Archives par mot-clé : Renaissance

Bordeaux Renaissance // Samedi 18 novembre 2017 à 15h

1495, André d’Espinay, cardinal-archevêque de Bordeaux, rentre d’Italie où il accompagnait le roi Charles VIII dans ses campagnes militaires. Pourtant, il faudra attendre encore deux décennies avant que le goût « à l’antique » ne commence à supplanter l’esthétique gothique encore à la mode à Bordeaux comme dans le reste du royaume.

Les restaurations et embellissements selon le nouvel art de la « Renaissance » touchent en premier la cathédrale Saint-André et les églises paroissiales comme Saint-Michel, avant d’investir les maisons et les équipements publics. Les réalisations qui adoptent le goût pour les formes de l’Antiquité sont financées par les chanoines de la cathédrale et de Saint-Seurin et par les grands notables de la ville, qui se sont mués alors en mécènes fortunés et empreints de l’Humanisme naissant.

Le nouveau style venu d’Italie touche l’architecture, la sculpture, la peinture, les vitraux, l’art funéraire et l’orfèvrerie. Les artistes maîtrisant les italianismes se nomment Boachon, Gallopin, Rochereau ou Bourgoing. Si certains s’installent durablement dans la capitale de la Guyenne, aucun n’est vraiment originaire de la région. Ceci témoigne de l’attractivité retrouvée de la ville de Bordeaux après l’épisode de la guerre de Cent ans. À la Renaissance, elle retrouve peu à peu une place importante sur l’échiquier européen. Cette grande période artistique de l’histoire de l’art n’a laissé que peu de traces dans la ville. C’est sans doute la conséquence des destructions opérées au cours des siècles suivants, avec les grands travaux d’urbanisme des XVIIIe et XIXe siècles. Cependant, avec un œil attentif, il est possible d’observer encore aujourd’hui quelques témoignages majestueux de la Renaissance à Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Samedi 18 novembre à 15h – balade à pied

Lieu de rendez-vous : Devant le parvis nord de la cathédrale Saint-André, Place Pey-Berland, 33000 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, Docteur en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52.

Exposition : Montaigne Superstar // jeudi 27 octobre 2016 à 10h30

Cette exposition consacre une rétrospective exceptionnelle à l’écrivain et philosophe des Lumières Michel de Montaigne, autour de l’unique exemplaire manuscrit des Essais, qui sera présenté au public pour la première fois depuis 25 ans.

La bibliothèque Mériadeck explore plusieurs épisodes-clés de la vie de ce « people » de la Renaissance. En particulier le décès précoce de son fidèle ami Etienne de la Boétie et sa décision de se retirer en son château pour écrire ce qui deviendra les Essais, l’œuvre de sa vie. A cette occasion, le célèbre exemplaire des Essais entièrement annoté de sa main, trésor de la bibliothèque de Bordeaux, sera présenté au public pour la première fois depuis 25 ans. Autre nouveauté : grâce à un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, le grand public va pouvoir feuilleter (comme s’il tenait le livre en main) une version numérique en haute définition des Essais.

De nombreuses autres animations seront proposées dans le cadre de cet événement.

Visite limitée à 15 personnes (présence obligatoire 10 min à l’avance)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo  jeudi 27 octobre 2016 de 10h30 à 12h

Lieu de rendez-vous : Bibliothèque Mériadeck, 85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux
Entrée du personnel, rue Corps Franc Pommies, sur le côté droit de la bibliothèque

Intervenant : Service de médiation de la bibliothèque

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Bordeaux gothique et renaissant // mardi 15 novembre 2016 à 19h

Le passé médiéval est encore très présent dans le patrimoine bordelais. Les chantiers de la collégiale Saint-Seurin et de la cathédrale Saint-André lancent, au XIIIe siècle, l’épopée gothique. Aux XIVe et XVe siècles, les nombreuses églises de la ville sont reconstruites et embellies. Témoignent de la richesse de cette période la Grosse Cloche, la porte Cailhau, la chapelle Notre-Dame-de-la-Rose à Saint-Seurin, les portails sculptés de la cathédrale, la Flèche Saint-Michel et de nombreux autres trésors.

Malgré les crises de la fin du Moyen Âge (guerre de Cent ans, épidémies), l’activité constructrice reste importante à l’intérieur des remparts. Lorsque les formes de l’Antiquité pénètrent en France vers 1500, la ville a retrouvé sa prospérité. Les artefacts du XVIe siècle sont malheureusement rares mais de belles pièces sculptées (le jubé de la cathédrale, Sainte-Anne ou le portail nord de l’église Saint-Michel) nous permettent tout de même d’apprécier l’arrivée à Bordeaux de la première Renaissance française.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte   Mardi 15 novembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, Doctorant en histoire de l’art

Tarifs : 10€ pour les non adhérents // 8€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

L’animal dans l’art de la Renaissance // Mardi 1er mars 2016 à 19h

Au commencement était …l’animal. Dans les plus anciennes représentations artistiques sur les parois des grottes  les images des animaux sont prépondérantes et surprennent par leur réalisme qui témoigne à la fois des qualités artistiques des « peintres » primitifs ainsi que de leur capacité d’observation. Un art animalier se développe des temps les plus immémoriaux prouvant que le destin  de l’homme est lié à la présence de l’animal si on a tenu à les représenter ensemble. Pendant la Renaissance le monde animal connu s’enrichit d’un bestiaire issu des mythes de l’Antiquité retrouvée à cette époque mais aussi d’animaux exotiques suite à la découverte de nouvelles terres.

Devenus objets d’étude pour les savants et les artistes de la renaissance les animaux sont représentés dans la peinture, la sculpture et les arts décoratifs et dans différents genres : portrait, nature morte, compositions religieuses ou mythologiques.  Non seulement des animaux domestiques mais aussi d’autres animaux créés par la fantaisie humaine afin de personnifier vices et vertus, tempéraments, passions, accompagnant l’homme ou seuls. Les études de chevaux de Léonard de Vinci, le rhinocéros et le lièvre (1502) de Dürer, les « portraits » de deux chiens de chasse par Jacopo Bassano (1548 – 49) , tout comme les cabinets de curiosité, les ménageries et les premiers traités de zoologie témoignent d’in intérêt de plus en plus grand pour l’animal même si on ne sait pas encore s’il a une âme ou non.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 1er Mars 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Maria Paleolog, historienne de l’art

Tarifs : 10€ pour les non adhérents // 8€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Artémisia Gentileschi // Mardi 7 avril 2015 à 19h

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Les femmes artistes – Artémisia Gentileschi (1593 – 1652/1653)

 

Mardi 7 avril 2015 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

La fille d’un peintre baroque réputé, Orazio Gentileschi (1563 – 1639), Artémisia a été célèbre de son vivant, chose rare dans le monde de l’art dominé à cette époque par des hommes. Née le 8 juillet 1593 à Rome elle est morte à Naples où elle était devenue peintre de cours, vers 1652. Première femme à être admise à l’Accademia del Disegno de Florence, Artemisia a fait son apprentissage avec son père, comme il était d’usage en ce temps. Plus tard, elle l’aidera de 1638 à 1641, à terminer les plafonds du pavillon de la reine à Greenwich et laissera en Angleterre une « Allégorie de la peinture » considérée comme étant son autoportrait.Les documents nous informent qu’elle a reçu beaucoup de commandes des cours d’Europe : Naples, Espagne, Angleterre elle a bénéficié aussi de l’appréciation des Médicis ou de la famille princière d’Este.

Orazio_Gentileschi_-_Lute_Player_-_WGA8589Artémisia Gentileschi – La joueuse de luth, c. 1626 (National Gallery of Art)

 

Malgré une activité soutenue comme artiste peintre, seulement une cinquantaine de tableaux lui sont attribués, dont 3 portraits. Les sujets de sa peinture sont tirés de l’Ancien Testament, de la mythologie et l’on remarque une certaine prédilection pour des scènes de violence peut être liées à un événement malheureux de sa vie qui a dû la marquer et qui a été consigné pour la postérité dans les minutes d’un procès retentissant. Suivre son parcours sera pour nous une belle opportunité de réfléchir sur la condition de l’artiste en général et de la femme- peintre en particulier au seizième et au dix-septième siècle.

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif :
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Sortie adhérents – Visite de Périgueux // Samedi 27 juin 2015

Tout Art Faire organise son excursion annuelle réservée à ses adhérents le samedi 27 juin 2015. Ce sera l’occasion de découvrir le patrimoine de Périgueux.

Au programme : le matin nous visiterons le musée Vesunna afin de comprendre et d’admirer le riche passé antique de la ville ; l’après-midi vous suivrez votre guide, Pascal Ricarrère, historien de l’art, spécialiste de la peinture murale, à la découverte du patrimoine religieux et civil de la cité, du Moyen Âge et de la Renaissance. Certains lieux inédits pourraient nous être ouverts !

Tarif unique (et imbattable) de 50€ qui comprend le trajet aller-retour en autocar depuis Bordeaux, le déjeuner dans un restaurant de Périgueux et l’entrée au musée Vesunna.

Merci de réserver par retour de mail avant le vendredi 5 juin.

Le règlement de 50€ (et adhésion si nécessaire de 7€) devra être remis par avance à un membre de l’association durant les manifestations à venir ou être envoyé par voie postale au siège de l’association :
Tout Art Faire, 66 rue de l’École normale 33200 Bordeaux.

Horaires et lieux de rendez-vous : Samedi 27 Juin 2015

– Départ : RDV 7h50 sur l’Allée de Chartres, Place des Quinconces, 33000 Bordeaux

– Retour : vers 19h, Allée de Chartres, Place des Quinconces, 33000 Bordeaux

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Nombre de personnes

Informations et réservations : 06 82 18 73 46 // toutartfaire@gmail.com

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Leonard de Vinci // Mardi 21 octobre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Leonard de Vinci (1452 – 1519)

 

Mardi 21 octobre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Renommé surtout pour la fameuse Joconde dont le mystère ne fait que s’épaissir malgré toutes les interprétations, Leonardo di ser Piero, dit Leonardo da Vinci incarne l’idéal du créateur de la Renaissance. Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, il est le modèle même de l’artiste en quête de nouvelles méthodes en peinture pour atteindre la perfection, but ultime de son travail. Comme Léonard de Vinci doit être, selon Kenneth Clark, « réinterprété à chaque génération », nous vous proposons d’essayer ensemble de comprendre son art, à travers ses peintures et ses idées sur la peinture contenues dans ses écrits réunis sous le titre « Traité de la peinture ».

baptisteLeonard de Vinci – Saint-Jean Baptiste (Musée du Louvre)

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Michel-Ange // Mardi 4 novembre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Michel-Ange (1475 – 1564)

 

Mardi 4 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit Michel-Ange est reconnu de son vivant comme étant un génie. Il se veut avant tout sculpteur mais cela ne l’empêche de laisser des chefs d’œuvres en peinture : la Chapelle Sixtine, en architecture : le projet de la coupole de l’église Saint-Pierre, en urbanisme : la place du Capitole, en poésie : les fameux sonnets. Toute son œuvre témoigne de la recherche de la perfection, de cette ambition d’égaler son Créateur. Sa sculpture surtout est le résultat de son acharnement à trouver la forme parfaite, celle qui correspond à l’idée de perfection. Nous vous invitons à suivre le parcours artistique de ce génie, véritable reflet des sublimes réussites et des inquiétudes d’une époque de grande floraison qui touche à sa fin.

Michelangelo's_Pieta_1500Michel-Ange – Pietà (Saint-Pierre de Rome)

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Raphaël // Mardi 18 novembre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Raphaël (1483 – 1520)

 

Mardi 18 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Raffaello Sanzio dit Rapahel a connu un grand succès très jeune et a bénéficié de commandes importantes durant sa courte vie. Rival de Michel-Ange, il a joui de la protection du terrible pape Jules II qui aurait pleuré à la mort de son artiste favori, à qui il avait confié la réalisation des fresques du Vatican. Peintre et architecte, Raphael a laissé en peinture un grand nombre de chefs d’œuvres qui ne cesseront d’influencer les artistes jusqu’à nos jours. L’harmonie, l’équilibre et la recherche de la beauté idéale selon les « antiques » sont les traits caractéristiques du style pictural de Raphaël. Excellent portraitiste, il crée aussi le type même de la « Madone »  et de « l’angelot ». L’idéal des philosophes de la Renaissance de réunir la philosophie antique et la foi chrétienne se retrouve pleinement à l’apogée de sa création.

Portrait-de-Baldassare-Castiglione-par-Raphaël-grandeur-nature-82x67Raphaël – Portrait de Baldassare Castiglione

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook

Cours-découverte de l’histoire de l’art : Le Cinquecento – Titien // Mardi 25 novembre 2014 à 19h

Cours-découverte – Les grands peintres de la Renaissance italienne. Le Cinquecento : Titien (1488 – 1576)

 

Mardi 25 novembre 2014 de 19h à 20h30 par Maria Paleolog, historienne de l’art

Tiziano Vecellio dit Titien appartient à l’école vénitienne mais son renom lui valut la grâce d’autres cours européennes : cours princières de l’Italie (Ferrare, Mantoue, Urbino), cour pontificale de la famille Farnèse, à Rome et à Parme, cour des Habsbourg, surtout à partir de 1530, grâce à la protection de Charles Quint puis de Philippe II d’Espagne. Durant sa longue carrière il voyage beaucoup et jouit de nombreuses commandes. Sa création réunit d’admirables portraits d’hommes très expressifs, d’autoportraits, des scènes religieuses ainsi que des scènes mythologiques dans lesquelles il exalte la beauté féminine. Il a peint aussi des scènes allégoriques dont le sens reste encore caché.

02mirrorTitien – La femme au miroir

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, place Saint-Christoly, 33 000 Bordeaux
Accès handicapé : oui

Tarif
10€ – 8€ adhérents – gratuit pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi

Modalités de réservation :
email: toutartfaire@gmail.com
tel:     06-82-18-73-46

Suivre l’événement sur Facebook