Archives par mot-clé : peintre

La prostitution dans l’oeil des peintres au XIXe siècle // jeudi 18 mai 2017 à 19h

C’est au XIXe siècle que la prostitution atteint en France une ampleur jusqu’alors inégalée. C’est aussi à la même période que les peintres modernes font leur apparition, oscillant entre impressionnisme, naturalisme, fauvisme ou expressionnisme. Autant de courant artistique et pourtant un sujet commun : celui de la femme charnelle, de la femme plaisir, de la prostituée offerte.

Ce n’est pas un hasard si l’on trouve tant de représentations de ces filles dites publiques. Elles sont omniprésentes dans l’art de ce siècle. Comme un catalogue anthropologique, des peintres tels qu’Edouard Manet ou Henri de Toulouse-Lautrec observent leurs physiques, leurs conditions de vie, leurs caractères, évoquant ainsi les dessous de la vie moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 18 mai 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Goya à Bordeaux // Jeudi 3 novembre 2016 à 19h

C’est un géant de la peinture qui s’échoue à Bordeaux en 1824. Alors qu’il ne lui reste que quelques quatre années à vivre, Francisco de Goya (1746-1828) s’évertue à croquer les instants de la vie quotidienne bordelaise. Sur son œuvre, les avis divergent : peintre néo-classique ou moderne ? Goya reste néanmoins ce « monstre de peinture » qui fit la liaison entre 18ème et 19ème siècle.

Spectacles de tauromachie, scènes de chasse, scènes de genre montrant la population aristocratique espagnole s’ébrouant innocemment : qu’il s’agisse d’illustrer les curiosités d’une époque, comme une montgolfière dans un ciel azur.

Chez Goya, l’insolite, le monumental, l’universel sont les adjectifs d’une œuvre singulière. L’artiste décrit les atrocités de la guerre, avec un regard acéré toujours d’actualité, où il nous montre l’innocence frappée en son cœur dans l’universel « Tres de Mayo » de 1814, il nous présente les curiosités d’une pensée magique perturbée, telles que les scènes de Sabbat, de sorcellerie, ou des géants implacables sortis d’un âge obscur.

Qu’il s’agisse des montreurs de serpents Bordelais ou autres vieillards, Goya reste ce géant de la peinture qui nous interpelle avec une œuvre iconoclaste, si inaccessible et pourtant si proche de nous.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 3 novembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Mairie de Caudéran, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux

Intervenant : Nicolas Bulf, artiste plasticien

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Conférence : La peinture religieuse en Languedoc // Jeudi 24 septembre 2015 à 19h

Les guerres de religions de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle, opposant catholique et protestant, ont causé de nombreux dommages à travers tout le Languedoc. La plupart des édifices religieux ont été victimes de l’iconoclasme qui a tout détruit. D’importantes constructions ou rénovations sont mises en places par le clergé qui pour cela fait appel à de nombreux artistes. Participant donc à cette reconstruction, les peintres vont mettre en place des programmes décoratifs en s’imprégnant davantage des modèles de la Contre-réforme pour contrer le calvinisme encore présent. Tout en laissant de côté le maniérisme pour s’inscrire dans un style plus moderne, cette nouvelle manière se mêle à la fois de caravagisme, de classicisme, tout en y intégrant une iconographie et des modèles locaux.

Bourdon,_Sébastien_-_La_Chute_de_Simon_le_Magicien_-_1657Sébastien Bourdon, La chute de Simon le magicien, 1657, Montpellier, cathédrale Saint-Pierre

A travers la présentation d’œuvres et de quelques peintres languedociens (Samuel Boissière, Pierre Barral, Jean Chalette, Guy François, Nicolas Tournier, Sébastien Bourdon, Antoine Ranc…), cette conférence aura pour but de faire connaitre la richesse de cette peinture depuis peu redécouverte.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 24 septembre 2015 de 19h00 à 20h30

Lieu : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Charlotte Lasserre, historienne de l’art

Tarifs : 5 € pour les non adhérents // 3 € pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 06 82 18 73 46

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Niki de Saint Phalle // Mardi 13 janvier 2015 à 19h

Cours-découverte – Les femmes artistes : Niki de Saint Phalle, œuvres monumentales et féminisme

 

Mardi 13 janvier 2015 de 19h à 20h30 par Nicolas Bulf, artiste plasticien

A l’heure ou le Grand Palais offre une rétrospective du travail de Niki de Saint Phalle, il est intéressant d’étudier l’ensemble d’une œuvre qui offre de multiples perspectives sur la place de la femme dans une société patriarcale. Son art progresse ainsi de 1953 à 2002 sans cesser de revendiquer un féminisme rageur qui se pare souvent de couleurs vives et de formes séduisantes.

© Copyright 2012 CorbisCorporation

L’ensemble de son œuvre est immense, que ce soit les « tirs » illustrant une mise à mort symbolique de la peinture encouragée par Jasper Johns et Robert Rauschenberg, ou ses fameuses « nanas », silhouettes rondes de femmes anonymes, qui rappellent les rondeurs des vénus préhistoriques, et qui sont comme autant de femmes libérées de toute entraves et servilité. L’ensemble des travaux de Niki de Saint Phalle constitue une exploration du corps féminin et de sa représentation dans l’imaginaire collectif, à l’image de la gigantesque sculpture « Hon/elle » qui lui a permit d’accéder à une reconnaissance internationale. Son travail s’inspire des différents folklores dans lesquels elle puise son inspiration : la déesse mère de la fertilité nordique pour l’œuvre « hon/elle » commandée par le Musée d’Art Moderne de Stockholm, « le golem » pour le jardin d’enfant de Jérusalem ou encore « le jardin des tarots » en Italie où les œuvres sont directement inspirées des cartes de tarots divinatoires. L’ensemble de son travail est constitué d’œuvres monumentales qui sont comme autant de facettes d’un féminisme qui parfois se veut féroce.

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif :
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Berthe Morisot // Mardi 5 mai 2015 à 19h

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Berthe Morisot (14 janvier 1841 à Bourges – 2 mars 1895 à Paris)

 

Mardi 5 mai 2015 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Berthe Morisot est une artiste peintre, un des membres fondateurs de l’impressionnisme, mouvement d’avant-garde né en France dans les années ‘70   du 19 e siècle. Elle quitte très vite l’atelier de son maître le peintre lyonnais Chocarne et l’enseignement académique pour se lancer dans la grande aventure de l’impressionnisme avec Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro, Edgar Degas. Elle participe à presque toutes les expositions organisées par ces « rebelles » qui avaient fondé d’abord le groupe d’avant-garde « Artistes Anonymes Associés transformé ultérieurement en une « Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs ».

Berthe Morisot avait découvert le plein air grâce à Camille Corot dont elle est l’élève de 1860 à 1862.

Malgré des influences de Corot, de Manet ou certains rapprochements de la peinture de Renoir elle trouve sa propre voie et un style qui exprime sa sensibilité. Son univers familier lui sert de source d’inspiration et des moments du bonheur conjugal abondent dans ses peintures. Ni les thèmes ni la facture ne sont pas conventionnels. Longtemps méconnue et non reconnue, Berthe Morisot jouit aujourd’hui d’une reconnaissance bien méritée.

Berthe_Morisot_002Berthe Morisot – Eugène Manet à l’Ile de Wight, 1875 (collection privée)
 

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif :
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Leonard de Vinci // Mardi 21 octobre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Leonard de Vinci (1452 – 1519)

 

Mardi 21 octobre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Renommé surtout pour la fameuse Joconde dont le mystère ne fait que s’épaissir malgré toutes les interprétations, Leonardo di ser Piero, dit Leonardo da Vinci incarne l’idéal du créateur de la Renaissance. Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, il est le modèle même de l’artiste en quête de nouvelles méthodes en peinture pour atteindre la perfection, but ultime de son travail. Comme Léonard de Vinci doit être, selon Kenneth Clark, « réinterprété à chaque génération », nous vous proposons d’essayer ensemble de comprendre son art, à travers ses peintures et ses idées sur la peinture contenues dans ses écrits réunis sous le titre « Traité de la peinture ».

baptisteLeonard de Vinci – Saint-Jean Baptiste (Musée du Louvre)

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Visite guidée – Le Musée de la Création France (Bègles) // Dimanche 16 novembre 2014 à 15h

Visite guidée : Le musée de la Création Franche

 

Dimanche 16 novembre 2014 de 15h à 17h par Nicolas Bulf, artiste plasticien

Lors de la visite du Musée nous pourrons découvrir les œuvres enfantines de Pierre Albasser. Nous pourrons voir les travaux à l’aiguille de Marie Adda, de même que les dessins aux feutres de Estelle Albertini (qui représente le plus souvent le même motif récurrent). Il y a nombres d’artistes d’autres continents comme la brésilienne Ermelinda de Almeida et ses dessins colorés et carnavalesques. Nous y verrons les bouquets de fleurs de François Aloujes (réalisés avec de petits coquillages).

Sont aussi présents les visages de Diana Alva, les scènes villageoise de maria Tomozzoli, les paysages de Fernand Barbot, les dessins aux fusains de pascal Zoss. La liste est longue des (presque) anonymes qui sont présentés dans le musée de la création franche de Bègles mais l’ensemble de ces créateurs ont en commun d’être éloignés des circuits officiels de l’art et ce musée est l’occasion de découvrir des travaux hors normes et qui pourtant révèlent une charge émotionnelle intense. L’art brut, comme le définissait Dubuffet, est l’art de tous les jours et de tous le monde, les créations des plus humbles et la marque d’une sensibilité qui se situe au-delà des normes et conventions culturelles.

création franchePeinture de Jean Vernede

Lieu de rendez-vous : Devant le musée de la Création Franche, 58 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny, 33130 Bègles.

Tarif
5 € pour les non adhérents*
3 € pour les adhérents*
Gratuit pour scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi
(*sauf quand droit d’entrée exposition temporaire)

Modalités de réservation
e-mail : toutartfaire@gmail.com
tel :    06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Raphaël // Mardi 18 novembre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Raphaël (1483 – 1520)

 

Mardi 18 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Raffaello Sanzio dit Rapahel a connu un grand succès très jeune et a bénéficié de commandes importantes durant sa courte vie. Rival de Michel-Ange, il a joui de la protection du terrible pape Jules II qui aurait pleuré à la mort de son artiste favori, à qui il avait confié la réalisation des fresques du Vatican. Peintre et architecte, Raphael a laissé en peinture un grand nombre de chefs d’œuvres qui ne cesseront d’influencer les artistes jusqu’à nos jours. L’harmonie, l’équilibre et la recherche de la beauté idéale selon les « antiques » sont les traits caractéristiques du style pictural de Raphaël. Excellent portraitiste, il crée aussi le type même de la « Madone »  et de « l’angelot ». L’idéal des philosophes de la Renaissance de réunir la philosophie antique et la foi chrétienne se retrouve pleinement à l’apogée de sa création.

Portrait-de-Baldassare-Castiglione-par-Raphaël-grandeur-nature-82x67Raphaël – Portrait de Baldassare Castiglione

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Titien // Mardi 25 novembre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Titien (1488 – 1576)

 

Mardi 25 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Tiziano Vecellio dit Titien appartient à l’école vénitienne mais son renom lui valut la grâce d’autres cours européennes : cours princières de l’Italie (Ferrare, Mantoue, Urbino), cour pontificale de la famille Farnèse, à Rome et à Parme, cour des Habsbourg, surtout à partir de 1530, grâce à la protection de Charles Quint puis de Philippe II d’Espagne. Durant sa longue carrière il voyage beaucoup et jouit de nombreuses commandes. Sa création réunit d’admirables portraits d’hommes très expressifs, d’autoportraits, des scènes religieuses ainsi que des scènes mythologiques dans lesquelles il exalte la beauté féminine. Il a peint aussi des scènes allégoriques dont le sens reste encore caché.

02mirrorTitien – La femme au miroir

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Initiation à l’histoire de l’art : Honoré Daumier « Les célébrités du juste milieu » (1832-1835)

Mardi 13 novembre 2012 de 19h00 à 20h30

à l’Athénée Municipal

&

Samedi 17 novembre 2012 de 11h00 à 12h30

Salle des Serrages – 72, rue Emile Fourcand à Bordeaux

Les 36 petits bustes en terre crue polychrome qui servirent de modèle à Daumier pour les caricatures parues dans LA CARICATURE et LE CHARIVARI constituent un aspect moins connu de la création de l’artiste, renommé surtout pour ses lithographies. Ce grand dessinateur  fut aussi peintre et sculpteur.

Ces bustes sont connus sous le nom de « Célébrités du juste milieu ». Parmi eux  il y a des parlementaires, ministres, magistrats, banquiers, publicistes républicains, une vraie galerie de portraits qui témoignent du sens de l’observation ainsi que du talent de l’artiste à accentuer les défauts et les tics des personnages tout en conservant la ressemblance avec ses modèles.

Conservés au musée d’Orsay, « les célébrités du juste milieu » constituent un ensemble exceptionnel dans la production de l’artiste par la technique utilisée, par leur caractère drôle, le modelage expressif et le coloris raffiné.

Athénée Municipal – Place Saint-Christoly 33000 Bordeaux

10€/7€ adhérents / gratuit : étudiants, demandeurs d’emploi