Archives par mot-clé : Rome

Du stade de Domitien à la place Navone // Jeudi 14 juin 2018 à 19h

A la fin du Ier siècle, l’empereur Domitien fit construire au cœur du Champ de Mars un stade monumental, édifice dont le modèle était alors inconnu à Rome. Il fut conçu pour accueillir les compétitions sportives de l’Agon capitolin, jeux quadriennaux inspirés des concours grecs. Si l’immense silhouette du Colisée demeure aujourd’hui encore l’un des marqueurs du paysage de Rome, le stade, quant à lui, semble avoir disparu.

Sa mémoire est cependant demeurée bien présente. La place baroque a conservé le tracé ainsi que les dimensions de sa piste, et sur les plaques de marbre posées aux coins des rues, on peut lire « Piazza Navona – Stadio di Domiziano ». La juxtaposition des deux toponymes, antique et moderne, nous plonge au cœur de l’histoire de Rome, nous interroge sur les mécanismes des transformations urbaine et sociale sur la longue durée, comme sur la manière dont un espace historique se renouvelle sans cesse pour répondre aux exigences propres à chaque époque.

Un projet international regroupant plus de quarante chercheurs a repris ce dossier. Historiens, architectes, anthropologues et archéologues ont réuni leurs compétences et confronté leurs approches en interrogeant les sources les plus diverses, et notamment les résultats de nouvelles explorations archéologiques,

L’histoire de la place Navone est celle d’une transformation architecturale, mais aussi celle de la vie d’un quartier et de ses habitants, jusqu’à nos jours. Comment la ville se réinvente-t-elle ? comment la mémoire d’un lieu se préserve ? quel regard portons-nous aujourd’hui sur un tel espace ? ce sont quelques-unes des questions auxquelles le projet que nos avons dirigé s’est efforcé de trouver des réponses.

Cette conférence vous est proposée dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie 2018.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 14 juin 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Jean-François Bernard, architecte-archéologue (CNRS-IRAA)

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Crédits photographiques : Ecole française de Rome – Joy de Filippis

Les mosaïques chretiennes de Rome // Jeudi 2 mars 2017 à 19h

Dans l’empire romain, la mosaïque est très utilisée pour le décor des maisons particulières et des édifices publics. Avec la conversion de l’empire au christianisme, au IVe siècle, elle couvre désormais aussi les pavements, les murs et les voûtes des églises, et ce jusqu’à la fin du XIIIe siècle. La richesse d’un tel médium et sa capacité à renvoyer la lumière concourent, plus que la peinture murale par exemple, à faire de l’église une image de la Jérusalem céleste, que l’on se représente alors ceinte d’une muraille d’or et de pierres précieuses. La concentration de mosaïques chrétiennes est bien sûr particulièrement dense dans la ville de Rome, à la fois cœur de l’Empire romain et de la chrétienté d’Occident.

Ainsi, la mosaïque est un savoir technique issu de l’Antiquité qui se transmet malgré les changements du cadre politique et culturel.

Les décors montrent une évolution stylistique, avec le passage de l’illusionnisme, qui perdure jusqu’au VIIe siècle (Santa Costanza, Santa Pudenziana, Santi Cosma e Damiano, San Teodoro), à une représentation symbolique et frontale de l’espace (Santa Prassede, reconstruite à l’époque carolingienne par Pascal Ier). À partir du dernier quart du XIIIe siècle, des artistes tels que Giotto (qui réalisa le carton d’une mosaïque célèbre pour la basilique Saint-Pierre, la « Navicella ») renouent avec une volonté de représenter un espace qui donne l’illusion de la profondeur.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 2 mars 2017 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Haude Morvan, maître de conférences en Histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Les origines de Rome // Jeudi 15 décembre 2016 à 19h

De nombreux auteurs latins, de Virgile à Tite-Live nous narrent les origines de la ville de Rome. Or si la fondation de l’Urbs fait partie intégrante de la mythologie romaine, les fouilles archéologiques menées à travers l’ensemble de la ville actuelle ont montré que ces mythes loin d’être seulement des histoires inventées par les Romains étaient fondés sur des faits historiques avérés pouvant être attestés archéologiquement.

De Troie à la Rome actuelle, vous verrez comment certains aspects de cette mythologie ont évolué à travers le temps au point de devenir de véritables symboles de la ville actuelle et comment d’autres relèvent plus du fait historique que de l’anecdote mythologique.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 15 décembre 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Aurore Saint-André, historienne

Tarifs : 5€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

L’animal dans l’art de l’Antiquité // Mardi 19 janvier 2016 à 19h

L’art antique foisonne de représentations animales. Cette iconographie se caractérise avant tout par sa diversité : diversité des supports d’expression, des contextes de référence, mais également des représentations, qu’il s’agisse du bestiaire ou du rôle attribué par l’Homme à cet animal.  Le registre iconographique de l’Antiquité montre alors la complexité et les implications des fonctions dévolues aux animaux.
Du Proche Orient ancien à la civilisation romaine, ces implications ont changé de forme et d’expression, mais sont pourtant toujours restées fondamentalement semblables. Tantôt élément mythique ou sacrificiel, compagnon domestique ou éléments de subsistance, l’animal et son image sont omniprésents dans les sociétés anciennes.
L’ensemble des sources disponibles permet alors d’inventorier le bestiaire, d’étudier la manière de le représenter, mais surtout de cerner le rôle joué par la figure animale dans les civilisations antiques et, par conséquent, de comprendre la relation immuable homme/animal.

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto cours découverte  Mardi 19 janvier 2016 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, Bordeaux

Intervenante : Aurore Saint-André, doctorante en histoire de l’art antique

Tarifs : 10€ pour les non adhérents // 8€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

Découverte de la Renaissance italienne samedi 10 mars 2012

Cours d’initiation à l’Histoire de l’Art

Samedi 10/03/2012 de 11h00 à 12h30

Salle des Serrages 72, rue Émile Fourcand – Bordeaux

La Renaissance, vaste mouvement intellectuel et artistique, est née en Italie. Quand, comment et pourquoi l’Italie est-elle devenue le berceau d’une nouvelle vision du monde ? Qui sont les acteurs du changement qui a bouleversé ensuite toute l’Europe ?

La salle ayant une capacité limitée, nous vous conseillons vivement de réserver soit par téléphone au 06.82.18.73.46 soit par mail toutartfaire@gmail.com