait l’identité d’un quartier, d’un grand geste architectural à l’autre.

Illustration : Groupe scolaire Billie Holiday (BPM Architectes), structure métallique.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Dimanche 16 octobre 2022 de 10h à 11h30 environ

Lieu de rendez-vous : Au coin de l’avenue Abadie et de la rue Andrée Putman, devant le logo coloré Bastide Niel (Tram A – arrêt Jardin botanique)

Intervenante : Pascale Duclos, guide-conférencière

Réservation en ligne ici