Archives par mot-clé : UNESCO

[JEP 2018] LES VISITES FLASH TOUT ART FAIRE // ARTOTHEM

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine 2017 sur le thème de « L’art du partage », Tout Art Faire en partenariat avec Artothem, vous propose de découvrir l’histoire de 3 lieux bien connus de la jeunesse bordelaise !

Toutes les visites proposées sont gratuites.
Inscriptions obligatoires : contact@toutartfaire.com

Samedi 15 septembre 2018

> L’église baroque de Notre-Dame
Départ 11h – Rdv devant l’entrée de l’église, 1 rue Mably, Bordeaux

Conçue par les architectes Pierre Duplessy-Michel et Mathieu Labat, cette église inspirée du Gesù de Rome constitue un édifice à part dans l’architecture classique de Bordeaux.
Lors de cette visite, nous nous proposons de saisir avec vous la singularité de sa richesse architecturale.
> Le marché des Grands-Hommes     COMPLET !
Départ 15h – Rdv devant l’entrée de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux
De sa conception jusqu’à aujourd’hui, ce sera l’occasion d’en savoir plus sur cet ouvrage emblématique du quartier du triangle d’or et sur les architectes qui l’ont imaginé.
> L’Eglise Orthodoxe Saint-Joseph (par Maria Paleolog, historienne de l’art) 

Départ des visites à 10h00, 11h00 et 14h00 – 56-60, rue Paul Louis Lande, Bordeaux

L’église Saint-Joseph est un témoin de l’architecture baroque du XVIIe siècle à Bordeaux. Cette ancienne chapelle a été affectée au culte orthodoxe en 1999 sous la juridiction du Patriarcat de Roumanie et présente toutes les caractéristiques d’une église
orthodoxe dans l’organisation de l’espace et de l’iconographie. Face à la sobriété du décor de la façade, on est loin d’imaginer ce que réserve la décoration intérieure de cet édifice aux multiples peintures et icônes de tradition byzantine.

 

Dimanche 16 septembre 2018

> Les Allées de Tourny    COMPLET !
départ 11h – Rdv devant le Carrousel des Allées de Tourny, Bordeaux

Aménagé au XVIIIe siècle par le Marquis de Tourny, cet axe constitue avec le cours Clémenceau et le cours de l’Intendance l’une des limites du Triangle d’or de Bordeaux.
Venez découvrir avec nous l’histoire de sa construction et les nombreux changements qui lui ont donné  tout son caractère d’aujourd’hui !

A la rencontre du peuple de pierre, les mascarons 2.0
départ 15h – Rdv devant l’entrée de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux

Qualifiés par Tourny « d’ornements de peu d’importance » car peu onéreux, les mascarons se sont imposés depuis le XVIIIsiècle comme l’un des motifs décoratifs les plus employés sur les bâtiments bordelais.
Venez découvrir toute la richesse de ce « peuple de pierre » dans ce nouveau parcours des mascarons 2.0

COMPLET / Le quartier Saint-Pierre de Bordeaux // Dimanche 7 octobre 2018 à 15h

Du Port antique aux ruelles de bars et restaurants, des églises aux belles maisons, des Places aux habitants célèbres, Saint-Pierre est l’histoire miniature de Bordeaux et son quartier le plus agréable !

Laissez-vous surprendre par ce petit coin de Paradis !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 7 octobre 2018 , de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : 1 rue des Argentiers, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Sentucq,  guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Des pierres et des hommes, Saint-Michel de Bordeaux // Mardi 16 octobre 2018 à 19h

Cette conférence est organisée dans le cadre de notre partenariat avec les Archives de Bordeaux Métropole

L’histoire de l’église Saint-Michel de Bordeaux est étroitement liée à la vie et à l’activité des habitants de ce quartier. Figure de proue locale de l’architecture et de la sculpture gothique tardive, elle est également le reflet des pratiques pieuses et sociales.

La mémoire de cet édifice, conservée dans la pierre comme dans les textes, nous fait remonter au glorieux passé des Bordelais, à l’époque des puissants marchands de la Renaissance, des premiers restaurateurs de monuments ou des grands travaux d’urbanisme moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Mardi 16 octobre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : salle de conférence des Archives de Bordeaux Métropole, parvis des archives, rue de la Rothonde, 33100 Bordeaux

Intervenant : Samuel Drapeau, docteur en histoire de l’art, ENSAP Bordeaux, UMR Passages

Gratuit

Réservations en ligne ici

L’art Roman en Espagne // Jeudi 18 octobre 2018 à 19h

 

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 18 octobre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, guide-conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Bordeaux néoclassique // Dimanche 21 octobre 2018 à 15h

Visite programmée dans le cadre des Journées Nationales de l’Architecture !

L’art néoclassique se situe dans un mouvement de retour à l’Antiquité, initié dans les années 1750 par les écrits des archéologues et amateurs d’art dont le théoricien Johann Joachim Winckelmann, fervent représentant de ce mouvement. Les artistes prônaient un retour aux sources de l’art, qu’ils plaçaient dans les époques antiques grecques et romaines.

Le mouvement succède au classicisme (fin du XVIe – début du XVIIe siècle), dont il est l’héritier, et à l’architecture baroque (aussi nommée classique française – XVIIe siècle) et le rococo (XVIIIe siècle), qui trouvent également un écho à Bordeaux, ville dont l’architecture et la sculpture ont toujours suivi les tendances. La volonté de ses adeptes est d’avoir recours à des formes plus grecques qu’italiennes et de se démarquer de l’architecture des rois de France, en particulier Louis XIV et Louis XV.

Parfois implanté directement à la place d’œuvres classico-baroques, comme la Fontaine des Trois-Grâces sur la place de la Bourse, l’art néo-classique s’illustre aussi sur les façades des hôtels particuliers, notamment Cours du Chapeau-Rouge et sur les allées de Tourny, et trouve à Bordeaux sa plus belle expression dans l’œuvre de Victor Louis, le Grand Théâtre, et dans la place des Quinconces.

La visite sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses sculptures et bâtiments, leur histoire et avec elle, celle de Bordeaux.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 21 octobre 2018, de 15h à 16h30

Lieu de rendez-vous : Devant la Fontaine des Trois Grâces, place de la Bourse, 33000 Bordeaux

Intervenante : Marietta Dromain, docteure en archéologie

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Entre art celte et chrétien, les manuscrits insulaires // Jeudi 13 décembre 2018 à 19h

Aux VIIIe et IXe siècles, une production manuscrite originale se développe dans les îles britanniques. On parle d’ « enluminure insulaire » pour désigner ce groupe d’ouvrages réalisés en Irlande et en Northumbrie (Nord de l’Angleterre) et sans équivalent sur le continent. Leur facture très précieuse, proche de l’orfèvrerie, leur confère un statut particulier.

Leur luxe provient de leur contenu : il s’agit essentiellement d’évangéliaires, réunissant les textes destinés à la diffusion des Ecritures par les prédicateurs. De fait, ces ouvrages possèdent une riche symbolique. Ils sont parfois considérés comme de véritables trésors, à l’image du livre de Kells, longtemps décrit comme l’objet le plus précieux d’Occident. En outre, certains de ces manuscrits ont une histoire mouvementée, protégés des raids vikings qui traversaient alors les îles.

Poussant parfois très loin la complexité de la ligne, l’art insulaire aurait été inspiré par un ange… Ces motifs ont souvent été interprétés comme mystiques. L’esthétique insulaire serait plutôt une recherche du Beau, de la perfection divine. Toutefois, certaines hypothèses démontrent la forte influence des mentalités insulaires celtiques, notamment au niveau de la spatialité. La conception des enluminures serait à lier aux premières structures de pouvoir, récupérées par le christianisme.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 13 décembre 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenante : Lucie Blanchard, historienne de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle à Bordeaux / COMPLET // Dimanche 25 mars 2018 à 15h

En tant que ville portuaire, Bordeaux a très vite joué un rôle d’étape importante pour le pèlerinage vers le tombeau de saint Jacques en Galice. Le Guide du pèlerin rédigé au XII e siècle recommande l’arrêt à Bordeaux en raison des reliques exceptionnelles qui s’y trouvaient. Très vite, les communautés religieuses organisent l’accueil de ces nombreux pèlerins et construisent des bâtiments et des chapelles dédiées à cet effet.

En 1998, l’Unesco inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité soixante-neuf monuments historiques notables jalonnant les routes françaises, dont trois se situent à Bordeaux. Pour célébrer les 20 ans de cette inscription, l’association Tout Art Faire vous propose de suivre à vélo les traces des pèlerins dans notre ville et de redécouvrir les monuments qui témoignent encore de cet engouement toujours d’actualité pour Saint-Jacques de Compostelle.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 25 mars 2018 de 15h à 16h30 – Parcours à vélo (vélos non fournis)

Lieu de rendez-vous : Devant l’église Saint-Seurin, Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, guide conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

La basilique Saint-Seurin de Bordeaux // Jeudi 5 avril 2018 à 19h

La basilique Saint-Seurin de Bordeaux témoigne de la continuité de l’occupation funéraire entre l’Antiquité gallo-romaine et le Haut Moyen Âge chrétien.

Fondée sur une nécropole à l’extérieur des remparts de Bordeaux, elle devient dès l’époque mérovingienne un lieu de culte important dédié aux saints Amant et Seurin. L’actuelle crypte date en partie de cette époque, et abrite même des sarcophages paléochrétiens qui lui sont antérieurs.

À l’époque romane, l’église fait l’objet d’une campagne de reconstruction ambitieuse, dont témoignent encore aujourd’hui le clocher-porche et ses riches chapiteaux. Tout au long du Bas Moyen Âge, les puissants chanoines de Saint-Seurin complètent leur édifice et son décor, jusqu’à ce que l’église devienne la grande collégiale gothique que nous connaissons. Dès lors, l’église constitue une des étapes majeures des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, grâce aux insignes reliques qu’elle possède.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 5 avril 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Christian Gensbeitel, Maître de conférences en histoire de l’art

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

COMPLET / Bordeaux Négrier // Dimanche 27 mai 2018 à 15h

À la base du dynamisme colonial qui a fait de Bordeaux le premier port du royaume de France, la traite négrière a été pendant très longtemps occultée de l’histoire de la ville. Pourtant, près de cinq cents expéditions négrières ont été organisées à partir de Bordeaux avec le concours de milliers de marins, armateurs, investisseurs, marchands, artisans, fabricants, entre la fin du XVII e et le début du XIX e siècle.

De nombreux monuments, œuvres d’art et noms de rues en témoignent. Les études historiques menées à partir des années 1990 ont posé les fondations du travail de mémoire et ont permis de mieux connaitre ce passé toujours polémique. Après plusieurs tentatives échouées, l’abolition de l’esclavage finit par être
définitivement imposée en France à partir du mois de mai 1848. En ce mois de commémorations, découvrons à vélo cette autre facette du passé bordelais.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  Dimanche 27 mai 2018 de 15h00 à 16h30 – Parcours à vélo (vélos non fournis)

Lieu de rendez-vous : Parvis des droits de l’Homme (devant l’école de la Magistrature), Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, guide conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici

L’art roman sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle // Jeudi 31 mai 2018 à 19h

À partir de la fin du XIe siècle, le pèlerinage vers Compostelle devient la destination la plus importante pour de nombreux chrétiens d’Europe. Cet engouement va favoriser les échanges économiques, culturels et artistiques dont témoignent les nombreux monuments construits à l’époque romane tout le long des voies françaises et espagnoles.

Si on peut parler d’un véritable art roman européen en raison des formes et motifs artistiques qu’on retrouve aussi bien en France qu’en Espagne, chaque région a ses spécificités. Eglises, chapelles et hôpitaux de pèlerins édifiés par des ateliers itinérants continuent d’enchanter voyageurs, pèlerins et amateurs d’art. La plupart de ces monuments sont aujourd’hui inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco dont on célèbre les 20 ans cette année.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto conférence  Jeudi 31 mai 2018 de 19h à 20h30

Lieu de rendez-vous : Athénée Père Joseph Wresinski, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux

Intervenant : Alexandre Paleologue, guide conférencier

Tarifs : 6€ pour les non adhérents // 3€ pour les adhérents

Gratuit pour scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et titulaires de la Carte Jeunes Bordeaux

Réservations en ligne ici