Archives par mot-clé : samuel drapeau

Tout Art Faire s’invite chez vous ! | Cordouan| Jeudi 29 avril 2021

S’intéresser au Roi des phares, c’est plonger dans la riche histoire des hommes qui l’ont fait naître et de ceux qui l’ont bâti. C’est aussi une histoire de la mer et des modestes tentatives de l’Homme pour la domestiquer car, à Cordouan plus qu’ailleurs, il a joué de toute son ingéniosité pour lutter contre les éléments.

Illustration : © Estelle Menaud, SMIDDEST, 2016

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents 2021 et réservées à eux. Si vous n’avez pas adhéré en 2021 et souhaitez suivre cette conférence, vous pouvez adhérer pour le cycle ici. 


Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 30-40 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.

picto conférence

Jeudi 29 avril 2021 de 19h à 19h45

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenant : Samuel Drapeau, Maître de conférences en Histoire et Cultures architecturales, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux / UMR 5319 Passages

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Conférence en ligne | La fondation de Rio | Jeudi 11 février 2021

Rio de Janeiro et sa baie ont très tôt fasciné les Européens, dès le XVIe siècle et la fondation d’une première place-forte…. française ! Toutefois ce furent bien les Portugais, maîtres de la baie de Guanabara, qui établirent progressivement une ville au développement contraint par le relief et le climat. Ce n’est réellement qu’au XVIIIe siècle que les élites portugaises prennent la mesure du potentiel du site. Dès lors, la cité se vit dotée d’équipements et de monuments influencés par l’art européen mais adaptés au contexte local. Ces embellissements participèrent à ce que la ville devienne en 1808 la capitale du Portugal, puis du Brésil.

Crédits : Friedrich Hagedorn, Vue de Rio de Janeiro, prise de la Montagne de la Conceição, gravé par Philippe Benoist et Eugène Cicéri, XIXe siècle. © Bibliothèque nationale du Brésil.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents 2021 et réservées à eux. Si vous n’avez pas adhéré en 2021 et souhaitez suivre cette conférence, vous pouvez adhérer pour le cycle ici. 


Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 30-40 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.

Pour toute inscription à nos événements, vous recevrez nos newsletters d’informations.

picto conférence

Jeudi 11 février 2021 de 19h à 19h45

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenant : Samuel Drapeau, maître de conférences en histoire et cultures architecturales, Ensap Bordeaux

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Conférence en ligne // Vaux-le-Vicomte // Mardi 10 novembre 2020

Le château de Vaux-le-Vicomte est un chantier majeur de l’architecture du Grand Siècle français. L’implication des trois artistes qui menèrent le projet, Louis Le Vau, Charles Le Brun et André le Nôtre, est à la base de la réussite de cette œuvre d’art totale.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Tout Art Faire s’invite chez vous !

Ces conférences en ligne sont proposées gratuitement à nos adhérents à jour de leur cotisation. Il est également possible d’adhérer pour le cycle ici.
Afin de permettre le suivi du nombre de participants, nous vous demandons de vous limiter à une inscription par personne, même dans le cas où, pour des personnes vivant ensemble, un seul appareil serait utilisé pour assister à la conférence.

Elles dureront 20-30 min et seront suivies d’un temps dédié aux questions.

Inscription habituelle via HelloAsso. Vous recevrez ensuite par mail, 30 min avant la conférence, un lien qui vous permettra de rejoindre la visio-conférence.

Les conférences auront lieu sur l’application Microsoft Teams. La procédure à suivre pour rejoindre la conférence vous est expliquée dans ce PDF.
picto conférence

Mardi 10 novembre 2020 de 19h à 19h30

Lieu de rendez-vous : Tout Art Faire s’invite chez vous !

Intervenante : Samuel Drapeau, maître de conférences en histoire et cultures architecturales, Ensap Bordeaux

Gratuit pour les adhérents

Lien de réservation

Bordeaux doit-elle tout à Tourny ? // Lundi 23 septembre 2019 à 19h

Cet afterwork est organisé dans le cadre de la programmation des « cafés du patrimoine » de la bibliothèque Mériadeck.

Le précieux héritage architectural et urbain que le XVIIIe siècle a laissé à Bordeaux est unanimement reconnu. Experts, amateurs, touristes et habitants, tous s’accordent sur les valeurs architecturales et patrimoniales que le Siècle des Lumières a léguées à la ville (la place de la Bourse, la façade des quais, le Grand Théâtre, le Jardin Public, de nombreuses places et de somptueux hôtels particuliers, etc.). Déjà à l’aube de la Révolution française, les louanges faites à l’intendant Louis-Urbain Aubert de Tourny, présenté comme l’inspirateur du renouveau bordelais, ont tendance à escamoter les autres acteurs de son temps.

Encore aujourd’hui, l’image et l’identité architecturale de Bordeaux et de sa métropole sont régulièrement réduites aux réalisations du XVIIIe siècle et à la figure tutélaire de Tourny. L’inscription de la ville en 2007 sur la liste du Patrimoine mondial par l’Unesco n’a fait que renforcer ce sentiment. L’importance même de l’héritage du XVIIIe siècle ne peut être mis en doute. En revanche, par une question volontairement provocatrice – Bordeaux doit-elle tout à Tourny ? –, on peut s’interroger sur ce qu’était réellement la ville à cette époque et pourquoi ses réalisations semblent toujours aussi fédératrices près de trois siècles après le début des grands chantiers.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto afterwork   Lundi 23 septembre 2019 de 19h à 20h

Lieu de rendez-vous : Café entre parenthèses, bibliothèque Mériadeck, 33 000 Bordeaux (café de la bibliothèque)

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art

Gratuit

Réservez en ligne ici

Visite Best-of anniversaire // Samedi 12 octobre 2019 à 15h30 et 16h

À l’occasion de ses dix ans, Tout Art Faire vous propose une visite inédite à sept voix ! Cette visite best of sur le thème des quais de Bordeaux vous sera proposée par sept de nos intervenants qui présenteront chacun un élément de leur visite. Vous retrouverez ainsi les Chartrons contemporains, Bordeaux négrier, révolutionnaire, néo-classique, les mascarons, les ponts et le quartier Saint Michel.

Une visite haute en couleur et pleine d’énergie qui s’achèvera à l’association La Flèche de Bordeaux pour un apéritif d’anniversaire où vous pourrez discuter avec tous les acteurs de l’associations.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Samedi 12 octobre 2019 à 15h30 et 16h

Départ à 15h30 : Réservations en ligne ici

Départ à 16h : Réservations en ligne ici

Lieu de rendez-vous : Devant le Hangar 14 (coté skate park), quai des Chartrons, 33000 Bordeaux

Gratuit pour tous

Bordeaux à la Renaissance // jeudi 19 décembre 2019 à 19h

La ville connaît une période calme et prospère, de son intégration dans le royaume français en 1453 jusqu’à la Révolte de la gabelle en 1548. Lorsque les formes de l’Antiquité pénètrent en France vers 1500, la ville n’est pas au nombre des premiers foyers créatifs annonçant la Première Renaissance française. Pourtant, Bordeaux est attractive et fait partie intégrante des grands réseaux commerciaux internationaux, mais les artistes locaux ne semblent pas en mesure de produire les nouvelles formes et la commande artistique reste fidèle à l’art gothique.

Les témoignages indiquent que la nouvelle esthétique ne se diffuse réellement en ville qu’à partir de la décennie 1520. Aujourd’hui encore, la production de cette période à Bordeaux reste méconnue, la conséquence du faible nombre d’œuvres qui nous sont parvenues. Quelques vestiges architecturaux et de belles pièces sculptées (le jubé de la cathédrale Saint-André ou le portail nord de l’église Saint-Michel) nous permettent tout de même d’apprécier l’arrivée de la Renaissance dans la capitale de Guyenne. Il est également possible, grâce à quelques précieuses sources documentaires, de nous projeter dans le quotidien et l’organisation du milieu artistique bordelais de la première moitié du XVIe siècle.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Jeudi 19 décembre 2019 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Salle du Grand Parc – Place de l’Europe – 33300 Bordeaux

Accès salle : http://www.bordeaux.fr/l49376/salle-du-grand-parc

Intervenant : Samuel Drapeau, Docteur en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Inscriptions en ligne ici

Bordeaux, de places en places // Dimanche 12 mai 2019 à 15h

Dans le centre ancien de Bordeaux, un grand nombre de places sont aujourd’hui des espaces dégagés, offerts à la flânerie, au rendez-vous, au repos ou à la contemplation. Il n’en a pas toujours été ainsi, car ces places sont pour la plupart le fruit de démolition, d’extensions successives, d’aménagements urbains à but hygiéniste, paysager ou même pratique. Elles ont tantôt servi de lieux de rassemblement, de cimetière, de marchés, de stationnement, ou ont simplement permis la mise en scène de monuments. Circuler de places en places permet de mieux cerner et comprendre les formes urbaines, leur histoire et l’architecture qui s’y déploie.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite guidée  Dimanche 12 mai 2019, de 15h à 17h

Lieu de rendez-vous : Place Pierre Renaudel, 33 800 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, maître de conférences associé à l’ENSAP Bordeaux

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Des pierres et des hommes, Saint-Michel de Bordeaux // Mardi 16 octobre 2018 à 19h

Cette conférence est organisée dans le cadre de notre partenariat avec les Archives de Bordeaux Métropole

L’histoire de l’église Saint-Michel de Bordeaux est étroitement liée à la vie et à l’activité des habitants de ce quartier. Figure de proue locale de l’architecture et de la sculpture gothique tardive, elle est également le reflet des pratiques pieuses et sociales.

La mémoire de cet édifice, conservée dans la pierre comme dans les textes, nous fait remonter au glorieux passé des Bordelais, à l’époque des puissants marchands de la Renaissance, des premiers restaurateurs de monuments ou des grands travaux d’urbanisme moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 16 octobre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, parvis des archives, rue de la Rothonde, 33100 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art, ENSAP Bordeaux, UMR Passages

Gratuit

Réservations en ligne ici

COMPLET / Bordeaux médiéval // dimanche 15 octobre 2017 à 14h

Dans le cadre de la 1ère édition des Journées Nationales de l’Architecture, Tout Art Faire vous propose ses visites cultes !

Entre le XIIe et le XVe siècles, Bordeaux devient une puissante place commerciale et politique, grâce au négoce du vin et à sa position stratégique sur la Garonne. De grands prélats et d’importantes communautés religieuses embellissent les monuments de la cité et de ses environs, pour témoigner de leur prospérité et de leur piété.

Le rôle joué par les autorités civiles n’est pas à négliger. Tandis que les jurats et les bourgeois de la ville aspirent à plus d’autonomie, Anglais et Français se disputent sa gouvernance. Remparts et forteresses viennent progressivement protéger le centre économique de la ville, son port et son marché, où sont négociés et expédiés vins, céréales et tissus. Les témoins de cette richesse médiévale sont encore nombreux, dans l’architecture religieuse et civile, dans la sculpture et dans l’urbanisme. Ces témoignages nous livrent une histoire multiséculaire des Bordelais d’un autre temps.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Dimanche 15 octobre 2017 à 14h – Balade à pied

Lieu de rendez-vous : devant le portail de la basilique Saint-Michel, 33800 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52

COMPLET / Bordeaux Renaissance // Samedi 18 novembre 2017 à 15h

Cette visite est désormais complète !

1495, André d’Espinay, cardinal-archevêque de Bordeaux, rentre d’Italie où il accompagnait le roi Charles VIII dans ses campagnes militaires. Pourtant, il faudra attendre encore deux décennies avant que le goût « à l’antique » ne commence à supplanter l’esthétique gothique encore à la mode à Bordeaux comme dans le reste du royaume.

Les restaurations et embellissements selon le nouvel art de la « Renaissance » touchent en premier la cathédrale Saint-André et les églises paroissiales comme Saint-Michel, avant d’investir les maisons et les équipements publics. Les réalisations qui adoptent le goût pour les formes de l’Antiquité sont financées par les chanoines de la cathédrale et de Saint-Seurin et par les grands notables de la ville, qui se sont mués alors en mécènes fortunés et empreints de l’Humanisme naissant.

Le nouveau style venu d’Italie touche l’architecture, la sculpture, la peinture, les vitraux, l’art funéraire et l’orfèvrerie. Les artistes maîtrisant les italianismes se nomment Boachon, Gallopin, Rochereau ou Bourgoing. Si certains s’installent durablement dans la capitale de la Guyenne, aucun n’est vraiment originaire de la région. Ceci témoigne de l’attractivité retrouvée de la ville de Bordeaux après l’épisode de la guerre de Cent ans. À la Renaissance, elle retrouve peu à peu une place importante sur l’échiquier européen. Cette grande période artistique de l’histoire de l’art n’a laissé que peu de traces dans la ville. C’est sans doute la conséquence des destructions opérées au cours des siècles suivants, avec les grands travaux d’urbanisme des XVIIIe et XIXe siècles. Cependant, avec un œil attentif, il est possible d’observer encore aujourd’hui quelques témoignages majestueux de la Renaissance à Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 Samedi 18 novembre à 15h – balade à pied

Lieu de rendez-vous : Devant le parvis nord de la cathédrale Saint-André, Place Pey-Berland, 33000 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, Docteur en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52.