Archives par mot-clé : université bordeaux montaigne

Exposition « Alter-Ethno : Récits et objets de rencontres » // Dimanche 18 février 2018 à 16h

L’association Archimuse-Bordeaux, en partenariat avec le musée, vous propose une visite de l’exposition “Alter-Ethno : récits et objets de rencontres” dans la salle capitulaire de la cour Mably. La clef de compréhension de ces objets ethnographiques, issus de sociétés extra-européennes, se trouve dans les notions de “Perceptions et usages”. Originellement conçus pour un usage déterminé, ils ont suivi un processus avant de se retrouver sous vitrine : la muséification. L’exposition et sa visite vous proposent de revenir sur les différentes étapes de ce cheminement, de la collecte à l’inspiration, en passant par l’étude, la conservation et la valorisation.

Les collections du Musée d’Ethnographie de Bordeaux ne sont pas faites d’œuvres de beaux-arts mais d’objets du quotidien qui revêtent un statut particulier, parfois difficile à définir. S’agit-il alors de les conserver absolument, au détriment de leur sens premier et de leur fonction d’origine ? Ou de mettre l’accent sur leur signification et leur affectation première, même si celle-ci implique une dégradation accélérée de l’objet ?

Comme une actualisation de ce processus, ces objets d’ailleurs sont mis en regard avec des objets issus du quotidien d’habitants de la Métropole et collectés par l’association Archimuse-Bordeaux. Les témoignages de leurs propriétaires, l’histoire qu’ils portent sont riches d’informations sur notre société. Venez découvrir des liens parfois surprenants entre passé et présent, entre ici et ailleurs !

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo   Dimanche 18 février 2018, de 16h à 17h

Lieu de rendez-vous : Salle capitulaire de la cour Mably, 3 rue Mably, Bordeaux

Intervenant : Association Archimuse-Bordeaux

GRATUIT

Réservations en ligne ici

 

Exposition : Léo Drouyn. L’invention de l’archéologie monumentale // Jeudi 20 octobre 2016 à 10h30

Entre art et science, Léo Drouyn, « artiste-archéologue » girondin, a élaboré au milieu du XIXe siècle une œuvre unique en France par son ampleur et sa diversité. En témoigne aujourd’hui un fonds iconographique exceptionnel sur le patrimoine aquitain autour de 1850, riche de plus de 3000 dessins et près de 1550 gravures, quarante ans avant les premiers témoignages photographiques.

Peintre, dessinateur, graveur, il a surtout dessiné les monuments et les paysages de son département, la Gironde, mais aussi des départements voisins et d’autres régions françaises. Très attiré par la nature, il est l’un des premiers à découvrir la poésie romantique des Landes, de leurs pignadas et de leurs lagunes. Il montre une véritable sensibilité ethnographique, portant une attention toute particulière au petit patrimoine, aux vieilles fermes, à l’architecture en torchis et en pans de bois. Son œuvre peint, dispersé dans des collections particulières, est peu à peu redécouvert.

Dans le cadre du bicentenaire de sa naissance, l’exposition conçue par les Éditions de l’Entre-deux-Mers, le CLEM et Archéovision vous propose de découvrir les multiples facettes de cet « artiste-archéologue », tel qu’il aimait à se définir lui-même.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

picto visite expo  Jeudi 20 octobre 2016 de 10h30 à 12h

Lieu de rendez-vous : Archéopole, Université Bordeaux Montaigne, 8 esplanade des Antilles, 33607 Pessac

Intervenant : Bernard Larrieu, historien

Gratuit

Réservations : contact@toutartfaire.com / tel. 07.68.48.91.52