Archives par mot-clé : patrimoine

REPORTE – Petite histoire de l’illustration dans les publications scientifiques

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Dès le XVe siècle, les premiers ouvrages publiés, en dehors de la Bible, étaient majoritairement à vocation scientifique, principalement des récits de voyage, mentionnant les ruines contemplées, la nature observée… Il fut dès le départ nécessaire d’illustrer ces ouvrages. L’invention de l’imprimerie permettant une grande liberté, de nombreuses techniques permettant de reproduire dessins, cartes et plans furent inventées au cours des XVe-XVIIIe siècles. Nous reviendrons sur ces différentes techniques en les expliquant et les illustrant par des exemples d’ouvrages présents à la Bibliothèque Mériadeck.

Illustration : Le saint voyage et pèlerinage de la cité saincte de Jérusalem, par Bernhard de Breydenbach, édité par Michelet Topie de Pymont à Lyon, 1489 (réédition 1519) ; gravure en taille-douce.

Bibliothèque Mériadeck, Fonds Patrimoniaux, cote : H 2185 Rés.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 27 avril 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Gratuit

Réservation en ligne bientôt disponible

L’Estuaire de la Gironde et ses îles | Lundi 24 février 2020 à 19h

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Lundi 24 février 2020 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Municipale Mériadeck,  85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Accueil de 18h à 19h dans le hall puis conférence à 19h dans l’auditorium

Intervenant : Alain Beschi, conservateur en chef du patrimoine, responsable de l’unité de recherche du Service du Patrimoine et de l’Inventaire de Nouvelle-Aquitaine

Gratuit

Réservation en ligne ici

Reporté – L’exposition universelle de Londres de 1851 | Mardi 17 mars 2020 à 19h

Le XIXe siècle, siècle des expositions, est aussi le siècle des Expositions universelles, manifestations monstres mettant en scène le progrès en marche tout en forgeant, sur fond de rivalités entre les nations, tout un système de représentations. Cette conférence se propose de revenir sur la première d’entre elles, celle de Londres, en 1851, sur ses modalités comme sur ses enjeux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  mardi 17 mars 2020 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Laurent Houssais, professeur d’histoire de l’art à l’université Michel de Montaigne

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

Reporté – L’art du nu | Jeudi 26 mars 2020 à 18h30

Découvrez l’histoire de l’art du Nu au travers de chefs-d’œuvres mais aussi d’œuvres moins célèbres. Le Nu, devenu un style à part entière, a connu des tâtonnements, des censures mais aussi des moments de gloire.

L’art antique, celui du Moyen Âge, la Renaissance ou l’art contemporain ont abordé cet art de manière différente et ont chacun marqué à leur manière ce style par leurs idées, croyances et visions de l’homme et du monde.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 26 mars 2020 de 18h30 à 20h

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Elody Poisson, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne bientôt disponible

Reporté – Visite à vélo : L’architecture bordelaise des années 30 sous Adrien Marquet | Samedi 18 avril à 15h

A Bordeaux, il est un maire dont aucune rue ou place ne porte le nom. Pourtant il a marqué le visage même de la ville puisqu’il fait partie de ces maires bâtisseurs du 20ème siècle. Suivons donc les traces d’Adrien Marquet et des bâtiments qu’il a fait construire au cours des années 30.

Si aujourd’hui son nom n’est pas aussi connu que celui de ces successeurs, c’est car Adrien Marquet, maire socialiste de la ville, a été collaborateur et a pris part au gouvernement de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale. Pourtant durant son passage à la mairie, il a transformé la ville de Bordeaux. Découvrons donc ensemble les grandes constructions dont il est à l’origine comme le Stade Chaban Delmas ou l’ancienne Régie Municipale du Gaz et de l’Electricité aujourd’hui l’Hôtel Restaurant Mama Shelter.

Cette visite sera également l’occasion de parler de l’ensemble de son œuvre politique et de découvrir l’intégralité de ses projets d’aménagements de notre ville.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto balade vélo  Samedi 18 avril 2016 de 15h à 16h30 – Balade à vélo (vélos non fournis)

Lieu de rendez-vous : devant le Monument aux Girondins, côté Garonne, 33000 Bordeaux

Intervenante : Floriane Retours, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne bientôt disponible

Programme Septembre-Décembre 2019 – 10 ans !

Ce semestre Tout Art Faire fête ses 10 ans avec une programmation « best-of » regroupant nos meilleures visites guidées et conférences proposées depuis la création de l’association.
Un riche programme marqué par le temps fort du samedi 12 octobre avec une journée anniversaire riche en surprises !
Consultez, partagez et téléchargez le programme Septembre-Décembre 2019 ci-dessous :

L’architecture d’urgence // Lundi 7 octobre 2019 à 19h

Architecture et urgence : ces termes peuvent paraître opposés, voire contradictoires. D’un côté, il y a l’architecture : qui construit, anticipe, prévoit dans un temps long d’améliorer les conditions de vie et de confort de son habitant. De l’autre, il y a l’urgence : également préparée et réfléchie, mais qui doit, dans une situation de tension extrême, réagir et gérer l’imprévisible ou l’inouï.

Pourtant, comme Shigeru Ban ou Jean de Gastines, certains architectes ont consacré une partie importante de leur carrière à développer cette notion d’architecture d’urgence, en conséquence des nombreuses catastrophes climatiques dont ils ont été les contemporains, et même, parfois, les témoins.

Car l’urgence de la catastrophe amène à redéfinir l’habitat et à revenir aux sources mêmes des fonctions de l’architecture, à savoir : le refuge que l’on construit, le « toit au-dessus de la tête ». Ce n’est qu’ensuite que l’envie de construire des espaces de confort optimisés s’est mise en œuvre.

Par l’habitat dit « précaire », tels que les campements de réfugiés de guerres, les refuges antisismiques, l’architecte défie cette notion en tension, parce qu’il doit répondre de façon immédiate à la construction d’habitats de survie à la fois fonctionnels, économiques et ergonomiques. En repoussant les limites de son exploration, l’architecte développe alors des constructions temporaires dans des conditions extrêmes, en repoussant sans cesse les capacités des matériaux et de l’architecture. Avec en tête, l’évolution de l’habitat provisoire vers le logement d’avenir.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 7 octobre 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Paul’s Place, 76 rue Notre Dame, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jonathan Renier, architecte d’intérieur

Gratuit

Réservation en ligne ici

La prostitution dans l’oeil des peintres du XIXe siècle // Jeudi 10 octobre 2019 à 19h

C’est au XIXe siècle que la prostitution atteint en France une ampleur jusqu’alors inégalée. C’est aussi à la même période que les peintres modernes font leur apparition, oscillant entre impressionnisme, naturalisme, fauvisme ou expressionnisme. Autant de courant artistique et pourtant un sujet commun : celui de la femme charnelle, de la femme plaisir, de la prostituée offerte.

Ce n’est pas un hasard si l’on trouve tant de représentations de ces filles dites publiques. Elles sont omniprésentes dans l’art de ce siècle. Comme un catalogue anthropologique, des peintres tels qu’Edouard Manet ou Henri de Toulouse-Lautrec observent leurs physiques, leurs conditions de vie, leurs caractères, évoquant ainsi les dessous de la vie moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 10 octobre 2019 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Salle du Grand Parc – Place de l’Europe – 33300 Bordeaux

Accès salle : http://www.bordeaux.fr/l49376/salle-du-grand-parc

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservation en ligne ici

Ville de pierre, un patrimoine à vivre // Samedi 9 novembre à 14h

Engagé par Alain Juppé en 2004, le recensement du patrimoine architectural et urbain du périmètre de la ville de pierre est à présent achevé. Ce travail de fourmi avait pour objectif de définir des règles d’évolution adaptées aux qualités patrimoniales des architectures et des ensembles urbains.

L’inscription de Bordeaux, port de la Lune, sur la Liste du patrimoine mondial depuis 2007 en tant qu’ensemble urbain, tient beaucoup à l’inventaire engagé pour la connaissance et la reconnaissance de ce patrimoine et à la mise en place de dispositions réglementaires adaptées à son adaptation au mode de vie actuel. Ainsi, une partie de la connaissance accumulée a été transcrite dans les règlements d’urbanisme de la métropole bordelaise.

L’exposition « Bordeaux, ville de pierre, un patrimoine à vivre ! » a pour objectif de rendre compte du travail réalisé et de ses application dans les règlements d’urbanisme pour favoriser pour les bordelais la compréhension de leur patrimoine et des règles d’urbanisme.

Elle présente des cartes faisant la synthèse des données récoltés, explique les méthodes de classement et de recensement, propose de nombreux exemples photo des éléments architecturaux étudiés et illustre par des cas concrets les applications des règles d’urbanismes. Elle donc un très bon outil pour comprendre l’évolution de la ville actuelle et répondre aux questions que l’on peut se poser sur le classement des bâtiments, les périmètres protégés et les restrictions ou au contraire les libertés de construction qui en découlent.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Samedi 9 novembre de 14h à 15h

Lieu de rendez-vous : Maison du projet des Bassins à flot, Hangar G2 (coté bassin), quai Armand Lalande, 33000 Bordeaux

Intervenant : Audrey Dubernet, docteure en histoire de l’art

Tarifs : Gratuit

Réservations à cette adresse : villedepierre@mairie-bordeaux.fr